Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  L’Inde poursuit la Fondation Bill et Mélinda Gates pour avoir testé sans leur consentement des vaccins sur des enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Speranza

avatar

Messages : 415
Points : 654
Réputation : 12
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 32
Localisation : Au coeur d'une Foret

MessageSujet: L’Inde poursuit la Fondation Bill et Mélinda Gates pour avoir testé sans leur consentement des vaccins sur des enfants   Lun 23 Mar - 11:25

( Texte d'introduction et mise en page du dossier réalisé par Akasha )


Bonsoir mes frères et sœurs  
malgré les heures sombres que nous vivons, il faut constater que de un autre côté, le moment des divulgations a sonné ! Restes à savoir sur le durée qu'elle est la tendance qui prendra le pas sur l'autre... En tout cas en matière de vaccination de masse en outrance et de façon anarchique où seule le profit prime quand ce n'est pas des idéologies malsaines, les vérités commencent à tomber, et le visage du soit disant riche philanthropique s'effrite de jours en jours...  


L’Inde poursuit la Fondation Bill et Mélinda Gates pour avoir testé sans leur consentement des vaccins sur des enfants



On peut rajouter à cette hécatombe les 47 500 cas de paralysies mortelles en Inde suite à l'administration du vaccin oral de la Polio en 2011 et promu par Gates égalemen. Concernant cet article, il provient du principal quotidien économique indien. Fawkes

----------




Bill Gates face à un procès pour avoir testé sans consentement le vaccin sur des enfants en Inde, il semble que ses crimes contre l’humanité l’ont finalement rattrapé.

Un récent rapport publié par Health Impact News a indiqué que la Fondation Gates s’est trouvé face à un procès en cours, en raison d’une enquête qui est menée par la Cour suprême de l’Inde.


Health Impact News a déclaré:

« Bien que la fraude et la corruption sont révélés sur une base quasi quotidienne maintenant dans l’industrie du vaccin, les grands médias US continue d’ignorer largement ces histoires hors des États-Unis, cependant, les empires de la  vaccination commencent à s’effriter, tout comme les informations provenant des versions anglaises des médias grand public qui sont disponibles sur Internet.

Un de ces pays est l’Inde, où la Fondation Bill & Melinda Gates et leur empire de vaccins sont sous les feux des projecteurs, une instance contre eux est actuellement en cours d’étude par la Cour suprême de l’Inde « . [1]  L’article de Health Impact News est centré en grande partie sur un rapport de quatre pages qui a été récemment publié par The Economic Timest en Inde.

Désireux d’en savoir plus, j’ai étudié leur histoire et a découvert que l’Organisation mondiale de la Santé, la Fondation Gates et deux organismes financés par eux, le PATH (Programme for Appropriate Technology in Health) et l’Alliance GAVI (Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination), se sont retrouvés sous les feux des projecteurs après une pétition à l’origine soumise à la Cour suprême de l’Inde, par Kalpana Mehta, Nalini Bhanot et le Dr Rukmini Rao en 2012, qui  a finalement été entendue par les tribunaux..

Les pétitionnaires ont déclaré:

« BMGF, PATH et l’OMS ont été criminellement négligents sur des expérimentations de vaccins et leur effet secondaires , sur une population vulnérable, sans instruction et sous-informée  dont les administrateurs scolaires , les étudiants et leurs parents n’ont pas été informés et ont donné leur consentement sans etre éclairés ou conseillés sur les effets indésirables potentiels ou qui doivent être surveillés. » [2]  

Les jeunes filles testées avec des vaccins HPV



L’ Economic Times of India a publié son rapport en Août 2014 Ils ont déclaré que, en 2009, des tests ont été effectués sur 16 000 enfants des écoles de  l’Andhra Pradesh, en Inde, en utilisant le vaccin papillomavirus humain (HPV), le Gardasil.

Selon le rapport rédigé par KP Narayana Kumar, dans le mois de la réception du vaccin, de nombreux enfants sont tombés malades et, en 2010, cinq d’entre eux étaient morts. Deux autres enfants auraient trouvé la mort dans Vadodara, Gujarat, où l’on estime a 14.000 les enfants des tribus  locales qui ont été vaccinés avec une autre marque du vaccin contre le VPH, Cervarix, fabriqué par GlaxoSmitheKline (GSK).

Ce qui est est choquant, c’est que le rapport indique que la plupart des formulaires de consentement utilisés pour vacciner les jeunes filles ont été signés «illégalement», soit par les gardiens des auberges où beaucoup de filles résidaient, ou en utilisant les empreintes digitales de parents analphabètes.

Cette parodie n’a pas été découverte jusqu’à ce qu’une équipe de militants de la santé de l’organisation non gouvernementale SAMA, une organisation spécialisée dans la santé des femmes, a décidé d’enquêter sur ce qui s’était passé.

Selon le rapport, ils ont été choqués de découvrir que un total de 120 filles était malades, souffrant d’une variété de symptômes, y compris « des crises d’épilepsie, de graves maux d’estomac, des maux de tête et des sautes d’humeur. »

Cette information est d’autant plus choquante quand vous découvrez que l’organisation qui avait financé de l’étude n’était autre que la Fondation Bill et Melinda Gates, qui a déclaré le projet comme étant une réussite totale.

Kumar a écrit:

« Selon la Fondation Gates, l’OMS, la Fédération internationale de gynécologie et d’obstétrique, et la Fédération des sociétés d’obstétrique et de gynécologie de l’Inde ont tous recommandé la vaccination » à titre préventif , éprouvée et très efficace pour le cancer du col utérin. ‘ Les vaccins  utilisé dans ce projet sont autorisés en Inde et ont été administrées en toute sécurité autour des dizaines de millions de fois dans le monde , ce qui a empêché d’innombrables cas de maladies, de cancer , et la mort », soutient un porte-parole de BMGF dans une réponse envoyée par courriel (voir GAVI et PHFI … ‘ »

«Le rôle de BMGF dans le financement des études controversées, cependant, a conduit de nombreux militants de la santé en Inde a exprimer leurs appréhensions. «le BMGF doit assumer l’entière responsabilité parce que ce domaine est financé par eux. C’est également contraire à l’éthique quand les gens qui défendent la cause des vaccins sont les mêmes que ceux qui investissent dans le développement de vaccins », a déclaré V Rukmini Rao, l’un des militants qui ont déposé une pétition devant la Cour suprême dans le cadre des études sur les vaccins contre le VPH. » [3]



La Fondation Gates, l’OMS, le PATH, GAVI, l’UNICEF Derrière les désastres des vaccins au Tchad

En Décembre 2012, dans le petit village de Gouro, au Tchad, en Afrique, située sur le bord du désert du Sahara, cinq cents enfants ont été enfermés dans leur école, menacés que s’ils n’étaient pas d’accord pur être vacciné de force avec un vaccin méningite A , ils n’auraient pas pu poursuivre leurs études.

Ces enfants ont été vaccinés à l’insu de leurs parents. Ce vaccin est un produit sans licence qui en est toujours à ses troisième et quatrième phases de test.

En quelques heures, cent six enfants ont commencé à souffrir de maux de tête, des vomissements, des convulsions incontrôlables sévères et de paralysie. L’attente des enfants pour un médecin a commencé. Ils ont dû attendre une semaine complète pour qu’un médecin  arrive, alors que l’équipe de vaccinateurs avait procédé à la vaccination d’autres dans le village.

Lorsque le médecin est finalement arrivé, il ne pouvait rien faire pour les enfants.L’équipe de vaccinateurs, en voyant ce qui était arrivé, a fui le village dans la peur.

Le rapport original fut reporté  dans un petit journal local appelé La Voix , le seul journal à avoir publié l’histoire originale, a déclaré que quarante enfants ont finalement été transférés dans un hôpital de Faya et envoyés plus tard par avion à deux hôpitaux de N’Djamena, la capitale du Tchad.


Une Enquête gouvernementale Dit que le GAVI est Responsable de multiples Décès



Malgré le fait que la Fondation Gates dit de ses vaccins que c’est  « l’un des meilleurs achats pour la santé mondiale», une enquête gouvernementale au Pakistan a trouvé tout le contraire.

En 2011, l’ Express Tribune a publié un article indiquant que:

« ISLAMABAD: Une enquête du gouvernement a constaté que les vaccins contre la polio pour les enfants financés par l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination sont à l’origine de décès et d’incapacités dans tous les pays régionaux, y compris le Pakistan.

Cette révélation surprenante fait partie d’un rapport d’enquête préparé par la Commission d’inspection du Premier ministre (PMIC) sur le fonctionnement du Programme élargi de vaccination (PEV). Le PMIC, dirigé par Malik Amjad midi, qui a recommandé que le Premier ministre Youssouf Raza Gilani suspende immédiatement l’administration de tous les types de vaccins financés par le GAVI « .

Selon l’ Express Tribune , les principales vaccinations en question étaient le vaccin contre la polio et le vaccin 5-en-1 pentavelent, qui ont été prouvés être responsable de la mort et de l’invalidité d’un certain nombre d’enfants au Pakistan, en Inde, au Sri Lanka, au Bhoutan et au Japon.

Les vaccins ont été financés par l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) une organisation financée par le Programme de vaccination de la fondation pour enfants Bill et Melinda Gates , la Fédération internationale des associations de fabricants de produits pharmaceutiques, la Fondation Rockefeller, le Fonds (UNICEF) des Nations Unies pour l’enfance, l’ Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Banque mondiale.

Sur le rapport officiel, l’ Express Tribune, qui l’a examiné en exclusivité,  a déclaré :

« Le rapport indique que,« Les vaccins achetés ne sont pas testés dans les laboratoires afin de confirmer leur efficacité et leur authenticité . Cela laisse place à l’utilisation de vaccins parasites et de contrefaçon. » [7] (souligné dans l’original)

Si cela est vrai, alors une fois de plus la Fondation Gates a été liée à des initiatives de vaccination de masse en utilisant des vaccins non testés,  pratiquant des vaccinations dangereuses.

[La Fondation Gates blâmé pour 10 000 décès liés à la vaccination/b]

En 2013, un autre rapport a dénoncé la Fondation Gates et l’Alliance GAVI comme étant responsable de plusieurs décès à l’aide de vaccins non testés sur les enfants du monde en développement.

Le rapport, publié sur le site Occupy corporatism et écrit par Susanne Posel, a déclaré:

« Il a été découvert par le biais d’une enquête, que le GAVI a l’aide d’un vaccin non testé; administrait  ce vaccin dangereux pour les enfants pakistanais , ce qui montre le manque d’empathie associé à ces organisations.

Le GAVI a été blâmé pour la mort de 10 000 enfants au Pakistan quand ils sont venus et ont  administrés des vaccins contre la polio qui ont abouti à des pertes « .


Références




http://healthimpactnews.com/2014/bill-melinda-gates-foundation-vaccine-empire-on-trial-in-india/

http://holyhormones.com/womens-health/cancer-womens-health…

http://articles.economictimes.indiatimes.com/2014-08-31…








http://www.gatesfoundation.org/Media-Center/Press-Releases…

http://tribune.com.pk/story/293191/vaccine-nation-globally-supported-company-is-funding-fatal-polio-shots/

http://pharmabiz.com/NewsDetails.aspx?aid=68352&sid=1

http://www.occupycorporatism.com/the-shocking-truth-about-syrian-polio-resurgence…

http://www.gavi.org/about/partners/bmgf/

http://www.blogtalkradio.com/publicadvocate…

http://www.oxforddictionaries.com/us/definition/american_english/hero

Sourde ; Vactruth

Traduction ; Resistanceauthentique


           



Bonsoir les zamis

Voici une vidéo ou Gates avoue au grand jour son plan de réduction du peuplement planétaire...

Ensuite c'est au tour de son grand amis Ted Turner grand adepte avoué de l'eugénisme... Ils sont tout les deux membre du "Good Peuple", un club de milliardaire œuvrant pour la dépopulation mondiale et l'eugénisme.







Documentaire : Eugénisme et agenda mondial de dépopulation

Différentes personnes à différents moments ont été attirées par différents aspects de l’eugénisme – et ont aussi souvent rejeté d’autres. Il n’y a pas d’emballage parfait, pas de quartier général ni de maitre guide. L’eugénisme est plutôt une collection d’idées et de projets à propos de l’amélioration de la race humaine par le contrôle social de la reproduction humaine. Le mouvement eugénique s’est répandu à travers le monde et affecte toutes les facettes de la vie sociale. Personne n’a besoin de chercher bien loin pour trouver l’eugénisme. C’est dans les livres d’école, dans les journaux et tous les médias, dans la science-fiction, dans les gouvernements et ainsi de suite. C’est une manière de penser à propos de la vie que des personnes très intelligentes ont fait la promotion depuis un siècle, avec peu ou pas de résistance les cinquante dernières années.

Dans un document que Henry Kissinger rédigea en avril 1974 alors qu’il était Conseiller à la Sécurité Nationale américaine, le National Security Study Memorandum 200, il conclut : «Le dépeuplement est l’axe prioritaire de la politique étrangère américaine dans les pays du Tiers-monde». Le document, qui visait treize pays en particulier pour une réduction massive de leur population, suggérait d’employer la famine, la stérilisation et la guerre pour y parvenir. Ce document gouvernemental fut rendu public en 1989 et identifiait ces pays comme étant d’un intérêt spécial pour les objectifs géopolitiques des États-Unis et expliquait ce pourquoi la croissance de la population, particulièrement celle des jeunes personnes, était vue comme une menace révolutionnaire contre les corporations américaines. Les pays nommés étaient l’Inde, le Bangladesh, le Pakistan, le Nigeria, le Mexique, l’Indonésie, le Brésil, les Philippines, la Thaïlande, l’Égypte, la Turquie, l’Éthiopie et la Colombie.






L'eugénisme désigne l'ensemble des recherches (biologiques, génétiques) et des pratiques (morales, sociales) qui ont pour but de déterminer les conditions les plus favorables à la procréation de sujets sains et, par là même, d'améliorer la race humaine.

Si les règles sociales sont venues parasiter le processus de sélection naturelle, il faut donc pour les eugénistes exercer, en lieu et place de la nature, les mesures sélectives indispensables à l'évolution de l'espèce humaine.

Mené par des scientifiques et des médecins, le mouvement de promotion de l'eugénisme qui se met en place au tournant du XXe siècle milite en faveur de politiques volontaristes d'éradication des caractères jugés handicapants ou de favorisation des caractères jugés bénéfiques.

Son influence sur la législation s'est traduite principalement dans trois domaines : la mise en place de programmes de stérilisations contraintes, le durcissement de l'encadrement juridique du mariage et la restriction de l'immigration.

L'étymologie du mot « eugénisme » est grecque : eu (« bien ») et gennaô (« engendrer »), ce qui signifie littéralement « bien naître ». Ce néologisme a été utilisé pour la première fois en 1883 par le britannique Francis Galton, cousin de Charles Darwin par le biais d'Erasmus Darwin. La préoccupation de Galton pour l'amélioration de l'espèce humaine précède néanmoins largement l'invention de ce terme. À la fin des années 1850, la lecture de L'Origine des espèces de son cousin Charles Darwin renforce sa conviction sélectionniste.

Pour le philosophe Jean-Paul Thomas, « l'eugénisme [...] est habité par l'obsession de la décadence ». Dans le contexte de la révolution industrielle, qui initie un mouvement d'urbanisation et de prolétarisation de la population la plus pauvre, la prolifération désordonnée des classes laborieuses constitue un motif d'inquiétude profond pour les élites victoriennes.

Les maux sociaux et sanitaires (tuberculose, syphilis, alcoolisme...) qui se multiplient dans le Royaume apparaissent comme autant de manifestations de la contamination de l'espèce humaine par les tares congénitales véhiculées par les populations les plus pauvres.

Comme l'indique le succès des théories malthusiennes, la différence de fécondité entre classes attire plus particulièrement l'attention des scientifiques britanniques. Galton n'échappe pas à la règle. À terme, les individus les plus pauvres, conçus comme naturellement inférieurs, lui semblent devoir irrémédiablement submerger les représentants des classes sociales aisées qui cumulent les caractéristiques physiques, intellectuelles et morales les plus hautes.

Pour Galton, les classes sociales possèdent des qualités propres, transmises héréditairement. La préservation des qualités des familles de bonne lignée nécessite d'éviter le mélange des sangs qui ne peut conduire qu'à la disparition des caractères les plus hauts de l'espèce humaine.

La civilisation, en enrayant les mécanismes de la sélection naturelle, court à sa perte. Les dispositifs sociaux de protection des plus pauvres, des malades et des plus faibles en général constituent la première cible des eugénistes.

Pour Clémence Royer, la première traductrice de Charles Darwin en France, la charité chrétienne puis les valeurs de solidarité développées avec les idées démocratiques ne peuvent que mener à la dégénérescence de l'espèce humaine.

L'anthropologue français Vacher de Lapouge entendait substituer à la formule révolutionnaire « Liberté, égalité, fraternité » celle de « Déterminisme, Inégalité, Sélection », il s'oppose aux principes de l'égalité naturelle et donc politique des hommes.

Malgré la menace de la dégénérescence, l'eugéniste reste pénétré par un optimisme sans faille, pourvu que l'homme daigne se laisser guider par les principes de la science. Le salut de la civilisation occidentale passe par la soumission du politique aux principes scientifiques.

L'eugénisme s'appuie, avec la génétique balbutiante, sur la croyance que les capacités et les aptitudes humaines sont déterminées par des caractères biologiques transmissibles.

Toute l'ambition de Galton est de montrer le caractère héréditaire des « capacités naturelles » de l'homme et d'en comprendre le mécanisme de transmission dans le but avoué de découvrir les moyens d'améliorer l'espèce humaine sur le modèle de l'élevage animal. Dès 1869, il lui paraît ainsi « tout à fait possible de produire une race humaine surdouée par des mariages judicieux pendant plusieurs générations consécutives ».

Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A...


L'eugénisme est l'aternative au cartel pharmaceutique



* * * * * * * * * * *


_________________
...Speranza, Prima Chi Nasce Ultima Chi More...
...L'espoir, Premier a Naitre Dernier a Mourir...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.weonlypass.com
 
L’Inde poursuit la Fondation Bill et Mélinda Gates pour avoir testé sans leur consentement des vaccins sur des enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fondation Aristote : nouveau manuel d'histoire pour le collège
» le site de la Fondation Brigitte Bardot
» L’Inde dit non à la visite du Karmapa aux États-Unis
» La Fondation Helga Heidrich a vraiment besoin de nous tous!!
» Mon observatoire (phase 1) Prélude à Fondation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Santé :: Conscient des Faits :: vaccins/remèdes/nouveauté-
Sauter vers: