Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plaidoyer pour la démocratie…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
orné

avatar

Messages : 792
Points : 1288
Réputation : 38
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 44
Localisation : Où ça ?

MessageSujet: Plaidoyer pour la démocratie…   Ven 6 Nov - 13:44

Plaidoyer pour la démocratie…

Vous êtes nombreux à ne pas comprendre le sens donné au mot démocratie, tel que nous le présente, les oligarques au pouvoir, qui l’emploient tellement souvent à mauvais escient, qu’ils en arrivent à persuader ceux qui les écoutent. Je vous propose de lire un texte qui vous expliquera ce qu’est la véritable démocratie. Le pouvoir au peuple, par le peuple et pour le peuple! Lisez le autant de fois que nécessaire, pour en comprendre l’utilité, lisez les auteurs, qui démontrent que notre système est très loin d’être démocrate. Le concept est si simple que, personne parmi les tenants du pouvoir, ne vous incitera à l’envisager. Bien au contraire, pour vous maintenir dans la servitude, ils feront tout, pour vous dissuader d’y avoir recours, en vous démontrant par A + B qu’eux seuls, sont les garants de votre esclavage consenti bien être et de vos droits (qu’ils bafouent tous les jours). Pilule bleue ou pilule rouge? Le choix vous appartient, et vous avez tous les éléments pour faire le bon. Comme je suis pour la liberté entière de tous, je ne vous mettrais que le préambule à ce plaidoyer, libre à vous de lire la suite. Devenir citoyen responsable et solidaire, mérite quelques efforts, rester mouton électeur n’en demande aucun, il suffit de suivre le troupeau et écouter les promesses. Vos avis sont vivement souhaités, le débat est ouvert…



Le dictionnaire Larousse donne la définition suivante du terme « Constitution » : « Ensemble des lois fondamentales qui établissent la forme d’un gouvernement, règlent les rapports entre gouvernants et gouvernés et déterminent l’organisation des pouvoirs publics. » Dans son manifeste intitulé Manifeste pour la vraie démocratie, André Tolmère a écrit (MVD, p. 5) : « La politique est au cœur de tous les problèmes. On ne peut rien changer sans changer la politique, et on ne peut changer la politique sans changer les règles du jeu politique. » C’est pourquoi nombre de Français sont convaincus de la nécessité impérieuse d’obtenir la formation d’une Assemblée constituante au moyen du principe du tirage au sort afin que la France soit enfin dotée d’une Constitution démocratique au sens étymologique du terme (du grec dêmokratia, « souveraineté du peuple »).

Nous savons pertinemment que des représentants élus au suffrage universel pour former une Assemblée constituante seraient pour la plupart des membres des partis politiques et, partant, inaptes à servir les intérêts du peuple français et à le protéger des abus de pouvoir des gouvernants.

« Ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir », comme l’a si bien dit Etienne Chouard. Autrement dit, ni les hommes et femmes des partis politiques, ni les parlementaires, ni les ministres, ni les juges ne doivent avoir le droit d’écrire ou de modifier la Constitution. Il faut séparer le pouvoir constituant des pouvoirs constitués ; ils ne doivent surtout pas être entre les mains des mêmes personnes. Si c’est le cas, les individus susmentionnés pensent avant tout à leur intérêt personnel lorsqu’ils rédigent les articles de la Constitution, et non à l’intérêt général : il y a un conflit d’intérêt patent. Enfin, il est impératif que les gouvernants craignent la Constitution. Or, comment pourraient-ils craindre un texte qu’ils auraient écrit eux-mêmes ?
1. LE PROCESSUS CONSTITUANT
Il existe un processus véritablement démocratique (sans doute en existe-t-il d’autres) permettant d’obtenir la formation d’une Assemblée constituante démocratique qui aura pour mission de rédiger la première Constitution démocratique de la France. Ce processus constituant est fondé sur le principe du tirage au sort. Le voici :
Lors des premières procédures de tirage au sort, cinq mille personnes majeures, de nationalité française et jouissant de leurs droits civils et politiques, seront tirées au sort parmi les inscrits sur les listes électorales des départements de France métropolitaine, d’outre-mer, des collectivités d’outre-mer et de la Nouvelle-Calédonie (collectivité sui generis française). Le nombre de personnes tirées au sort dans chaque division territoriale sera proportionnel au nombre d’inscrits sur les listes électorales dans chacune de ces divisions territoriales. Ainsi, si quarante-six millions de personnes sont inscrites sur la totalité des listes
électorales et que trois cent mille personnes sont inscrites sur les listes électorales de tel département, il faudra tirer au sort trente-deux personnes dans ce département.
On obtient ce résultat de la façon suivante : …/…
LIRE LA SUITE (vous pouvez télécharger le document)

Note Volti: Il y a dans le document un lien vers le manifeste pour la vraie démocratie d’André Tolmère. NE CLIQUEZ PAS sur ce lien qui a été bloqué par mes logiciels de protection. Vous pouvez néanmoins télécharger le document sur la page Wiki des gentils-virus.
Vous pouvez voir aussi l’article décapant de « Baba » sur le « monde libre » sur le site vuncf.org (Vers Une Nouvelle Constitution Française)
Le Monde Libre : ceux qui en parlent le plus….
Exemple d’un changement traître de notre constitution, qui absout la présidence….
Vous pouvez écouter l’intervention de Sylvain Baron sur les traîtres

http://rimcast2.fr/index.php#sthash.hzgxpYTx.dpuf (avancer à 1h27:20)
1)EXEMPLE D’APPLICATION D’UNE LOI SUR LA TRAHISON

Le 21 janvier 1793.
-Lien:
https://fr.wikipedia.org/wiki/France
« Louis XVI, condamné pour trahison, est guillotiné par jugement de la
Convention Nationale le 21 janvier 1793″

2) LA LOI TELLE QU’ELLE ÉTAIT AVANT
La Constitution du 4 octobre 1958 – Article 68
-Lien:
Loi n°93-952 du 27 juillet 1993 – art. 2 JORF 28 juillet 1993

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=15A917AD2C2839D663DC3843135AA5A8.tpdjo04v_3?idArticle=LEGIARTI000006527563&cidTexte=LEGITEXT000006071194&ateTexte=20050514

« Le Président de la République n’est responsable des actes accomplis dans
l’exercice de ses fonctions qu’en cas de haute trahison. Il ne peut être mis
en accusation que par les deux assemblées statuant par un vote identique au
scrutin public et à la majorité absolue des membres les composant; il est
jugé par la haute Cour de Justice. »

3) LA LOI MODIFIEE; (sous Sarkosy)
Loi constitutionnelle n°2007-238 du 23 février 2007 – art. 1
-Lien:

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=15A917AD2C2839D663DC3843135AA5A8.tpdjo04v_3?idArticle=LEGIARTI000006527564&cidTexte=LEGITEXT000006071194&dateTexte=20130514
« Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement
à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La
destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.
La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du
Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze
jours.
La Haute Cour est présidée par le président de l’assemblée Nationale. Elle
statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa
décision est d’effet immédiat.
Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité
des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour.
Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes
favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

— Une loi organique fixe les conditions d’application du présent
article. »–

4) APPLICATION DE LA LOI
— Comme il manque la loi organique l’article 68 en question reste
inapplicable:

Jusqu’en janvier 2012:
– ou l’Assemblée Nationale a adopté le texte en première lecture.

Jusqu’au 24 novembre 2014:
– ou le Conseil Constitutionnel a ensuite validé le texte pour qu’il soit
promulgué.
– Lien:
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=550FE04DBFA22D8A821EC1C03CCFE16B.tpdila15v_1?cidTexte=JORFTEXT000029796562&dateTexte=20150306

REMARQUES:
Depuis 2014 le terme « trahison » n’est plus à utiliser.
221 ans exactement séparent donc le passage d’une expression à l’autre. Pour
plaisanter nous pouvons peut être prochainement « espérer » au minimum que des changements majeurs pour le citoyen s’effectue au moins aussi rapidement,

http://www.vuncf.org

En clair, il font leur petite cuisine entre eux, sans l’avis du peuple!


Voir la liste des Young Leaders formés aux méthodes ultra libérales US, pour influencer la politique française, ils sont ou ont été TOUS, au gouverne-ment. N’y cherchez pas Dupont Aignan qui c’est fait/ou a été rayé de ces « zélites ».


P. Hillard : Dupont Aignan faux dissident par rikiai

P. Hillard : Dupont Aignan faux dissident
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Messages : 792
Points : 1288
Réputation : 38
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 44
Localisation : Où ça ?

MessageSujet: Re: Plaidoyer pour la démocratie…   Sam 7 Nov - 1:29

Documentaire « J'ai pas voté » : illusion et croyance démocratique



Ce documentaire réalisé par Moise Courilleau et Morgan Zahnd revient sur le principe même du vote et de la démocratie représentative, et montre que ce système est parfaitement calibré pour empêcher que le peuple n'ait finalement le moindre pouvoir sur les lois qui seront créées par la suite.

Le format court du documentaire (46min) n'a sans doute pas permis à ses auteurs de rentrer dans les détails de chaque facette du problème, ce qui déplaira peut-être à certains qui y verront l'esquive de certains sujets. Par exemple le passage qui décrit la révolution française, qui est survolé en quelques minutes sans que les mots « Lumières » et « Franc-maçonnerie » ne soient prononcés et évoqués comme des acteurs prépondérants de cet événement historique pas si lointain.





Néanmoins la très bonne réalisation et les informations (chiffres, statistiques, citations) présentées de façon très ludique peuvent être un très bon moyen de mettre le pied à l'étrier aux plus jeunes, et d'ouvrir les yeux des endoctrinés qui pensent que nous sommes dans une magnifique démocratie, ne serait-ce que parce que nous disposons d'un sacro-saint « droit de vote » une fois tous les cinq ans.

Un extrait de l'intervention d'Alain Badiou dans l'émission « Avant-premières » du 1er janvier 2012, dans lequel il faisait face à Claude Askolovitch est inclus dans le documentaire (à la minute 22). Nous relayons, en fin d'article, la vidéo complète de ce débat (22min) qui fut très intéressant.

Source : Sott.net
Revenir en haut Aller en bas
 
Plaidoyer pour la démocratie…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PLAIDOYER POUR MA TERRE:
» Plaidoyer pour ma terre Herbert Pagani
» Plaidoyer pour le bonheur
» Plaidoyer pour les pigeons (poème)
» Psychologie/Etre heureux: Plaidoyer pour plus d'altruisme par Matthieu Ricard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Environnement :: Alternatives de vie-
Sauter vers: