Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’Homme est Herbivore, la preuve par 16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valkyrie
Admin
avatar

Messages : 678
Points : 2239
Réputation : 55
Date d'inscription : 01/07/2013
Age : 36
Localisation : Québec

MessageSujet: L’Homme est Herbivore, la preuve par 16   Dim 18 Aoû - 8:03

L’Homme est Herbivore, la preuve par 16



La majorité des personnes pensent que l’Homme est omnivore et qu’il est fait pour manger de la viande et du poisson…

Et si aujourd’hui je vous prouvais que tout cela est FAUX ?

Et si la raison de toutes ses maladies qui nous touchent était justement à cause de la consommation de viande et de poisson ?

Le sujet a été traité par les plus grands noms : Darwin, Carl Linné et bien d’autres…

Malheureusement toutes ces informations nous sont cachées ou tout simplement jamais abordées…

A l’école, les professeurs n’abordent jamais ce sujet, ni les merdias (à la solde des lobbys)…

« La classification des formes, des fonctions organiques et des régimes a montré d’une façon évidente que la nourriture normale de l’humain est VEGETALE. »

« D’après son anatomie l’Homme n’a pas été physiologiquement  préparé pour manger de la viande, ni du poisson. »

L’Homme a exactement les mêmes caractéristiques anatomiques et physiologiques que les herbivores et non celles des omnivores ou des carnivores.

Nos canines ont la même taille que les autres dents : c’est le cas des herbivores. Exemple : les chevaux, les chameaux, …

De plus, contrairement aux omnivores et carnivores, l’Homme cuit la viande (sinon risques de maladies et de mauvaise digestion), et la vue d’un cadavre nous dégoûte au lieu de nous affamer.

Les nourrissons et les enfants en bas âge détestent la viande !

Beaucoup de gens mangent de la viande parce-que pour eux, c’est la nature de l’Homme….

Alors que des études très sérieuses prouvent le contraire !!!

Voici quelques exemples de comparaison entre les Carnivores / Omnivores / Herbivores et l’Homme :



1. Capacité de l’estomac :

Carnivore : 60-70% du volume total de l’appareil digestif.

Herbivore : Moins de 30% du volume total de l’appareil digestif.

Omnivore : 60-70% du volume total de l’appareil digestif.

Humain : 21 à 27% du volume total de l’appareil digestif.



2. Acidité de l’estomac :

Carnivore : pH inférieur ou égal à 1.

Herbivore : pH variant entre 4 et 5.

Omnivore : pH inférieur ou égal à 1.

Humain : pH variant entre 4 et 5.



3. Salive :

Carnivore : Acide, Glandes salivaire peu développées, Pas de ptyaline.

Herbivore : Alcaline, Beaucoup de ptyaline, Glandes salivaires développées.

Omnivore : Acide, Glandes salivaire peu développées, Pas de ptyaline.

Humain : Alcaline, Beaucoup de ptyaline, Glandes salivaires développées.



4. Les Canines :

Carnivore : Très longues, fortes, grosses.

Herbivore : Taille réduite ou inexistantes.

Omnivore : Très longues, fortes, grosses.

Humain : Taille réduite.



5. Le Foie :

Carnivore : Désintègre très bien l’acide urique et la vitamine A.

Herbivore : Désintègre uniquement l’acide urique produit par le corps et mal la vitamine A.

Omnivore : Désintègre très bien l’acide urique et la vitamine A.

Humain : Désintègre uniquement l’acide urique produit par le corps et mal la vitamine A.



6. La Peau :

Carnivore : Pas de pores. Refroidissement par halètement.

Herbivore : Beaucoup de pores. Transpiration par la peau.

Omnivore : Pas de pores. Refroidissement par halètement.

Humain : Beaucoup de pores. Transpiration par la peau.



7. Intestin grêle :

Carnivore : 3 à 6 fois la longueur du corps.

Herbivore : 10 à 12 fois la longueur du corps.

Omnivore : 4 à 6 fois la longueur du corps.

Humain : 10 à 11 fois la longueur du corps.



8. Les Ongles :

Carnivore : Griffe (fortes, dures).

Herbivore : Ongles mous (ou sabot).

Omnivore : Griffe (fortes, dures).

Humain : Ongles mous.



9. Mâchoire :

Carnivore : Mobile verticalement (pour déchirer, lacérer).

Herbivore : Mobile verticalement et latéralement (pour mastiquer, broyer).

Omnivore : Mobile verticalement (pour déchirer, lacérer).

Humain : Mobile verticalement et latéralement (pour mastiquer, broyer).



10. Muscles mâchoire :

Carnivore : Muscle temporal.

Herbivore : Muscle masséter.

Omnivore : Muscle temporal.

Humain : Muscle masséter.



11. Urine :

Carnivore : Acide.

Herbivore : Alcaline.

Omnivore : Acide.

Humain : Alcaline.



12. Vitamine C :

Carnivore : Capable de synthétiser avec son organisme.

Herbivore : Nécessite un apport quotidien par la nourriture.

Omnivore : Capable de synthétiser avec son organisme.

Humain : Nécessite un apport quotidien par la nourriture.



13. L’Urase :

Carnivore : Présence d’urase (décompose l’acide urique de la viande).

Herbivore : Pas d’Urase.

Carnivore : Présence d’urase (décompose l’acide urique de la viande).

Humain : Pas d’Urase (il décompose mal le toxique acide de l’urique).



14. Le Colon :

Carnivore : Cours, simple et lisse.

Herbivore : Long, complexe avec villosités.

Omnivore : Cours, simple et lisse.

Humain : Long, complexe avec villosités.



15. Muscle du visage et de la bouche :

Carnivore : Réduit pour une grande ouverture de la bouche.

Herbivore : Bien développé. Petite ouverture de la bouche.

Omnivore : Réduit pour une grande ouverture de la bouche.

Humain : Bien développé. Petite ouverture de la bouche.



16. Reins :

Carnivore : Urine très concentrée.

Herbivore : Urine concentrée modérément.

Omnivore : Urine très concentrée.

Humain : Urine concentrée modérément.
Vous avez bien vu les points communs entre les Herbivores et l’Humain ?

TOUS les scientifiques ayant étudié le sujet sont d’accord :

L’Homme n’est pas conçu pour être omnivore !

Pourquoi renier notre vraie nature ?

Je vais terminer cet article par une information qui je l’espère vous fera (enfin) réfléchir :
Entre les deux guerres (14/18 et 39/45) les boucheries ont ouverts leurs portes dans les villages. Dès ce moment, la clientèle chez les médecins a augmenté de 200% !!!

A méditer et ne dites plus « je ne savais pas » !

Je vous rajoute ce lien vers mon article sur les réalités du Végétarisme, histoire de vous prouver que nous pouvons vivre sans manger du cadavre > Les réalités sur le végétarisme

J’ai réalisé ce montage vidéo, il reprend l’article que vous venez de lire, si vous désirez vous aussi vous battre contre ces mensonges des lobbys,  je vous invite à partager l’article et cette vidéo :





source: http://mutien.com/site_officiel/?p=6333
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’Homme est Herbivore, la preuve par 16   Lun 19 Aoû - 16:24

N'étant pas moi même apte à pouvoir passer au végétarisme, je peux proposer aux carnivores Embarassed tout au moins une diminution qui n'est pas sans portée non plus.


Et si on mangeait moins de viande ?

Réduire sa consommation de viande est non seulement bénéfique pour la santé, mais aussi pour la planète, concluent des chercheurs de l'Université de Cambridge.


Encore une fois, la viande en prend pour son rhume dans la presse scientifique. Cette fois, c'est une équipe de chercheurs britanniques qui enfonce le clou: «La consommation de viande rouge et transformée est une source majeure de gaz à effet de serre, et une consommation élevée de ces produits augmente le risque de maladies chroniques. Notre objectif était de voir comment une réduction de la consommation de viande se répercuterait sur l'environnement et la santé», écrivent les auteurs de l'étude, publiée en ligne par le British Medical Journal.

Pour l'environnement et la santé
L'équipe de l'Université de Cambridge a mesuré les rejets de CO2 entraînés par les gros et les petits mangeurs de viande, et les a comparés avec ceux des végétariens. Résultat: en coupant de moitié leur consommation de viande rouge et de charcuteries, les Britanniques réduiraient d’environ 28 millions de tonnes la production de CO2, ce qui entraînerait une chute de 3 % des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Les chercheurs rappellent également que de récentes méta-analyses ont démontré des liens entre consommation de viande et risque accru de contracter plusieurs maladies. «En réduisant l'apport en produits carnés, l'incidence des maladies cardiovasculaires, du diabète de type 2 et du cancer colorectal chuterait de 3 à 12 % dans la population du Royaume-Uni», notent les scientifiques.

Pour la nutritionniste Anne-Marie Roy, qui est aussi vice-présidente de l'Association végétarienne de Montréal, il n'y a rien de nouveau sous le soleil: «Cette étude vient simplement confirmer des données qu’on avait déjà. On sait depuis des années que les végétaux, peu ou pas transformés, nous protègent des maladies chroniques et sont moins coûteux en ressources que les produits animaux. Il est grand temps de changer notre culture alimentaire centrée sur la viande et de mettre les végétaux à l’honneur.»

Comment réduire sa consommation de viande
Le site Lundi sans viande donne des recettes et une foule d'idées pour réduire sa consommation de viande, tout en respectant un bon équilibre alimentaire et en compensant par d’autres sources de protéines. Voici quelques trucs.
Adoptez les légumineuses (pois chiches, lentilles, fèves, etc.). Faites, par exemple, un pâté chinois ou une casserole de riz aux lentilles, un chili sin carne aux haricots rouges ou des croquettes de pois chiches.
Mangez des noix (amandes, noix de Grenoble, pacanes, etc.) et des graines (de tournesol, de citrouille, de sésame, etc.). Ajoutez-en dans vos salades, mangez-en sous forme de beurre ou en collation.
Incorporez du tofu dans vos recettes. En cubes dans vos soupes ou dans un sauté de légumes, ou émietté dans la sauce à spaghetti.
Remplacez le jambon par du végépâté, de l'hummus ou du baba ghannouj (purée à base d'aubergine) dans vos sandwichs.
Choisissez un resto qui offre des plats sans viande.

Source : http://www.protegez-vous.ca/sante-et-alimentation/et-si-on-mangeait-moins-de-viande.html
Revenir en haut Aller en bas
triskel

avatar

Messages : 5
Points : 7
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2013

MessageSujet: Re: L’Homme est Herbivore, la preuve par 16   Mar 20 Aoû - 15:48

Bonjour,

je déteste la viande, mais  j'aime le poisson et je me vois mal bouffer que des légumes Beurkkkk avec le travail que je fais serais vite sur le dos.je pense que le probleme c'est que nous mangeons trop de viande et surtout de la merde(idem pou les légumes)ai travaillé en agriculture et en maraichage :si les gens savait toute les merdes qu'on ingère .......ni vu ni connu.
Je pense que comme toute chose l'excès est néfaste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Homme est Herbivore, la preuve par 16   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Homme est Herbivore, la preuve par 16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’Homme est Herbivore, la preuve par 16
» L'homme et la Lune
» Connaissez-vous cet homme, un illuminé ?
» L homme qui créa la vie artificiellement avec simplement de l' eau et de l' électricité .
» Horloge et son Horloger , la preuve mathématique de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Santé :: Conscient des Faits-
Sauter vers: