Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des nouveaux faits intrigeants sur les attentats du 11 janvier de Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Des nouveaux faits intrigeants sur les attentats du 11 janvier de Paris    Dim 10 Mai - 7:22

Bonjour mes frères & sœurs
Jusqu'à présent j'avais volontairement observé un droit de réserve concernant les théories alternatives (pour ne pas dire conspirationnistes) concernant les raisons éventuelles des attentats de Paris hors du cadre officiel. Car je ne voulais pas cautionné des théories fumeuses et paranoïaques qui discrédite les vrait chercheurs de vérité, surtout par les temps qui court. des théories souvent fantaisistes qui s'appuient sur rien de concret, et qui donne plus dans le sensationnel qu'une vérité des faits établis. J'ai donc préférer attendre que les événements se tasse et que le temps et la raison "dégrossissent" un peu tout se qui a été dit hors des VO pour voir se qui était pertinent, ou pas. Pour moi il est évident que la VO souffre de bien des zones d'ombre, et qu'il y a bien une réalité cachée..Maintenant vous dire avec exactitude à quel niveau, je ne pourrai le faire..Par-contre se que je peux faire c'est de proposé se qui me semble le plus pertinent et qu'il ait une probabilité de justesse en rapport à se qu'il c'est réellement passé et surtout pour quoi et pour qui. Ayez donc bien en tête que les théories que je vais exposé, ne sont en aucun cas des affirmations mais seulement des propositions d'une autre vérité sans doute plus proche que celle des médias mensonges...
Akasha


Article du quotidien Altantico.fr: « Enquête sur les attentats Charlie Hebdo : la manipulation du siècle »

Ce mercredi sort « La marche des lemmings », le livre choc de Serge Federbusch qui explique comment le pouvoir socialiste a manipulé l’opinion au moment des attentats de janvier pour escamoter ses faillites et sa responsabilité. Et comment la manifestation monstre du 11 janvier résulte elle aussi d’un conditionnement pour dévier l’émotion populaire vers le « pas d’amalgame » en niant l’évidence des progrès du fondamentalisme musulman en France.

Chronique du pot aux roses




« La marche des lemmings… ou la 2e mort de Charlie – Le pouvoir de la manipulation et la manipulation au pouvoir », publié chez Ixelles Editions, 2015.

Atlantico : La manipulation du siècle, vous n’y allez pas un peu fort ?

Serge Federbusch :

C’est vrai, ce siècle n’a que quinze ans comme dirait Victor Hugo. Pourtant,

nous avons assisté à un cas d’école de manipulation qui restera dans l’Histoire.


Laquelle précisément ?

A toutes les étapes de cette affaire, l’opinion a été trompée. D’abord, il y a eu un

dysfonctionnement majeur des services de renseignement.

Savez-vous qu’il a fallu attendre le 3 avril dernier pour qu’enfin un journal national, Le Monde pour ne pas le citer, indique que le ministère de l’Intérieur avait intoxiqué la presse en lui faisant croire que la surveillance des frères Kouachi avait été interrompue à la demande de la « Commission nationale de contrôle des interruptions de sécurité ». En réalité, cette instance composée majoritairement de hauts magistrats a publié le 12 janvier, au lendemain donc de la grande manifestation, un communiqué pour expliquer « qu’à aucun moment (elle) n’avait manifesté d’opposition …

les affirmations contraires sont au mieux une inexactitude, au pire une manipulation ». Mesurez-vous l’ampleur du scandale ? Une commission officielle parle de manipulation, forcément du ministère de l’Intérieur, dans une affaire qui ébranle la république. Et ce communiqué, qui aurait dû exploser comme un bombe, a été soufflé par la déflagration de la manifestation des Charlie !

Tout est à l’avenant dans cette affaire. La protection du siège de Charlie était indigente, largement pour faire des économies de bout de chandelle alors que,

deux semaines plus tôt, Valls disait dans un discours officiel que le péril djihadiste n’avait jamais été aussi élevé en France.

La cavale des Kouachi fut extravagante et témoigne d’une faillite complète des services de police. Un demi-heure de fusillade au centre de Paris, douze morts, des véhicules de police qui reculent et des tueurs qui s’évaporent porte de Pantin après avoir braqué une autre voiture !

Si on n’avait pas eu affaire à un commando suicide sans plan de fuite ou de planque, il aurait pu disparaître dans la nature et, aujourd’hui, pas un jour ne se passerait sans que l’UMP et le FN ne réclament la démission de Hollande.

Tout cela est expliqué dans le détail dans mon livre.

Et l’esprit du 11 janvier, la grande marche… des manipulations aussi ?

L’émotion populaire était indéniable. Mais tout a été orchestré pour que les responsabilités du pouvoir ne soient pas mises en cause et pour protéger les musulmans, électorat cher au pouvoir, d’un accès de courroux populaire au nom du « pas d’amalgame ». La désopilante marche des dirigeants, présentée sur le moment comme prenant la tête du cortège et qui en réalité a eu lieu en vase clos, les transports gratuits, l’appel à manifester de tous les médias sans exception ou presque … et surtout la date choisie.

Comment cela, la date était la plus appropriée, non ?

Valls et Hollande ont décidé en réalité d’un report d’un jour (elle était initialement prévue le samedi), pour permettre la scénarisation du défilé : jonction de la manifestation des associations avec celle des partis, présence des chefs d’Etats étrangers.

Ils ont fait ce choix dès le 8 janvier, avant que les Kouachi ne soient mis hors d’état de nuire et avant même les meurtres de Coulibaly porte de Vincennes. Le pouvoir a fait courir des risques inconsidérés à la population pour organiser son dérivatif. Il a eu beaucoup de chance, à la différence des victimes des assassins.


Cela ne remet pas forcément en cause le souci de ne pas faire d’amalgame. Vous ne croyez pas à la thèse de la séparation entre islamistes et musulmans ?

C’est une distinction destinée à ne pas effrayer l’opinion. Il y a une différence de degré et pas de nature entre les deux. Le Coran est un peu une auberge espagnole avec des passages plus ou moins agressifs et on peut y trouver ce qu’on y cherche.

Diriez-vous que le régime saoudien, qui décapite hardiment et où la femme est discriminée, incarne un islam modéré ? Pourtant, il s’oppose à Al-Qaïda. La situation est beaucoup plus complexe que le monde binaire pour bobos-bisounours décrit par Joffrin à longueur d’éditoriaux dans Libération.

La réalité est que le fondamentalisme fait des progrès constants en France et que la classe dirigeante nie l’évidence par lâcheté et/ou clientélisme. Ecoutons plutôt le député socialiste Malek Boutih, qui nous appelle à l’intransigeance face à cette peste, plutôt que les prêches du vivre-ensemble.

Vous semblez dire dans votre livre qu’au fond les frères Kouachi ont gagné, que le pouvoir recule face au fondamentalisme ?

Depuis le 11 janvier, il y a eu au moins dix cas d’événements annulés,

d’expositions amputées, de festivals écourtés par peur d’attentats. Quand il y a cinq jours Luz vous explique qu’il n’a plus envie de caricaturer Mahomet, vous sentez comme une parfum de dhimmicratie dans l’air…

Et les médias, vous ne les épargnez pas ?

Certes non… Ils ont pour la plupart servi de courroie de transmission à cette gigantesque manipulation. Une semaine après les attentats, certains vous expliquaient que les vrais responsables s’appelaient Eric Zemmour et Renaud Camus !

Source et fin de l’interview sur Atlantico.fr

Et si cela se limitait à cela… Car peu après ces attentats, des questions ont commencé à être posées, des questions qui remettaient en cause les versions officielles. Il y a ce qui nous est montré, et le reste, les événements autour de ces attentats qui sont relatés dans la presse car cela aide bien la ligne politique des dirigeants, et le reste sur lequel c’est motus et bouche cousue. Nous ne pouvions alors que revenir sur ces questions avec celle-ci en plus: la seule manipulation autour de cet événement est-elle celle abordée dans l’article, ou bien y a-t-il autre chose?

(...)

Lire la fin sur Les Moutons Enragés

Attentats de Paris : de nouveaux éléments viennent relancer le scénario de l’attaque sous faux drapeau



L’arrestation du trafiquant d’armes Claude Hermant par la police judiciaire de Lille vient relancer la piste des attaques sous faux drapeau concernant les attaques terroristes du mois de janvier à Paris.

Fin janvier, la police judiciaire de Lille a démantelé un important réseau de trafic d’armes dans le nord de la France et en Belgique. A sa tête, Claude Hermant, ancien cadre du service de sécurité du Front National, le DPS. Cette affaire a été passée sous silence par les grands médias nationaux, mais le 03 mai, sous la plume de Benjamin Duthoit, le journal La Voix du Nord en livrait un compte-rendu potentiellement explosif et susceptible d’accréditer le scénario des attaques sous faux drapeau qui avait vu le jour suite aux attentats du 07 janvier à Paris. Le réseau de Claude Hermant aurait en effet fourni les armes utilisées par Amedy Coulibaly utilisées lors de la prise d’otages de l’hypermarché cacher…

Les éléments qui sous-tendent la théorie d’une attaque sous faux drapeau


Le scénario alternatif à la version du pouvoir exécutif concernant les attentats du mois de janvier à Paris se basait sur plusieurs éléments de preuves indirectes, qui ne permettaient donc pas d’établir de liens avérés entre un service de renseignement et les terroristes ayant perpétré les attaques. Il a été logiquement qualifié par le pouvoir et les médias stipendiés de «théorie du complot », ce qui a permis sa disqualification. Bien que cette théorie d’une attaque sous faux drapeau ne repose pas sur des éléments de preuves tangibles, il est cependant intéressant, à la lumière des nouveaux éléments qui sont apparus suite à l’arrestation de Claude Hermant, d’en rappeler les points principaux.

Les liens des djihadistes avec Al-Qaïda


Les djihadistes ayant perpétré les attaques contre le journal Charlie Hebdo et l’hypermarché cacher constituaient une cellule terroriste organisée bien connue des services de police, ils avaient été impliqués dans plusieurs réseaux démantelés les années précédentes. Chérif Kouachi avait été condamné en 2008, dans le cadre du démantèlement de la filière des « Buttes-Chaumont », qui avait organisé le départ de combattants pour l’Irak entre 2003 et 2005, son frère et Amedy Coulibaly, auraient également appartenu à ce réseau. Ils ont ensuite été impliqués dans la tentative d’évasion de Smaïn Ait Ali Belkacem, l’auteur de l’attentat contre le RER B de 1995, condamné à la prison à perpétuité.

Les frères Kouachi se sont rendus à plusieurs reprises au Yemen entre 2009 et 2011, où ils ont été pris en charge et formés à la lutte armée par la Al-Qaïda pour la Péninsule Arabique, dirigée par Anwar al Awlaki. Amedy Coulibaly a déclaré à l’un des otages de l’hypermarché cacher que leur cellule avait été financé par la branche d’Al-Qaïda Yemen.

A l’opposé de la thèse gouvernementale de « loups solitaires » radicalisés via Internet, la cellule terroriste des frères Kouachi possédait donc des liens avérés avec l’organisation Al-Qaïda, signalés par une note des services de renseignement américains.

Lire la suite sur Les moutons Enragés
Revenir en haut Aller en bas
Anarcoco

avatar

Messages : 59
Points : 95
Réputation : 10
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Des nouveaux faits intrigeants sur les attentats du 11 janvier de Paris    Dim 10 Mai - 7:42

Un autre élément suspect de l'Affaire Charlie Hebdo est le suicide d'un policier de Limoges qui enquêtait sur cette même affaire. Même si il n'y a aucune preuve, ça reste une drôle de coïncidence...

-->http://blogs.mediapart.fr/blog/netmamou/140115/un-lien-entre-laffaire-charlie-et-le-suicide-du-commissaire
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Des nouveaux faits intrigeants sur les attentats du 11 janvier de Paris    Jeu 14 Mai - 14:08

Bonsoir les amis
Voilà que le média russe RT s'y met aussi et y va de leur divulgation fracassante ! On dirai bien qu'un dénouement est proche..Je ne sais pas encore dans quel proportion, mais il va se passer un truc...Attention, je ne parle pas d’événements apocalyptiques ici..Mais de quelque-chose qui entraînera indéniablement le pouvoir face à ces responsabilité et nous irons vers un changement...C'est encore un peu confus, pour en dire plus où être concise, donc c'est à prendre au conditionnel...C'est comme ces infos qui se remette à fleurir concernant la vérité sur les attentat du 11 septembre 2015..Ou l'on doit faire preuve de discernement et garder un droit de réserve...Néanmoins elle me semble suffisamment étayée et pertinente pour être diffusée..Car mon but n'est pas de donner dans le conspis de base..Tout comme il n'est pas de faire confiance aux gros médias qui nous ment, mais entre les deux ont peut y deceler une certaine vérité. Very Happy
Akasha


[Vidéo] Graves accusations sur Hollande au sujet des attentats de Charlie Hebdo !



l est certain que l’avalanche de révélations qui s’est abattue depuis quelques semaines brise de manière irréfutable l’allégation des opposants à la théorie du complot contre Charlie Hebdo.
Depuis mercredi dernier, le livre choc de Serge Ferbusch est disponible dans les librairies. Le livre dépeint comment le parti socialiste, soutenu par l’ensemble de la classe politique, a manipulé l’opinion publique lors des attentats du 11 janvier.
Alors que les manifestations contre le pouvoir du président François Hollande prennent de l’ampleur, le rassemblement du 11 janvier prônant la liberté d’expression n’aurait été qu’une poudre aux yeux destinée à dévier les sensibilités sur un autre sujet de préoccupation.


[ Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]


Le titre du livre « La marche des lemmings » fait allusion aux « petits rongeurs dont on prétend qu’ils se regroupent et se serrent les épaules pour des raisons mystérieuses et vont (…) se précipiter du haut des falaises dans un suicide collectif (…). ». Serge Federbusch a voulu créer un parallèle entre ces millions de manifestants de janvier suivant aveuglément et dans une soumission parfaite, un chef de l’état paré d’une auréole de gloire, quitte à foncer droit dans le mur. L’auteur dénonce le conditionnement dont a été victime la population sous prétexte de la tuerie au siège de Charlie Hebdo.
Le message distillé par le gouvernement de ne pas créer d’amalgame entre musulmans modérés et radicaux est cependant décrié par l’écrivain, qui ne serait qu’une lâcheté politique face au fondamentalisme. Il s’agit pour lui, ni plus ni moins, que d’un recul devant les islamistes à qui il faudrait imposer une laïcité sans compromis.
Faut-il rappeler à monsieur Federbusch que les discours politiques n’ont eu que peu d’effet et sont restés lettre morte, il suffit de dénombrer les exactions commises contre les musulmans et leurs lieux de culte pour mettre en évidence l’amalgame suscité dans l’esprit des citoyens.
Quoiqu’il en soit ceux qui pointent du doigt la thèse complotiste ont de plus en plus de difficulté à la mettre à mal tant les voix s’élèvent de toutes parts pour lever le voile sur les dysfonctionnements constatés au lendemain des attentats. Invité sur la première chaîne allemande, Christoph Hörstel journaliste et ancien correspondant de presse en Afghanistan a mis en exergue le « management de la terreur » pratiqué dans les pays occupés par les militaires de l’OTAN en temps de guerre. Il dévoile, sans langue de bois, que 95% des terroristes sont entraînés par la CIA et sont programmés pour venir perpétrer des attentats en Europe. L’objectif est simple, faire oublier les problèmes politiques, financiers et économiques.
Les coupables seraient tout désignés pour le journaliste, les ministres de l’intérieur, de la défense et des affaires étrangères, qui devraient, selon lui, être mis en prison. Sur les cinq dernières années, seuls 2 % des attentats ont été commis par des extrémistes au nom de l’« Islam ». « Une interview édifiante à mettre entre toutes les mains. »


Source : HBK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des nouveaux faits intrigeants sur les attentats du 11 janvier de Paris    

Revenir en haut Aller en bas
 
Des nouveaux faits intrigeants sur les attentats du 11 janvier de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pulls de classe
» Les méfaits des régimes
» nouveaux cantiques
» Les nouveaux pêchés du Pape Ratzinger
» Les nouveaux prophètes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Actualités Mondiales :: Autres-
Sauter vers: