Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La conférence Bilderberg 2015 aura lieu en Autriche à l’hôtel Interalpen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: La conférence Bilderberg 2015 aura lieu en Autriche à l’hôtel Interalpen   Jeu 14 Mai - 4:11

La conférence Bilderberg 2015 aura lieu en Autriche à l’hôtel Interalpen



Le lieu et les dates de la prochaine conférence bilderberg 2015 où l’élite occulte se rassemblera ont été confirmés.

La police locale a vérifié que la conférence aura lieu à l’hôtel Interalpen, dans les montagnes autrichiennes près de Telfs.

La police autrichienne a révélé dans un communiqué que la sécurité pour la conférence sera opérationnelle du 9 au 14 Juin. Comme c’est habituellement la coutume avec le groupe Bilderberg, la réunion proprement dite des invités aura lieu du jeudi 11 au dimanche 14 Juin.

L’organisme de presse de la police a publié des consignes que la réunion Bilderberg fera partie de la même opération de sécurité que celle pour la réunion du G7 beaucoup plus publique, qui devrait avoir lieu vers le milieu de la même semaine, du 7 au 8 Juin à Schloss Elmau en Bavière, en Allemagne.

« Les mesures de sécurité lors du sommet du G7, les 7 et 8 juin 2015 en Bavière, et la Conférence du groupe Bilderberg du 9 au 14 Juin 2015 du Tyrol ont été les principaux points d’un discours du ministre fédéral Mag Johanna Mikl-Leitner, et des représentants du ministère de l’Intérieur et de la police d’état du Tyrol le 13 Janvier 2015 à Vienne. » indique le communiqué.

« Le lieu de la réunion du G7 se trouve à seulement 3,6 kilomètres de la frontière autrichienne, les deux événements portent sur des questions similaires et ont lieu l’un après l’autre, le sommet du G7 du 7 et 8 Juin 2015, et la conférence Bilderberg du 9 au 14 juin 2015. » poursuit le communiqué.

« Le travail de la police au G7 et à la conférence Bilderberg est la protection des invités d’état, personnalités et du public en général, » a déclaré le ministre de l’intérieur. « La défense et la prévention des crises est une priorité absolue. Cependant, la présence de la police assure également la protection des manifestants pacifiques, parce que la liberté de réunion est un des droits fondamentaux de notre démocratie. » aurait rajouté le ministre.

La déclaration note également que, conjointement avec la police allemande, les forces spéciales supplémentaires de la police seront appelées à renforcer la sécurité lors des rassemblements. Connues sous le nom de COBRA, elles représentent les forces spéciales autrichiennes du contre terrorisme. Elles n’appartiennent pas à la police fédérale autrichienne, mais sont directement sous le contrôle du ministère fédéral de l’intérieur Autrichien.

Le major-général Robert Strondl, Chef du Département des opérations du ministère de l’Intérieur a noté que « Depuis des mois, nous recueillons toutes les informations pertinentes relatives aux deux événements et créons des évaluations de risques qui sont continuellement mises à jour et qui sont à la base de tous les autres plans. »


Cette déclaration précise également que la police envisage des restrictions « importantes » de la circulation, et même un périmètre d’interdiction de voler de 40 kilomètres autour de la réunion Bilderberg, ce qui inclut également les parapentes et deltaplanes.



Les rumeurs sur le lieu de la réunion Bilderberg de cette année à l’hôtel Interalpen, ont d’abord été lancées en Août 2014 quand des enquêtes sur l’hôtel ont révélé qu’il était déjà complet pour les deux premiers week-ends de Juin. La découverte de la réunion Bilderberg est venue plus tôt que jamais auparavant, sûrement en rapport à l’examen minutieux dont le groupe a été l’objet au cours de ces dernières années.

L’hôtel Interalpen est entouré d’une forêt et de montagnes, à proximité d’une station de ski, et pas trop loin de l’aéroport d’Innsbruck. Sa « brochure des réunions et évènements, indique que l’hôtel se trouve à une altitude de 1300 mètres dans un cadre exclusif des Alpes tyroliennes et offre une vue panoramique de ses magnifiques sommets. »

Le lieu, propriété du fabricant d’engins de construction du groupe Liebherr, dispose d’un centre de conférence capable d’accueillir 400 personnes avec « une magnifique toile de fond alpin ». L’hôtel a déjà accueilli les membres du Bilderberg en 1988, il y a 27 ans. Et si les derniers rapports sont corrects, 2015 marquera la troisième fois que la conférence aura été tenue en Autriche.


Lire la suite de l'article

Et pour ceux qui ne connaissant pas encore, ou peu Le Groupe BILDERBERG, Voici un ou deux reportages pour vous éclairer:




Le Groupe BILDERBERG, c'est quoi exactement ? (enquête très complète)

Citation de la vidéo (Pierre Hillard, Dr en science politique) :

"Le groupe Bilderberg n'a aucune légitimité démocratique ; il dirige, il impose des vues sans aucune légitimité issue du suffrage universel ; donc un dénie de démocratie complet"

"Les représentants des Bilderberg obéissent aux trois pivots de l'idéologie maçonnique : nominalisme (on dit qu'il n'y a pas de vérité, chacun a sa vérité, qui est évolutive), naturalisme (il n'y a pas de religion révélée), primauté de l'homme (l'homme est le centre de toute chose)".


David Rockefeller, est le fondateur du Groupe Bilderberg.

Cette vidéo nous apporte des explications simples sur le concept du groupe Bilderberg. Au cours de ses réunions, des décisions stratégiques essentielles y sont prises, hors des institutions démocratiques au sein desquelles ces débats devraient normalement avoir lieu, et à l'abri des regards, violant ainsi l'éthique journalistique. Ces orientations conditionnent ensuite les décisions des institutions subalternes comme le G8, les gouvernements des Etats, mais aussi les directions des marchés, l'évolution des conflits...

Les membres de ces réunions sont composés de dirigeants politiques, patrons de banques, milliardaires et responsables occidentaux, pour déterminer l'avenir du monde et resserrer leur contrôle sur les rouages des organismes supranationaux.

Qui choisit les membres?

La structure organisationnelle du groupe Bilderberg est relativement simple. Il existe un comité directeur, formé d'une trentaine d'individus, et ce comité élit un président pour un mandat d'un an. Le mécanisme qui détermine la composition du comité directeur n'est pas précisé dans les documents officiels du groupe. Avec l'aide du comité directeur, le président élabore le programme de la conférence annuelle et sélectionne les participants.

Un Secrétaire exécutif travaille sous l'autorité du président. Le président actuel est Henri de Castries, PDG du groupe mondial d'assurances AXA. Chaque rencontre annuelle réunit une centaine d'invités. Cela dit, les seuls véritables membres de Bilderberg sont ceux qui siègent sur le comité directeur. Les invités aux conférences ne sont pas considérés comme des membres.


L'histoire :

En mai 1954, une soixantaine d'hommes influents provenant du domaine de la politique, de la finance et de l'élite aristocratique européenne se réunit à l'Hôtel de Bilderberg à Oosterbeek en Hollande. Le Polonais Joseph Retinger, l'un des plus grands défenseurs de l'unification européenne, est souvent identifié comme étant l'un des principaux initiateurs de cette rencontre, qui survient dans le contexte de l'après-guerre où un fort sentiment anti-américain balaie l'Europe et où la menace communiste inquiète l'Occident.

Retinger et ses comparses souhaitent faire la promotion de l'alliance de l'OTAN, et désirent une meilleure coopération entre les pays d'Europe et les États-Unis. Ils espèrent qu'un meilleur dialogue à travers l'Europe et avec les USA pourra prévenir de futures guerres. Lors de cette première réunion, des invités de marque comme l'ancien Premier Ministre de Belgique Paul Van Zeeland, le Prince Bernhard des Pays-Bas ainsi que le président d'Unilever, Paul Rijkens, sont présents.

Pas de traces écrites

Pendant trois jours, les invités discutent de l'intégration européenne et de l'attitude à adopter face au communisme et à l'Union soviétique.

Aucune résolution officielle n'est adoptée et aucun compte-rendu n'est publié, mais les organisateurs estiment que la rencontre est un tel succès qu'ils décident de tenir une conférence similaire chaque année. Dès lors, le groupe se nomme Bilderberg en l'honneur de son premier lieu de rencontre.


Source "Le Nouvel Ordre Mondial"
http://www.nouvelordremondial.cc/cat/...



L'histoire du Bilderberg, Commission trilatérale par Pierre de Villemarest

Pierre de Villemarest ancien résistant, membre des services de contre-espionnage français, devenu journaliste et écrivain, spécialiste des relations internationales qui parle de l'histoire du Bilderberg. Interview très intéressante qui indique par exemple que dès 1930, l'élite parlait déjà de nouvel ordre mondial.




Je vous proposes une liste non exhaustive du groupe Bilderberg, juste pour vous faire une idée de qui et quel genre de personnalité s'y réunissent. Ce qui est intéressant à savoir, c'est que se sont des sommités de tout les milieux influant du monde. Politiciens, industriels, médias, scientifiques, PDg de tout bord, familles royales, hommes d'affaires, armées, justices,...On comprends que la séparation de pouvoir, ne fait pas partie de leur préoccupation.



Liste de la réunion de 2014 : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Bilderberg-2014-la-liste-des-participants-25689.html

Du côté des multinationales représentée :

Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: La conférence Bilderberg 2015 aura lieu en Autriche à l’hôtel Interalpen   Lun 8 Juin - 21:16

Liste des participants à la conférence du groupe Bilderberg 2015


Telfs-Buchen, Austria 11 – 14 June 2015

Final list of Participants

Chairman


Castries, Henri de Chairman and CEO, AXA Group FRA
Achleitner, Paul M. Chairman of the Supervisory Board, Deutsche Bank AG DEU
Agius, Marcus Non-Executive Chairman, PA Consulting Group GBR
Ahrenkiel, Thomas Director, Danish Intelligence Service (DDIS) DNK
Allen, John R. Special Presidential Envoy for the Global Coalition to Counter ISIL, US Department of State USA
Altman, Roger C. Executive Chairman, Evercore USA
Applebaum, Anne Director of Transitions Forum, Legatum Institute POL
Apunen, Matti Director, Finnish Business and Policy Forum EVA FIN
Baird, Zoë CEO and President, Markle Foundation USA
Balls, Edward M. Former Shadow Chancellor of the Exchequer GBR
Balsemão, Francisco Pinto Chairman, Impresa SGPS PRT
Barroso, José M. Durão Former President of the European Commission PRT
Baverez, Nicolas Partner, Gibson, Dunn & Crutcher LLP FRA
Benko, René Founder, SIGNA Holding GmbH AUT
Bernabè, Franco Chairman, FB Group SRL ITA
Beurden, Ben van CEO, Royal Dutch Shell plc NLD
Bigorgne, Laurent Director, Institut Montaigne FRA
Boone, Laurence Special Adviser on Financial and Economic Affairs to the President FRA
Botín, Ana P. Chairman, Banco Santander ESP
Brandtzæg, Svein Richard President and CEO, Norsk Hydro ASA NOR
Bronner, Oscar Publisher, Standard Verlagsgesellschaft AUT
Burns, William President, Carnegie Endowment for International Peace USA
Calvar, Patrick Director General, DGSI FRA
Castries, Henri de Chairman, Bilderberg Meetings; Chairman and CEO, AXA Group FRA
Cebrián, Juan Luis Executive Chairman, Grupo PRISA ESP
Clark, W. Edmund Retired Executive, TD Bank Group CAN
Coeuré, Benoît Member of the Executive Board, European Central Bank INT
Coyne, Andrew Editor, Editorials and Comment, National Post CAN
Damberg, Mikael L. Minister for Enterprise and Innovation SWE
De Gucht, Karel Former EU Trade Commissioner, State Minister BEL
Dijsselbloem, Jeroen Minister of Finance NLD
Donilon, Thomas E. Former U.S. National Security Advisor; Partner and Vice Chair, O’Melveny & Myers LLP USA
Döpfner, Mathias CEO, Axel Springer SE DEU
Dowling, Ann President, Royal Academy of Engineering GBR
Dugan, Regina Vice President for Engineering, Advanced Technology and Projects, Google USA
Eilertsen, Trine Political Editor, Aftenposten NOR
Eldrup, Merete CEO, TV 2 Danmark A/S DNK
Elkann, John Chairman and CEO, EXOR; Chairman, Fiat Chrysler Automobiles ITA
Enders, Thomas CEO, Airbus Group DEU
Erdoes, Mary CEO, JP Morgan Asset Management USA
Fairhead, Rona Chairman, BBC Trust GBR
Federspiel, Ulrik Executive Vice President, Haldor Topsøe A/S DNK
Feldstein, Martin S. President Emeritus, NBER; Professor of Economics, Harvard University USA
Ferguson, Niall Professor of History, Harvard University, Gunzberg Center for European Studies USA
Fischer, Heinz Federal President AUT
Flint, Douglas J. Group Chairman, HSBC Holdings plc GBR
Franz, Christoph Chairman of the Board, F. Hoffmann-La Roche Ltd CHE
Fresco, Louise O. President and Chairman Executive Board, Wageningen University and Research Centre NLD
Griffin, Kenneth Founder and CEO, Citadel Investment Group, LLC USA
Gruber, Lilli Executive Editor and Anchor “Otto e mezzo”, La7 TV ITA
Guriev, Sergei Professor of Economics, Sciences Po RUS
Gürkaynak, Gönenç Managing Partner, ELIG Law Firm TUR
Gusenbauer, Alfred Former Chancellor of the Republic of Austria AUT
Halberstadt, Victor Professor of Economics, Leiden University NLD
Hampel, Erich Chairman, UniCredit Bank Austria AG AUT
Hassabis, Demis Vice President of Engineering, Google DeepMind GBR
Hesoun, Wolfgang CEO, Siemens Austria AUT
Hildebrand, Philipp Vice Chairman, BlackRock Inc. CHE
Hoffman, Reid Co-Founder and Executive Chairman, LinkedIn USA
Ischinger, Wolfgang Chairman, Munich Security Conference INT
Jacobs, Kenneth M. Chairman and CEO, Lazard USA
Jäkel, Julia CEO, Gruner + Jahr DEU
Johnson, James A. Chairman, Johnson Capital Partners USA
Juppé, Alain Mayor of Bordeaux, Former Prime Minister FRA
Kaeser, Joe President and CEO, Siemens AG DEU
Karp, Alex CEO, Palantir Technologies USA
Kepel, Gilles University Professor, Sciences Po FRA
Kerr, John Deputy Chairman, Scottish Power GBR
Kesici, Ilhan MP, Turkish Parliament TUR
Kissinger, Henry A. Chairman, Kissinger Associates, Inc. USA
Kleinfeld, Klaus Chairman and CEO, Alcoa USA
Knot, Klaas H.W. President, De Nederlandsche Bank NLD
Koç, Mustafa V. Chairman, Koç Holding A.S. TUR
Kogler, Konrad Director General, Directorate General for Public Security AUT
Kravis, Henry R. Co-Chairman and Co-CEO, Kohlberg Kravis Roberts & Co. USA
Kravis, Marie-Josée Senior Fellow and Vice Chair, Hudson Institute USA
Kudelski, André Chairman and CEO, Kudelski Group CHE
Lauk, Kurt President, Globe Capital Partners DEU
Lemne, Carola CEO, The Confederation of Swedish Enterprise SWE
Levey, Stuart Chief Legal Officer, HSBC Holdings plc USA
Leyen, Ursula von der Minister of Defence DEU
Leysen, Thomas Chairman of the Board of Directors, KBC Group BEL
Maher, Shiraz Senior Research Fellow, ICSR, King’s College London GBR
Markus Lassen, Christina Head of Department, Ministry of Foreign Affairs, Security Policy and Stabilisation DNK
Mathews, Jessica T. Distinguished Fellow, Carnegie Endowment for International Peace USA
Mattis, James Distinguished Visiting Fellow, Hoover Institution, Stanford University USA
Maudet, Pierre Vice-President of the State Council, Department of Security, Police and the Economy of Geneva CHE
McKay, David I. President and CEO, Royal Bank of Canada CAN
Mert, Nuray Columnist, Professor of Political Science, Istanbul University TUR
Messina, Jim CEO, The Messina Group USA
Michel, Charles Prime Minister BEL
Micklethwait, John Editor-in-Chief, Bloomberg LP USA
Minton Beddoes, Zanny Editor-in-Chief, The Economist GBR
Monti, Mario Senator-for-life; President, Bocconi University ITA
Mörttinen, Leena Executive Director, The Finnish Family Firms Association FIN
Mundie, Craig J. Principal, Mundie & Associates USA
Munroe-Blum, Heather Chairperson, Canada Pension Plan Investment Board CAN
Netherlands, H.R.H. Princess Beatrix of the NLD
O’Leary, Michael CEO, Ryanair Plc IRL
Osborne, George First Secretary of State and Chancellor of the Exchequer GBR
Özel, Soli Columnist, Haberturk Newspaper; Senior Lecturer, Kadir Has University TUR
Papalexopoulos, Dimitri Group CEO, Titan Cement Co. GRC
Pégard, Catherine President, Public Establishment of the Palace, Museum and National Estate of Versailles FRA
Perle, Richard N. Resident Fellow, American Enterprise Institute USA
Petraeus, David H. Chairman, KKR Global Institute USA
Pikrammenos, Panagiotis Honorary President of The Hellenic Council of State GRC
Reisman, Heather M. Chair and CEO, Indigo Books & Music Inc. CAN
Rocca, Gianfelice Chairman, Techint Group ITA
Roiss, Gerhard CEO, OMV Austria AUT
Rubin, Robert E. Co Chair, Council on Foreign Relations; Former Secretary of the Treasury USA
Rutte, Mark Prime Minister NLD
Sadjadpour, Karim Senior Associate, Carnegie Endowment for International Peace USA
Sánchez Pérez-Castejón, Pedro Leader, Partido Socialista Obrero Español PSOE ESP
Sawers, John Chairman and Partner, Macro Advisory Partners GBR
Sayek Böke, Selin Vice President, Republican People’s Party TUR
Schmidt, Eric E. Executive Chairman, Google Inc. USA
Scholten, Rudolf CEO, Oesterreichische Kontrollbank AG AUT
Senard, Jean-Dominique CEO, Michelin Group FRA
Sevelda, Karl CEO, Raiffeisen Bank International AG AUT
Stoltenberg, Jens Secretary General, NATO INT
Stubb, Alexander Prime Minister FIN
Suder, Katrin Deputy Minister of Defense DEU
Sutherland, Peter D. UN Special Representative; Chairman, Goldman Sachs International IRL
Svanberg, Carl-Henric Chairman, BP plc; Chairman, AB Volvo SWE
Svarva, Olaug CEO, The Government Pension Fund Norway NOR
Thiel, Peter A. President, Thiel Capital USA
Tsoukalis, Loukas President, Hellenic Foundation for European and Foreign Policy GRC
Üzümcü, Ahmet Director-General, Organisation for the Prohibition of Chemical Weapons INT
Vitorino, António M. Partner, Cuetrecasas, Concalves Pereira, RL PRT
Wallenberg, Jacob Chairman, Investor AB SWE
Weber, Vin Partner, Mercury LLC USA
Wolf, Martin H. Chief Economics Commentator, The Financial Times GBR
Wolfensohn, James D. Chairman and CEO, Wolfensohn and Company USA
Zoellick, Robert B. Chairman, Board of International Advisors, The Goldman Sachs Group USA

Cette année le groupe a tenté de jouer la transparence en publiant la liste des sujets qui seront abordés. Sauf que ce qui compte réellement est ce qu'ils vont dire de ces sujets et ça nous n'en saurons jamais rien, comme d'habitude:

L'Intelligence Artificielle
La Cyber-Sécurité
La menaces des armes chimiques
Les enjeux économiques actuels
La Stratégie européenne
La mondialisation
La Grèce
L'Iran
Le Moyen-Orient
L'OTAN
La Russie
Le terrorisme
Le Royaume-Uni
Les USA
Les Elections américaines


On notera au passage que la conseillère économique de Hollande et le directeur général de sécurité intérieure (DGSI) seront de la fête parmi les 8 autres français (140 participants au total). On retrouve aussi le directeur des services de renseignements danois, un représentant du département d'Etat américain, le ministre des Entreprises et de l'Innovation suédois, des finances hollandais, de la défense allemande, le Premier secrétaire d'État britannique, le premier ministre belge, hollandais et finlandais. Même le président de l'Autriche et la reine Beatrix en personne assisteront à cette réunion dont une fois encore aucun média français ne parlera. Pourtant, la presse écrite et télé est aussi "bien" représentée avec près de 10 sociétés (La7 TV, BBC Trsut, Gruner + Jahr, Bloomberg LP, The Economist, The Financial Times, National Post, Aftenposten, TV 2 Danmark). A ce jour, 2 médias mainstream français ont publié un article sur le sujet alors que la réunion commence dans 3 jours.

Au niveau des banques, on retrouve les groupes habituels (et d'autres nouveaux), JPMorgan, Goldmans Sachs, HSBC, Deutsche Bank, Banque Toronto-Dominion, Bank Austria, Nederlandsche Bank, BCE, Royal Bank, Oesterreichische Kontrollbank, Raiffeisen Bank Internationa, Evercore, Banco Santander, Axa. 14 banques au total sans compter les divers autres groupes reliés à la finance. C'est dire si leur rôle est important dans les réunions du Bilderberg.

On retrouve enfin des groupes pharmaceutiques comme Roche, un membre du CFR, Juppé, Barroso, le secrétaire général de l’Otan ou le tristement célèbre Kissinger. La présence de Regina Dugan, ancienne directrice de la DARPA n'est pas banale non plus. Elle a quitté le gouvernement américain en 2012 pour devenir vice présidente d'une division de Google.

Un an plus tard, cette brave dame nous vantait les mérites des puces RFID ingérables et des tatoos RFID et la voilà maintenant invitée au Bilderberg.



Enifn, David Rockefeler n'est pas mentionné dans la liste des participants cette année mais rappelons le message qu'il a adressé aux médias en 1991 pour les remercier d'avoir garder le secret sur le Bilderberg toutes ces années:

"Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d'autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l'exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial."


Publié par Fawkes News
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: La conférence Bilderberg 2015 aura lieu en Autriche à l’hôtel Interalpen   Sam 13 Juin - 21:31

Bilderberg : Henry Kissinger admet que l’Etat Islamique obtient ses armes du gouvernement Américain

« Ils [l’état islamique] ont l’équipement qu’ils nous ont capturé ou qu’ils ont capturé à ceux que nous avons formés. -Kissinger





Exclusif : Les Bilderberg déploient des appareils de brouillage high-tech pour empêcher toutes communications

Par Paul Joseph Watson,



Màj: Les journalistes d’Infowars ont parlé avec des experts de la communication qui ont révélé que le système peut aussi être utilisé pour surveiller les communications.


Le groupe secret du Bilderberg a employé des appareils ultra sophistiqués de brouillage des communications autour de l’hôtel qui accueille la réunion du groupe élitiste cette année dans le but d’empêcher que l’événement soit médiatiquement couvert.


Après avoir visité l’un des lieux les plus proches de l’hôtel InterAlpen qui est toujours accessible, Infowars a filmé un camion de télécommunications possédés par le Ministère Fédéral du Transport et de la Technologie Autrichien. De grosses antennes sont visibles au sommet de l’hôtel, ainsi qu’un nouveau mât a été érigé dans la forêt près de l’hôtel.

Infowars a parlé avec un résident local informé que dans le voisinage les téléphones portables n’avaient plus de réseau depuis que l’hôtel avait érigé la tour. L’individu a aussi rencontré la police et la sécurité près de l’hôtel.

Les brouilleurs téléphoniques empêchent tous les signaux radios d’atteindre les stations. Les brouilleurs sont techniquement illégaux dans les pays de l’union européenne.



Ce système de brouillage triangulé expliquerait pourquoi les journalistes Rob Dew et Josh Owens ont été incapables de contacter Infowars via Skype ou n’importe où aux alentours de l’hôtel InterAlpen.

Apparemment le groupe Bilderberg a peur de la couverture médiatique, des checkpoints militaires ont été installés partout sur les routes menant à l’hôtel, et désormais ils s’adonnent à l’installation d’appareils qui empêchent les communications, certainement grâce à l’argent des contribuables.


Cette action cherche véritablement a restreindre les communications entre manifestants et à empêcher les médias de couvrir l’arrivée et à la sortie des membres du Bilderberg.

Comme nous l’avons précédemment rapporté, la police a déjà annoncé que quiconque se faisant attraper dans le périmètre de sécurité de la conférence Bilderberg devra payer une amende de 500€ ou bien passer un séjour de deux semaines en prison.


Source : Nouvelordremondiale

Sponsorisé par le Nouvel Ordre Mondial : Bilderberg 2015 (Vidéo)



Sponsorisé par le Nouvel Ordre Mondial : Bilderberg 2015 (Vidéo) Cette année, la rencontre du Bilderberg 2015 se déroule entre jeudi 11 et dimanche 14 juin dans le village autrichien de Telfs-Buchen. En savoir plus : - Liste officielle des participants à la conférence de 2015 du Groupe Bilderberg - La conférence Bilderberg 2015 aura lieu en Autriche à l’hôtel Interalpen - La Directrice de Google derrière les Puces RFID qui peuvent être avalées participera à la réunion



Source : Info Quiderange

Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: La conférence Bilderberg 2015 aura lieu en Autriche à l’hôtel Interalpen   Lun 15 Juin - 19:45

Les Magnats du groupe Bilderberg confrontés aux médias indépendants à l’Aéroport

Par Paul Joseph Watson,





Bronner, éditeur de Der Standard, un journal majeur publié quotidiennement à Vienne, a passé les derniers jours avec les dirigeants mondiaux les plus influents dans la politique, les médias, l’éducation, les affaires et les banques à la conférence élitiste à Telfs, en Autriche, bien protégés grâce à une opération de sécurité de grande ampleur mise en application par quelques 2000 policiers.

Bronner a déclaré que, « C’était un rendez-vous très intéressant, » avant de citer le site internet officiel du Groupe Bilderberg quant à la liste de sujets qui ont fait l’objet de discussions (les sujets sont si vagues qu’ils n’ont presque aucun intérêt à ce niveau-là).

Le journaliste Rob Dew d’Infowars a aussi parlé à Karl Sevelda, PDG de la Banque Autrichienne Raiffeison, qui voyageait avec Bronner.

Quand Dew lui a demandé quel était son nom, Sevelda a snobé le journaliste en présentant une étiquette avec son nom tout en lui demandant, « vous êtes capable de lire? ».



« Vous devez être quelqu’un de riche, » a dit Sevelda quand il a suggéré que Dew passait ses vacances en Autriche. « Pas aussi riche que vous, » a rétorqué Dew.

Lors d’une confrontation ultérieure, Dew a dit à Bronner qu’il n’aurait pas été harcelé par des journalistes si le Groupe Bilderberg avait publié les détails de leur conférence et s’ils n’avaient pas exagéré en employant 2000 policiers et en bloquant totalement la région.

« C’est votre avis, vous avez le droit d’avoir votre avis, » a dit Bronner.

Le journaliste Allemand Tilman Knechtel, qui a confronté l’un des membres du comité de direction du groupe et Vice Président de Rothschild Europe, Franco Bernabé, plus tôt durant la journée (voir la vidéo ci-dessous), a aussi eu l’opportunité de discuter avec Rudolf Scholten, PDG de KontrollBank en Autriche, lui aussi membre du comité de direction.

Scholten a été agacé par la confrontation et s’est en allé avant que l’une de ses aides ne dise à Knechtel d’arrêter de filmer.

Scholten s’est ensuite réfugié sur la terrasse d’observation pour rejoindre Karl Sevelda, qui a demandé à Knechtel qui il était. Knechtel a posé un nombre de questions et Scholten a refusé d’en dire un mot.

Oscar Bronner a ensuite demandé, « Pourriez-vous nous laisser tranquille, ce n’est pas comme cela que la presse doit agir. »

« Ouais vous n’avez pas l’habitude de ça, mais c’est ainsi que la presse devrait se comporter »
, a rétorqué Knechtel.

La police est ensuite arrivée pour escorter Knechtel jusqu’à la sortie de la terrasse d’observation.

Être en mesure de retrouver et d’aborder l’un des membres de la conférence secrète du groupe Bilderberg est notoirement difficile, car ils sont insaisissables et refusent de s’adresser aux médias.

Infowars a été en mesure de photographier un nombre important de membres du Bilderberg qui sont arrivés à l’Aéroport de Innsbruck, avec des images et des vidéos de haute qualité qui ont plus tard été diffusées sur internet.

Les scènes à l’aéroport étaient parfois frénétique, avec la police qui se mettait souvent à courir après les journalistes pour les empêcher de s’approcher des membres du Bilderberg sur le point d’arriver.




Il a aussi été demandé à un autre membre du Bilderberg ce que sont les plans du groupe pour la « domination du monde » alors qu’il entrait au terminal de l’aéroport.




Le premier ministre Portugais et ancien président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso, apparaissait être heureux pour avoir été choisi comme l’un des membres du comité de direction du groupe Bilderberg.



Klaus Kleinfeld, chef de Aloca & TPP, faisait parti de ceux qui étaient arrivés les premiers à l’aéroport.



D’autres membres du Bilderberbg étaient assis sur la terrasse d’observation avant d’embarquer à bord de jets privés.






Source : Infowar, le 14 juin 2015

Les journalistes d’Infowars demandés de quitter l’hôtel du Bilderberg manu militari

Le directeur de l’hôtel dit qu’il y aura des « problèmes » si nous revenons.



Malgré le fait qu’il n’y a plus de membres du Bilderberg, le directeur de l’hôtel InterAlpen et la police ont jeté dehors les journalistes Rob Dew, Paul Joseph Watson et Josh Owens, en leur disant qu’ils auraient des « problèmes » s’ils revenaient.



Source : Infowar
, le 15 juin 2015
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La conférence Bilderberg 2015 aura lieu en Autriche à l’hôtel Interalpen   

Revenir en haut Aller en bas
 
La conférence Bilderberg 2015 aura lieu en Autriche à l’hôtel Interalpen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Festival Européen Latin Grec aura lieu du 19 au 21 mars 2015, sur le thème "Savants, Magiciennes, Voyants" (Ecole Normale Supérieure, Lyon)
» costumes pour ma pièce de théâtre: à vot'bon coeur !
» Bourses
» Le retour de Jésus
» Quand ils diront : “ Paix et sécurité ! ” alors une destruction subite sera sur eux à l’instant même. — 1 Thess. 5:3.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Actualités Mondiales :: Nouvel Ordre Mondial -
Sauter vers: