Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Humains... Ces extraterrestres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Speranza

avatar

Messages : 415
Points : 654
Réputation : 12
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 32
Localisation : Au coeur d'une Foret

MessageSujet: Les Humains... Ces extraterrestres...   Lun 23 Mar - 11:03

Bonjour les loulous !

Comme vous avez peut etre déja du l'entendre, certaines théories pronent que l'être humain ne descend pas du singe, mais qu'il serait plutot extraterrestre.
De nombreuses personnes ont avancé des théories plus ou moins abouties sur ce sujet, une des personnes a s'y etre grandement intéressé est certainement Egdar Cayce :

" L'homme n'est pas né sur terre, il vient des étoiles, sous une forme innatendu..."

C'est l'une des plus extraordinaire information queprônait Edgar Cayce dans ses "lectures" sur les origines de l'humanité qui sont conservés dans une chanbre forte a Virginia Beach, Virginie.
lien ici

Et voici qu'une découverte scientifique a été faite !

Les scientifiques ont-ils réellement découvert la preuve que la vie sur terre a une origine extra-terrestre?






La découverte pourrait totalement bouleverser notre compréhension de la vie sur terre et dans l’univers. Un groupe de scientifiques anglais affirme avoir découvert dans la haute atmosphère une sphère de métal microscopique contenant de la matière organique qui aurait été envoyée sur terre par une civilisation extraterrestre pour «ensemencer» notre planète. Cela s’apparente plus au début d’une nouvelle de science-fiction qu’à de la science pure et dure… et pourtant.




La mystérieuse balle de métal a été photographiée expulsant une substance biologique qui selon les scientifiques pourrait être du matériel génétique.  Elle a été découverte par une équipe de chercheurs de l’Université de Sheffield et du Centre d’astrobiologie de l’Université de Buckingham. Plusieurs théories ont été avancées pour expliquer l’existence de cette sphère. Celle qui revient le plus souvent lui donne une origine extraterrestre et pour fonction d’apporter les matériaux de la vie sur terre, la thèse dite de la «Panspermie». Des scientifiques de renom défendent depuis plusieurs années cette théorie dont l’astrophysicien Carl Sagan et le prix Nobel Francis Crick, qui a co-découvert la structure de l’ADN.


Le Professeur Milton Wainwright, qui dirige l’équipe qui a découvert la sphère de métal, la décrit comme «une balle de la largeur d’un cheveu humain qui a des filaments à l’extérieur et du matériel biologique en son centre». Il ajoute: «nous avons été stupéfié quand une analyse au rayon x a montré que la sphère est faite essentiellement de titane avec des traces de vanadium».

Les scientifiques ont découvert la sphère après avoir envoyé des ballons à 27 kilomètres d’altitude pour récupérer des particules venant de l’espace. L’objet de la recherche menée par Milton Wainwright consiste justement à trouver des preuves que des organismes vivants microscopiques arrivent en permanence sur terre. Il ajoute que la balle découverte a laissé un impact sur le ballon «ce qui prouve qu’elle arrivait sur terre de l’espace. Un organisme venant de la terre ne se serait pas déplacé à une telle vitesse en retombant et n’aurait pas eu un tel impact…».


La NASA a aussi lancé un programme de recherche comparable et cette découverte coïncide à quelques mois près avec la création par des scientifiques britanniques et japonais de l’Institute for the Study of Panspermia and Astroeconomics  (L’Institut pour l’étude de la Panspermie et de l’Astroéconomie) dont l’objectif est de prouver que la vie sur terre vient du cosmos.



L’Institut affirme que: «les institutions scientifiques ont combattu ces théories mais maintenant des preuves venant de météorites, de bactéries dans l’espace et d’observations rendent cette résistance moins forte. Prouver que la terre est dans un échange constant de matière avec le cosmos aura des implications pas seulement pour notre identité, mais aussi nous apportera des connaissances sur les virus extraterrestres ce qui peut être important pour notre évolution et notre survie».


Alors qui sommes nous ? Sommes nous réellement les enfants de la terre ? Ou tout comme le suggère certains ouvrages peut etre venons nous de Mars, ou de Vénus ...?

Peut etre aussi sommes nous un mélange, des terriens devenus E-T... ?


L'avenir proche nous le dira certainement...





Source : http://www.slate.fr/story/98219/spheres-metal-microscopiques-adn-vie-terre

_________________
...Speranza, Prima Chi Nasce Ultima Chi More...
...L'espoir, Premier a Naitre Dernier a Mourir...


Dernière édition par Speranza le Jeu 14 Mai - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.weonlypass.com
Speranza

avatar

Messages : 415
Points : 654
Réputation : 12
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 32
Localisation : Au coeur d'une Foret

MessageSujet: Re: Les Humains... Ces extraterrestres...   Lun 23 Mar - 11:10

( Texte d'introduction et mise en page du dossier réalisé par Orné )


Bonsoir,
Voici un sujet intéressant et ô combien majeur pour tout qui prétend rechercher la vérité sur nos origines et celle de l'humanité. Car j'ai l'intime conviction que notre destin et celle d'autres espèces sont liés. Je crois aussi fermement qu'encore à l'heure actuelle, d'autres espèces sont ici présente sur terre. Il y a aussi ce qu'on appelle des espèces hybrides. Cela ne date pas d'hier les espèces hybrides, déjà en Égypte antiques il y en a eut. La famille d'Akhenaton en est un exemple. Nous sommes nous même une espèce issue de la génétique. Un croisement entre deux espèces, l'une originaire de la terre, l'Homo Erectus, et des Anunnakis. Bon à partir de cet endroit du récit, notez bien que je raconte et aucunement j'impose ma théorie, je partage et chacun est libre d’interprétation. C'est une théorie qui n'est pas de moi non plus, je ne voudrait pas me l'approprier non plus, disons qu'il y a certains points dont ma vision personnelle lui donnera un sens quelque peu différent. C'est une théorie avec laquelle je vis depuis petit, de par mes visions et rêves lucide, et de mes "contacts" C'est pour cette raison que cela me passionne autant, car cela ne s'arrête pas à de la lecture, c'est quelque chose que je vis de l'intérieur. Notre condition divine a été effacée peu à peu de par les religions, le conditionnement, le matérialisme, les fausse valeurs, etc..C'est grâce à des initiés qui on perpétué les tradition au fils des siècles, notamment les gnostiques ou les shivaïstes qui nous on transmit le tantrisme et les médiations. Il y a aussi la vraie Kabbale comme elle fut enseignée dans les écoles des mystères de Babylone et d' Égypte ensuite, dont l'apogée est la Merkabah. C'est en développant nos shakras et corps subtiles que nous éveillons nos multiple mémoire, jusqu'à faire renaître le serpent Kundalini. J'ai d'ailleurs transmit cette passion à Akasha qui elle aussi depuis peu, est une convaincue, et a aussi vécu quelques expériences intrigantes. C'est d'ailleurs sur PR qu'on avait commencé un long récit qu'on a pu terminer. Je vais les transférer ici, et aurons-nous certainement l'occasion de poursuivre.

Voici la première partie, on ajoutera la suite au feu et à mesure, bonne lecture :


Texte écrit, rédigé et arrangé par Akasha & orné, Lun 21 Avr - 11:20

Bonjour mes frères & soeurs
Nous nous sommes enfin décider d'écrire notre théorie sur les intentions extraterrestres. Pour se faire, nous allons élaboré notre théorie dans l'ordre chronologique, des origines à nos jour...Car en effet, nous partons du postulat que nos origines sont intimement lié à une autre espèce d'origine extraterrestre. Et que jamais la Terre sera oublié par ces pionnier et colonisateur, mieux d'autres espèces interviendront et y prendrons le pouvoir qui subsiste jusqu'à nos jours. Et c'est cette épopée extraordinaire que Orné et moi avons décidé de vous conter !
il faut savoir aussi qu'encore d'autres espèces interviendront également à d'autres époques, et se afin de nous aider. Notre histoire est de se fait indissociable d'autres espèces...
Avant de commencer, nous n'avons pas la prétention de révolutionner le sujet, ni de partir dans des déclarations ou révélation fracassante. Non, juste un point de vus basé sur des recherches, et d'expériences extrasensoriel (surtout Orné). On essaye juste de suivre une logique et une histoire qui se tient.


Quand tout commença; les origines


Au tout début quand Tiamat (la terre), n'était qu'une boule de feu bouillonnante. Il y avait Vénus, Mercure, et Mars. Tiamat au début, était une énorme planète tournant sur son axe avec les autres autours de son soleil nourricier. Mais dans le sens opposer, il y avait une autre planète, Nibiru (Marduk) qui rencontrant Tiamat sur son chemin créa une multitude de planètes, dont notre terre (je dois hélas résumer). Et dans son sillage attirant d'autres planètes, en créa d'autres, formant ainsi le cosmos tel qu'on le connait. Quand à Tiamat, elle fut scinder en deux partie, l'une devint la terre, l'autre, la planète Anunnakis, dont la vie apparut 45.000.000 d'année plus tôt.

Donc en claire, Nibiru n'existe plus depuis bien longtemps...

La 1er chose stupéfiante que l'on apprendra par-rapport aux tablettes, est que les Anunnakis appelle la terre la 7em planète...Or elle est belle et bien la 7em, mais en comptant Pluton bien entendu...



L'épopée de la création

Quand les Anunnakis virent sur terre, cela remonte à plus de 450.000 ans.

Contrairement à se qu'il a beaucoup été dit. leur 1er endroit de développement ne serait pas la Mésopotamie, mais le nord de l'Asie et l’Antarctique. Et en second lieu, la Mésopotamie, la vallée du Nil, et le sud-est de l'Asie. (encore une foi je vais devoir survoler). Il est important de noter aussi que deux cité de grande importance fut aussi découverte dans le sud de l'Afrique. Qui plus est, remonterait à plus de 150.000 ans !! on y retrouve d'ailleurs des traces sur les tablettes, sous le nom de Abzu, cette région leur servait pour l'exploitation minière de matière 1er et de pierre précieuse, dont l'or..D'ailleurs les traces les plus ancienne de se genre d'exploitation y fût découverte. Dont des outils...C'est également là-bas que Enki y vit et étudia les 1er hommes sauvages, j'y reviendrai plus tard.

Revenons donc à la 2em vagues d'exploration, donc en Mésopotamie.
Ils choisirent cet endroit à cause de l’accès idéale qu'offrit les deux mers. avec le golf Persique. N'est-il pas question d'homme poisson sur les tablettes ? cet aspect est rendue par l'emploi de scaphandre amphibie. Ils y construisit la 1er ville Eridou suivie de 4 autres villes. Ensuite Larsa qui servit de spatioport.
Quand Enki arriva sur terre, nous étions dans la fin de l'ère des poissons à cheval avec celle du verseau et s'ensuit celle du capricorne. Se qui donne à pensé que sa 1er mission dura plus de 25.000 ans !

Pendant se temps son père Anu et son jeune frère Enlil restèrent sur leur planète, et en suivi le déroulement des opérations. Enfin Enlil lui même descendit sur terre. Et devint le chef des opérations en court. Enki devint lui commandant des grandes eaux et Enlil des terres donc...

Une 2em phases très importante de colonisation débuta. Il s'agit d'exploiter les fameuses mines de l'Apzu, d'où la venue de Enlil qui en prendra le commandement express. Pendant se temps Enki s'occupa des transports et de la création d'une nouvelle ville de grande importance. Nippour ! Pendant se temps de nouveaux vaisseaux de transport attendent en orbite de charger les précieuses cargaisons.




Après fut construit des tours de contrôles nommé DIRGA où fût conservé les ME (télécommunication des astronautes)

Arrivé à l'ère de la vierge, c'est Ninhursagh (Isis) qui arriva sur terre et fut placé à la tête du centre médical à Shourouppak.



Ensuite à l'ère des gémeaux, c'est Nannar / Shin, fils d’Enlil qui s'installe à Bad -Tibira, centre industriel. Naissance de jumeaux dans la famille d’Enki; Inanna /Ishtar et de Outou / Shamash..

LA RÉVOLTE DES ANUNNAKIS

C'est vraiment à partir de ces événements que tout va vraiment commencer !

D'après les sceaux retrouvé dans les vestiges sumériens, on sais qu'ils connaissaient l'Afrique du sud (Abzu, monde d'en bas). Car ces sceaux représentait des animaux typique de cette région. C'est donc en Afrique du sud que l'exploitation minière était la plus importante, On y extrait de l'or, du cuivre, de l'argent, du platine. Ainsi que du cobalt, et de l'uranium..
C'est Utu Shamash qui était chargé du transport jusqu'au vaisseau en orbite. Ces navettes était décrite tels des aigles.

le travail minier était dure et pénible ces travailleurs était appelé les IGIGIS. ils en arriva à se dire qu'un tel travail était indigne d'eux, et se révolta.

EDIT : A propos de l'Apzu, je viens de trouver un complément d'information que je qualifierai d’inespéré ! En effet, un chercher du nom de Michael Tellinger a découvert dans les régions décrite sur les tablettes, de mines qui daterait de plus de 200.000 ans ! C'est dans les contrées du Zimbabwe que les cites ont été mis à jour. Le cite principale sera nommé le calendrier d'Adam. On y trouve des structure circulaire énorme ainsi que des rangées de monolithes. En tout, nous avons 5 cites.



Pour plus de détails de photos et vidéos, veillez consultez se lien très complet; http://openyoureyes.over-blog.ch/article-une-ville-agee-de-160-000-a-200-000-ans-en-afrique-article-vidz-111605117.html

ENLIL fut convié sur les lieux, et avisa...Il n'était pas d'accord de céder aux exigences des Igigis argumentant que les besoins du peuple passe avant tout. Mais Enki se rendant aussi sur les lieux avait une proposition. Les humains n'existait pas encore à cette époque. Et l'idée de créer un ouvrier utile (le lulu) fut proposée. Bien que très rétissent à cette idée, Enlil contacta leur père (Anu) qui lui accepta directement le projet, et ordonna sur le champs la création du LULU !

Ces Ninhursagh et Enki qui s'en chargea.

LA CRÉATION DE L’HOMME.

Mais comment donc l’homme fut-il créé ?

L’évolution peut expliquer le cours général des événements qui se développer sur Terre la vie et les formes de vie...Et de la créature unicellulaire jusqu’à l’homme primitif. Mais l’évolution ne peut pas expliquer l’apparition de l’homo sapiens qui se produisit, pour ainsi dire, du jour au lendemain, de façon abrupte ! Et étant donné les millions d’années que demande une tel évolution, et le manque de toutes traces d’étapes antérieures nous indiquant un tel changement progressif à partir de l’homo Erectus on est en droit à se poser certaines questions. L’hominidé du genre homo est un produit de l’évolution. Mais l’homo sapiens est le fait d’un événement révolutionnaire et soudain. Il est apparu de manière inexplicable il y a 300 000 ans, des millions d’années trop tôt !

Les savants n’ont aucune explication. Et pourtant la réponse est dans les textes sumériens et babyloniens ; l’Ancien Testament aussi; il fut créé par les dieux (les Exoterrestres).

Les anciens textes citent précisément l’époque à laquelle l’homme fut créé. Les Anunnakis se révoltèrent vers 144 000 années terrestres (40 shar’s) après leur atterrissage sur la Terre il a quelques 450 000 ans, en pleine période glacière. La création de l’homme eut alors lieu il y 300 000 ans !
Le point clé se trouve dans le conte qui montre Enki endormi, que l’on vient réveiller pour le prévenir que les dieux ont décidé de former un Adam et qu’il était de son devoir d’en trouver la façon ; il répondit; " Cette créature dont vous avez prononcé le nom – Elle EXISTE !" et il ajouta; "Apposez sur elle l’image des dieux"; Les Nephilim ne créèrent pas l’homme à partir de rien. Ils prirent une créature existante et la manipulèrent pour "y apposer l’image des dieux".

C’est un singe humanoïde qui dut être la créature initiale, un homo erectus dont un conte sumérien dit ceci :



Lorsque l’humanité fut créée

Ils ne savaient pas manger le pain,

Ils ne connaissaient pas le port du vêtement

Ils mangeaient des plantes avec leur bouche comme des moutons

Ils buvaient l’eau des fossés «

Un tel animal humain est également décrit dans l’Epopée de Gilgamesh :
Des poils touffus recouvraient tout son corps

Ses cheveux étaient semblables à ceux d’une femme…

Il ne connaît ni gens, ni terres

Il côtoie les animaux sauvages aux points d’eau


Mais l'homo Erectus posait un gros problème...Il était d'un coté trop intelligent et sauvage à la foi pour juste devenir une bête de somme docile. Et pas assez pour une domestication à une tâche spécifique. Quand à une longue domestication, cela n'était pas envisageable vu l'urgence de la situation. Il fut donc nécessaire à leur changer corps et cerveau. Afin de l'adapter à la tâche, et pour qu'il pût y comprendre le langage des ordres. On début on peux y comprendre l’insuccès des 1er essais par l'art qui y fut développé. Par exemple Bélius à Babylone, ou toutes ses représentations d'être hideux. Il est donc vraisemblable que se sont le fruit d'expériences génétiques.



Ensuite Les textes sumériens mentionnent aussi des êtres humains déformés créés par Enki et la déesse mère Ninhoursagh. c'est après 6 tentatives imparfaites que fut créé l’homme parfait nommé Adapa. Adam par la Bible ou homo sapiens par nos savants.

Grâce à ce produit final, les Nephilims se trouvaient génétiquement compatibles avec les filles de l’homme. Et pouvaient donc les épouser et les enfanter. Mais cette compatibilité n’aurait pu exister si l’homme n’avait été développé à partir de la même "graine de vie" que les Nephilim. Ce dont font état le concept mésopotamien et la Bible par le mélange du sang d’un dieu et de "l’argile terrestre". Se qui signifie que Enki dû enfanté directement une lulu...Se sera même deux, se qui donna naissance à Adapa et Ti-ti...(j'y reviendrai plus tard)

Enki et Ninhoursagh travaillaient dans la maison de Shimti. qui signifie "souffle vent vie" et Bit Shimti, la maison où est insufflé le vent de la vie. Le mot akkadien pour traduire DHI.IM.TI était napishtu proche du terme biblique nephesh; "quelque chose de fugitif dans le sang".

Pour modeler l’homme à partir du "mélange d’argile" il fallut l’aide d’une femme féconde et capable de porter un enfant ; Enki proposa les services de son épouse : Ninki mon épouse déesse sera la mère porteuse !

Dans le conte d’Adapa, Anu parle d’Adapa (Adam) comme "la progéniture humaine d’Enki"...Après sa naissance, des dieux réclamèrent des répliques. Ce qui renseigne sur le procédé par lequel l’humanité fut "créée" au départ il y eu clonage..

La Bible par trop de "contractions" se met en porte-à-faux avec elle-même entre différents chapitres de la Genèse :

Elohim créa l’Adam à son image… Mâle et femelle Il le créa au chapitre 5, idem. Mais au chapitre 2 Adam était seul, Dieu l’endormit et façonna la femme à partir de sa "côte"....

En fait les contradictions disparaissant avec la découverte et traduction des sources sumériennes; les premières tentatives de créer un Travailleur primitif en mélangeant les hommes-singes aux animaux échouèrent. Donc les Nephilims tentèrent ensuite le mélange avec eux-mêmes. Après plusieurs échecs, un modèle Adapa/Adam naquit. Il n’y eut donc, en premier lieu qu’un seul Adam. Une fois qu’il se fut révélé viable, Adapa fut utilisé comme modèle génétique ou moule pour la création de répliques qui ont été mâles et femelles. En sumérien le mot TI signifiant "côte" et vie cela confirme qu’Eve était faite de l’essence vitale d’Adam.

Puis par le même procédé de transmission des gênes de dieux fécondant des ovules d’homo Erectus, transplanté dans des déesses porteuses, naquirent d’autres homos sapiens...Il est des plus vraisemblable que ces manipulations génétiques furent accomplies dans le monde d’En-bas (Apzu), en effet Enki y avait une partie de ces laboratoires et lieu de vie. C’est ce que mentionnent de nombreux textes.

Les 1ers homo-sapiens furent affectés directement dans les Mines et cela, par la suite engendrera discorde et différents entre les dieux. En effet les Anunnakis de Sumer n’étaient toujours pas allégés dans leurs tâches agricoles. Ils obtinrent satisfaction et "Adam" fut placé dans le jardin d’Eden pour y travailler et l’entretenir...

Evidemment nous ne trouvons aucune trace dans les livres d'histoires, que l'on sais manipulé par la CNRS...Et l'autre grand voleur de notre histoire étant la Vatican, dont je soupçonne de caché et détenir certaines tablettes.

Aussi si l’Adn fut découvert sur le tard par les humains (20ème siècle), les archéologues eux, l’avaient déjà découvert sans le faire exprès Wink
Dès que les archéologues ont commencés à découvrir les Tablettes Sumériennes et ce avant même de pouvoir les traduire, ils ont remarqués qu’il y avait des dessins représentants une sorte d’Hélice. Hélice qui est en fait la représentation de l’ADN !



#0099cc]L'arbre de connaissance, et l'homme reçus le savoir][/size]

Si l'homme par après vécus une longue période de paix, c'est surtout par ignorance de sa propre nature.

Je m'explique, l'homme au début n'avait pas le pouvoir de procréé, ni même d'aimer, en un mot de ressentir. Il était atteler à ses tâches et les remplissait sans se poser de questions.

C'est par l'arbre de connaissance et la révélation du savoir par le serpent que tout allait enfin prendre forme !

Au début l'homme copulait par simple désir animale, au point qu'il copulait avec des animaux...Et ces bien la différence entre l'acte sexuelle élaboré et celui de l'Adapa qui faisait distinction entre eux. Et l'épopée de Gilgamesh nous le montre bien. De plus l'homme sauvage était toujours nu en toute circonstance. C'est Enkidu qui en 1er reçus la connaissance par l'art de faire l'amour; "A présent, il avait une vision, une plus grande compréhension…La prostituée lui dit :Tu as la connaissance maintenant Enkidou. Tu es devenu comme un dieu !

Tant qu’il manquait la connaissance à Adam et Eve, ils vivaient sans descendance dans le jardin d’Eden. Ce n’est qu’après l’acquisition de cette connaissance qu’Adam connut Eve et qu’elle conçut et donna naissance (dans la douleur) à Caïn. Selon d’autres sources, (celles de Sir Laurence Gardner) le premier fils d’Eve n’était pas d’Adam mais de Enki. Ce qui conférait à Caïn 3/4 de sang des dieux, avec les qualités inhérentes à cette race. Abel et Seth par contre furent bien d’Adam et Eve. Cette lignée eut moins d’importance que celle de Caïn. Ceci peut expliquer par ailleurs, les mythes postérieurs de vierges enceintes de » Dieu « .

Il n’est aucunement surprenant que les premiers représentants d’homo sapiens fussent incapables de se reproduire, l’être nouveau étant un hybride, un croisement entre deux espèces différentes, quoique ayant des relations entre elles ; comme une mule (croisement d’une jument avec un âne), un mammifère hybride est stérile. Grâce à l’insémination artificielle ou d’autres méthodes, il est possible de produire autant de mules que souhaité sans recours à la jument et à l’âne. Les Nephilim se contentèrent-ils, tout d’abord de créer des » mules humaines » dont ils avaient besoin ?

Sur une gravure, on voit Enki avec Ninti, (Ninhoursagh) son épouse et collaboratrice (la déesse mère Isis) entourés de déesses subalternes et face à eux, des rangées d’êtres humains dont le trait le plus frappant est qu’ils sont tous semblables, comme produits d’un même moule !




Un ancien conte sumérien parle des mâles et femelles imparfaits qu’Enki et Ninti firent naître au commencement : ils étaient dénués de sexualité. Une fois le "modèle parfait" mis au point (Adapa / Adam) Enki recourra aux techniques décrites dans les textes sumériens, c'est-à-dire par implantation des ovules traités génétiquement chez des déesses porteuses. Cela indique que ce "modèle" imparfait ne pouvait pas procréer lui-même. Et c'est à partir de se moment qu'il eut comme idée d'enfanter directement deux de ces femelles par sa propre semence...



Le mot serpent vient de Nahash (serpent) qui provient de la racine NHSH signifiant déchiffrer, découvrir. En conséquence Nahash pourrait vouloir dire "celui qui peut déchiffrer, celui qui découvre les choses". une épithète qui convient très bien à Enki ! Qui en fait le principal savant des anunnas...

Un texte mésopotamien vient confirmer ces suppositions ainsi le dieu qui accorda la connaissance à Adapa n’était autre qu’Enki.



Il perfectionna pour lui une grande compréhension…

La sagesse – il la lui avait donnée lui, il avait donné la Connaissance. La vie éternelle, il ne lui avait pas donnée. par la création de l’homo sapiens..


Après que l’homme eut acquis la connaissance, l’A.T. cesse de le désigner par "l’Adam" et il adopte pour sujet Adam, une personne spécifique, le premier patriarche de la lignée du peuple biblique.
Cependant cette prise de conscience de l’homme marqua aussitôt le début du schisme entre les dieux et l’homme; celui-ci n’étant plus un serf muet des dieux, mais bien une personne pensante désirée et se prenant en charge...

Cette séparation fut une décision des dieux eux-mêmes et non des hommes, cela pour éviter qu’ils acquièrent également la capacité d’échapper à la mort, raison de l’expulsion du Jardin d’Eden, en direction de l’est dans la chaîne de montagne de Zagros. Et un moment donné, il fut permis aux humains bannis d’Eden de revenir en Mésopotamie vivre auprès des dieux, de le servir et de les vénérer. Cela se déroula au temps d’Enosh....

(Adam / Eve Méthuselah (= homme du missile) petit-fils est Abel (lignée sans importance historique. Les textes sumériens ne disent pas qu’Abel a été tué par Caïn mais qu’il était très terre à terre). Et est sont arrière petit-fils seconde génération, Lamech, Noah. A ce stade Adam connut sa femme a nouveau et engendra Seth Enosh, Caïnan Mahalal-El, Jared Enoch (qui a l’âge de 365 ans fut transporté au Ciel par la Divinité, les fameuses Ascensions bibliques…)....

Lamesh, dira à propos de son fils avait dit; "Que celui-ci nous réconforte de notre travail et de la souffrance de nos mains qu’impose la terre que la divinité a maudite". Lorsque Noé (Noah) naquit, l’humanité souffrait de grandes privations. Tout était en place pour le déluge, l’événement monumental qui devait détruire de la surface de la Terre toute forme de vie dont la race humaine.

La divinité était affligée par le mauvais "désir des pensées de l’homme"....

L’homme semblerait-il, après avoir découvert la sexualité, était devenu un maniaque sexuel ! Qui peut accepter le fait que la divinité ait pu décider d’annihiler l’humanité simplement parce que les hommes firent trop l’amour à leurs femmes ? D’autant que les textes parlent éloquemment et ouvertement des rapports sexuels des dieux… La cause du désir d’extermination des humains devait tenir de l’écœurement lié à l’attitude grandissante de profanation des dieux eux-mêmes

Les fils des divinités virent les filles des Terriens et elles étaient compatibles. Se qui donna vite une lignée direct entre humain et Anunnakis.

L’esprit des dieux, le perfectionnement génétique de l’humanité, commençait à se détériorer. L’humanité s’était ainsi égarée pensaient-ils revenant ainsi plus près de ses origines simiesques. En se mariant avec les hommes et les femmes d’une descendance génétique de moins en moins pure, les dieux se soumettaient eux-mêmes à cette détérioration.

L’épopée de Gilgamesh (akkadienne) nous apporte un éclairage autrement satisfaisant sur cet épisode biblique.

Avant l’élimination causée par le déluge, les dieux se réunirent et votèrent l’élimination de l’humanité. Tout cela fut tenu secret mais Enki s’en fut trouver Utnapishtim, (Noé) le souverain de Shourouppak pour le prévenir de la calamité qui se préparait. Enki parla à Utnapishtim caché derrière un paravent de roseau.

"Détruis ta maison, construit un bateau !

Abandonne tes biens, cherche ta vie !

Renonce à tes affaires, maintiens ton âme en vie !

A bord du bateau, emmène la graine de toutes les choses vivantes ;

Le bateau tu construiras

Ses dimensions seront sur mesure." Extrais de la 12em planète de Zekaria Sitchin.

Pourquoi Enki prit-il le risque de défier les autres dieux ? Certainement qu'il devint amoureux de sa propre création et qu'une grande compassion y naîtra.

Mais comment Utnapishtim pouvait-il expliquer aux autres citoyens de Shourouppak la construction d’un vaisseau de forme singulière et l’abandon de ses biens ?

Enki le conseilla à Utnapishtim de dire que Enlil lui était de plus en plus hostile et qu'il quitta la ville pour Lapzu et qu'il y suivit son maître.

QUAND LES DIEUX S’ENFUIRENT DE LA TERRE



En 1929, des fouilles conduites par Sir Leonard Wooley, mirent en évidence une couche de boue séchée de 4 mètres d’épaisseur, entre deux couches de débris de poterie et briques, ce qui indique l’activité humaine avant et après cet événement. Cela peut bien correspondre au Déluge, dans la fourchette 12100 av. J.C. à 11650 – selon diverses sources. D’après les textes sumériens, ce phénomène affecta "les quatre coins de la Terre" et dans la suite de l’histoire humaine, le déluge fut un point de repère : il y avait avant le déluge, et après le déluge. Vu l’importance de celui-ci, il ne pouvait être une crue locale du Tigre et de l’Euphrate, et jamais ni les hommes ni les dieux n’avaient connu auparavant une pareille catastrophe.

Bien que prévisible, le déluge était inévitable. donc les dieux ne jouèrent qu’un rôle passif et non actif. En utilisant des ogives nucléaires pour précipiter l'événement. Mais en atendant, ils envisagèrent également d'affaiblir leur pouvoir. Notamment la peste et autres maladies ainsi qu’un blocus.

Noé ou Utnapishim ou encore Atra-Hasis (l’extrêmement sage) s’était plaint auprès d’Enki de ses désagréments qu’Enlil générait contre l’humanité alors même qu’Enki en était le père. Iql semblerait bien qu'Enki lui répondit positivement tandis qu’Enlil enrageait. Il envisagea alors le recours à la famine, en provoquant le manque de pluie. (Contrôle climatique)

"Que les eaux de la pluie soient retenues en haut ;

En bas, que les eaux ne surgissent plus de leurs sources.

Que le vent souffle et assèche le sol ;

Que les nuages s’épaississent et retiennent la pluie. " Extrais de la 12em planète de Zekaria Sitchin.

Enki avait reçus l'ordre de ne plus laissé passer les bateaux qui alimentèrent les villes en ressources et nourritures.se qui emmena une longue période de famines et de désarroi. Et se malgré les nombreuses injonctions de Atra-Hasis auprès de son maître Enki qui malgré lui fut lié par le serment auprès des autres dieux. Atra-Hasis ordonna alors une campagne de désobéissance totale à tout son peuple "Ne vénérez pas vos dieux, ne priez plus vos déesses."

Enki entreprit alors une action secourable très mal retransmise par les textes, ce qui détermina Enlil à vouloir l’arrêter sous le chef d’accusation d’avoir saboté les plans de surveillance et de garde.

Alors l’imminence du déluge tombant à point nommé pour satisfaire le désir de la majorité des dieux de supprimer l’humanité. Enki fut contraint de prêter serment de ne pas le révéler aux humains.

Enki interpréta son serment. Et ne pouvant pas parlé à un mur. Il conviat Atra-Hasis au temple, se plaça derrière un paravent et prétendit parler au mur et non à son dévoué serviteur. Il dit :

"Paravent de roseaux, Fais attention à mes instructions.

Sur toutes les habitations, de toutes les villes,

Une tempête passera.

Ce sera la destruction de la graine de l’Humanité…

Ceci est la décision finale,

Le mot de l’Assemblée des dieux,

La parole énoncée par Anu,Enlil et Ninhoursag. " Extrais de la 12em planète de Zekaria Sitchin.

Ce subterfuge explique les réfutations qu’il fit par la suite lorsque la survie de Noé/Utnapishtim fut découverte. Il n’avait pas rompu son serment, un Terrien d’une extrême sagesse avait découvert le secret du déluge par lui-même, en interprétant correctement les signes.

Enki conseilla à son serviteur de construire un bateau, il lui fournit des plans détaillé. Il ne s’agissait pas ) proprement parlé d'une arche (comme cité dans la bible) mais d’un submersible, car au fait, le mot précis teba venant de la racine signifiant submergé. Un sous-marin donc. Le bateau, dit Enki , doit-être un MA.GUR.GUR (sous-marin). Un bateau qui puisse se tourner et se retourner.

Atra-Hasis prit, pour prétexte, la construction du bateau, un sulili (soleleth en hébreu désignant un sous-marin). Afin de partir pour la demeure d’Enki pour tenter d’infléchir la colère d’Enlil. Ainsi Atra-Hasis n’éveilla aucun soupçons.

Conscients de cette calamité imminente, de son impact global, les Nephilims prirent des mesures pour sauver leur propre vie en se réfugiant dans le ciel.




Lorsque la tempête qui précéda le déluge commença, ils montèrent à bord de leur navette spatiale et restèrent en orbite autour de la Terre jusqu’à ce que les eaux aient commencé à redescendre.

Le jour du déluge fut en fait celui où les dieux s’enfuirent de la Terre. Le décollage des fusée fut le signe pour Utnapishtim – (Atra-Hasis / Noé) et tous ceux qui l’accompagnaient pour sceller hermétiquement le sous-marin.



Même pour les dieux s’enfuyant à bord de leurs fusées , ce fut une scène de dévastation qui les affecta profondément, d’autant plus que leur condition de vie à bord étaient précaires.
Dans leurs vaisseaux, les dieux étaient recroquevillés les uns contre les autres, ne savant de quoi sera fait leur lendemain. Leurs lèvres étaient fiévreuses de soif, ils souffraient des crampes de la faim. La Déesse mère Ninhoursag, elle-même fut choqué par l’ampleur de la dévastation. Et pleura.

"La déesse vit et elle pleura…

Ses lèvres étaient recouvertes de fièvre…

Mes créatures sont devenues comme des mouches – elles remplissent les rivières comme des libellules, leur paternité leur fut prise par la mer déchaînée." Extrait de la 12em planète de Zekaria Sitchin.

Pouvait-elle vraiment sauver sa propre vie alors que l’humanité, qu’elle avait aidé à créer, était en train de mourir ? Pouvait-elle vraiment quitter la Terre ?

Car les ordres donnés aux Nephilims se clarifient assez vite. Abandonnez la Terre, montez au ciel ! C'était les ordres de Anu et Enlil de leur vaisseaux mère.

Dans les seconds vaisseaux (dont celui d'Enki), beaucoup de dieux et d’Anounnaki se désolèrent et se rendirent compte à quel point ils étaient devenus attachés à la Terre ainsi qu’à ses habitants. Ninhoursag et un groupe d’Anunnaki débattaient même du bien fondé de l’ordre d’Anu. la plupart fut effondré, Enki resta lui sur le côté le visage fermé et le ton grave.

Pendant ce temps, donc le sous-marin qui était piloter par Puzur-Amurri (l’Occidental qui connaît les secrets), un batelier, devait conduire le submersible vers une destination précise : le Mont Ararat. dernière terre non émergée de la région. Il fallait donc s’attendre à ce qu’ils réapparaissent en premier. Et la destination précise avait été assignée vers la terre de l’Ararat.

Dès qu’Utnapishtim eut pris pied sur terre, il tua quelques animaux et les fit rôtir sur le feu. Il n’est pas surprenant que les dieux affamés et à bout de force ne purent s'y refusé.

Soudain, ils comprirent que l’homme, la nourriture qu’il faisait pousser et le bétail qu’il élevait, étaient essentiels. Quand Enlil arriva enfin, il vit l’arche et il fut furieux. Mais la logique de la situation et les efforts de persuasion d’Enki eurent raison de lui ; Enlil fit la paix avec ce qui restait de l’humanité et emmena Utnapishtim dans son vaisseau vers la Demeure Eternelle des Dieux.

La baisse progressive des eaux et la réémergence de la terre sèche et de la végétation fut peut-être, un facteur décisif dans la décision rapide d’Enlil de faire la paix avec l’humanité.

Avec le choc du déluge, les Nephilims craignirent que la Terre ne fût plus jamais utilisable. Par la suite, ils virent qu’il n’en était rien. La Terre continuait à être habitable et pour pouvoir y vivre, les dieux avaient besoin des hommes.


Qu’était donc la nature de la catastrophe du déluge ?


On note à cette période une réduction des précipitations, la baisse du niveau de la mer ainsi que des lacs. S'ensuivit le tarissement des sources d’eau souterraine. Furent des signes avant-coureur d’une ère glaciaire. Puisque le déluge, qui mit fin brusquement à ces conditions, fut suivi par la civilisation sumérienne et notre propre ère post-glaciaire, la glaciation en question aura été la dernière jusqu'à nos jours.

La conclusion est donc que les événements du déluge sont liés à la dernière ère glaciaire terrestre et à son terrible dénouement. Mais peut-être aidé par la colère d'Anu et ces armes terribles.

Des forages de la calotte glaciaire de l’Arctique ont permis d’établir ce qui suit : la dernière ère glaciaire débuta il y a quelque 75 000 ans et connut un micro-réchauffement, il y a 40 000 ans. Il y a environ 38 000 ans, une période plus âpre, plus froide et plus sèche s’ensuivit. Puis il y a 13 000 ans environ, l’ère glaciaire se termina de façon abrupte et notre climat tempéré actuel fit dès lors son apparition.

Les conditions extrêmement pénibles durèrent selon l’épopée d’Atra-Hasis, sept shar’s ou 25 200 ans. Les scientifiques quand à eux ont retrouvé des traces d’une période très difficile de 38 000 à 13000 ans peut-être, soit étalée sur 25 000 ans. se qui une fois de plus, les preuves mésopotamiennes et les découvertes scientifiques modernes sont concordante.

A propos de la théorie du Dr John T. Hollin, de l’Université du Maine, théorie acceptée et développée par d’autres, du glissement de la calotte glaciaire de l’Antarctique dans l’océan provoquant un gigantesque raz-de-marée, il es suggéré ceci : au fur et à mesure de son épaississement la couche de glace retient, non seulement plus de chaleur terrestre sous elle, mais forme au sol, par pression et friction, une couche boueuse et glissante. Agissant comme un lubrifiant entre la couche de glace épaisse en haut et la terre ferme en bas, cette couche boueuse finit tôt ou tard par faire glisser la calotte de glace dans les océans qui l’entourent.(...) Extrais de Le protocole d'extinction Dr john T. Hollin

Le raz-de-marée serait partit des eaux de l’Antarctique, puis se répandit vers le nord dans l’Atlantique, le Pacifique et l’Océan Indien. Se déplaçant plus vite que les eaux, les orages, les nuages et les cieux enténébrés annonçaient l’avalanche des eaux. L’épopée de Gilgamesh précise la direction d’où venait l’orage : du sud.

Texte de akasha & orné

#0099ff]L'après déluge et l’expansion de la sivilisation sumérienne.][/size]

Une foi la paix instauré entre Enki et Enlil, et l'acceptation des humains auprès d'eux. Nous assisterons à une rapide évolution. agriculture, élevage, politique, enseignement, économie, soins médicale, etc...En claire une société évoluée et organisée, qui aura apparue aussi subitement est difficilement explicable toujours à se jour.



Nous assistons aussi à la naissance de Babylone cette merveilleuse ville sans équivalant où une grande culture y sera développer sous l'égide du grand Marduk fils de Enki. Pour plus de détails sur Babylone, vous pouvez consulter se post; http://www.planete-revelations.com/t11819p270-panel-d-anciennes-civilisations (Dim 6 Oct 2013 - 19:07). Grâce notamment au développement de Babylone donc, à la résurrection de Uruk Ninive ou encore Larsa. l'Empire vivra une longue période de prospérité. Mais hélas, les rivalités devrait renaître...Tout d'abord Enlil ayant promis à Marduk qu'il aurait son heure pour prendre le pouvoir arriva avec l'ère du bélier. Mais Inanna (Ishtar pour Babylone) une grande déesse d'une beauté surréaliste, mais qui est aussi intéressé pour le pouvoir. Sera opposé à Marduk, donc un conflit naîtra entre les deux antagoniste.

Pour se faire elle demanda l'aide de Enlil qui lui refusa. Elle se rendra au enfer dont sa soeur en a la charge, et qui lui a aussi prit son mari Demuzy. mais cela se passe très mal et les 7 juges des enfers tue Inanna...Et sans l'aide apporté par son frère Enki, elle n'aurait pas conne sa résurrection parmi se monde.



A partir de se moment Inanna commença à avoir des rêves de conquêtes et de pouvoir. elle sait que pour se faire, elle doit mettre la main sur les secrets de leur puissances dont Enki en a la garde. Donc Inanna fomenta de voler les ME à Enki en le séduisant. Se qui lui conféra le pouvoir vu qu'elle avait les clés des spatioports ainsi que des armes les plus puissantes.
De son côté Marduk et Enki commença à créer l'Empire d'Egypte. Où Marduk prit le titre de Râ dieu solaire, Amon Râ, et Enki Ptah (le créateur, l'architecte).



Quand Marduk apprend la nouvelle, il se sait en danger, il sait pertinemment que Inanna le déteste, et le voit comme principale rivale. Et il n'a pas tord, car Inanna a lever une armée pour partir en campagne en Egypte afin de la vaincre. ...

Au fait Marduk voulait le pouvoir unique et décida d'unifier en une seule nation, les deux Egypte, tout ça sous l'oeil avisé de Inanna qui elle aussi veut le pouvoir, sans compter son sentiment de vengeance de son aimé Demuzi qu'elle incombe à Marduk. pendant se temps, Marduk malgré les conseils de sagesse de son père Enki, continue son plan d'unification au porte de l'ère du bélier et la fin de celui du taureau (qui est celui de Enlil). Les deux région fut sous l'appellation de lune et soleil, Marduk réuni sous l'égide unique du soleil Rà. Pour encore marquer d’avantage sa puissance mégalomaniaque Marduk fut construire la porte de dieux en sont honneur unique. BABILI fut le nom donné par son fils Nabu à l'édifice.

Durant se temps, la fureur de Inanna arriva à son comble, et sans crié garde elle fonda sur les armées de Marduk, et son armée fut défaite le massacre fut terrible et le sang coula à flot. Nergal le second fils de Marduk alla lui parler, il fut décider que Marduk dû abandonner son poste en Sumer (c'est-à-dire Babylone) Et donc Inanna (Ishtar) y eut son règne. Quand à Marduk il gouverna l'Egypte sous le nom de AMON.




Durant se temps, nous arrivons à l'épisode ou Inanna décide de s'emparer des ME afin de détenir le pouvoir absolu...


A suivre texte Orné & Akasha


_________________
...Speranza, Prima Chi Nasce Ultima Chi More...
...L'espoir, Premier a Naitre Dernier a Mourir...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.weonlypass.com
Speranza

avatar

Messages : 415
Points : 654
Réputation : 12
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 32
Localisation : Au coeur d'une Foret

MessageSujet: Re: Les Humains... Ces extraterrestres...   Lun 23 Mar - 11:11

( Texte d'introduction et mise en page du dossier réalisé par Orné )


Bonjour,
Nous avons vu dans la 1er partie que nous avons été bien créé mais non pas par un dieu mais par les dieux, même si c'est précisément de deux en particulier. Nous avons vu qu'à une époque nous vivions en symbiose avec les dieux. Mais qu'un dieu jaloux et orgueilleux n'entendait pas de nous laisser rivaliser avec eux, nous voyant comme une insulte à leur grandeur. On a pu voir aussi à quel point la création de la civilisation est bien plus ancienne de ce qui est dit, ainsi que son étendue. Et de quel façon la connaissance c'est propagée d'une civilisation à une autre, notamment grâce au immigration akkadienne. on a tendance à utiliser le terme Sumer pour parler de cette incroyable civilisation de la Mésopotamie, mais il faut savoir qu'en vérité le terme est galvaudé. Il s'agit au fait des Chaldéens ensuite des akkadiens et assyriens. Il est incroyable de voir à quel point l'histoire est falsifiée, surtout quand on parle de ces peuples qui font beaucoup trop d'ombre à l'histoire officielle et surtout de la bible. Et de surcroits, notre création. On a vu comment les américains ont saccagé les musés de Bagdad dès leur entrée dans la capitale, comment ils avaient installer leur camps sur des lieux de fouille archéologique, et même bombardé certains sites. Car personne ne doit connaître la vérité, les élites la connaissent, et cela doit resté ainsi, dans le cadre d'initiés triés sur le volet. Mais il arrivera un jour où la vérité éclatera, et ce sera la fin de leur empire de haine, de mensonge, et de souffrance, pour en revenir à un monde plus spirituel ou l'on marchait avec nos dieux, et ou nous même pouvions s'ériger à l'égal d'un dieu.
Orné.


Le Terrible Secret !



Berosus- Genèse de la Bible- Nostradamus - Tyche !

" Dès que les dieux sont apparus, l’ordre a régné sur l’univers et maintenu en tant Marduk (Belus). Lorsqu’Apsus (Chaoschez les grecs) dieu du désordre constata l’état d’ordre de l’univers, il se mit en colère et envoya sa compagne Tiamat (la planète d’eau appelée aussi Thalatth -Thalassa en grec) pour remettre le désordre dans l’Univers.

Voyant cela, Marduk le chef des dieux, appelé aussi Belus, s’opposa à elle et la coupa en deux. D’une moitié il forma la terre et de l'autre le ciel. Mais en même temps, il détruisit les animaux qui étaient à l'intérieur d’elle.

"Tout cela (dit-il) était une description allégorique de la nature. L'Univers tout entier étant constitué d’eau et d’animaux en génération continue, la divinité mentionnée ci-dessus, découpa sa propre tête et suite à quoi les autres déités présentes, firent un mélange de la terre et du sang qui en jaillissait. C’est avec ça que les hommes ont été formés, aussi conscient (que les dieux ?) car partageant la connaissance divine.



Ce Belus qu’on appelle aussi Jupiter, divisa les ténèbres séparant le ciel de la Terre, et força l'Univers à se remettre en ordre. Mais les animaux qui étaient dans le ventre de Tiamat, moururent car ils n’étaient pas en mesure de supporter la prévalence de la lumière.

Belus voyant qu’un vaste territoire était inoccupé, bien que de nature féconde, commanda à l'un des dieux de se couper la tête et de mélanger son sang avec la terre pour ainsi former d'autres hommes et d’autres animaux, capables de supporter de vivre à l’air libre. Belus forma aussi les étoiles, le soleil, la lune et les cinq planètes".


Ce récit de Berosus relatant le début de l’humanité, rapporté par Alexandre Polyhistor, est également traduit dans le livre de François LENORMANT consacré à l’histoire ancienne des Assyriens et des Chaldéens, dont voici un PDF en téléchargement libre et en français. http://www.mediterranee-antique.info/00Pdf/Lenormant/Histoire_Orient_4.pdf

Il en existe également une version Anglaise contenue dans le livre de Sir E. A. Wallis Budge intitulé "the babylonian legends of the creation".

Vous l’avez sans doute compris, Berosus nous a raconté l’arrivée dans notre système solaire d’un corps céleste accompagné d’une planète dont il contrôle les mouvements, et cherchant à mettre le chaos et le désordre dans notre petit univers de par la force gravitationnelle qu’il va exercer sur les autres planètes. Tiamat, la planète intruse en apparence couverte d’eau, provoquera un énorme cataclysme en se heurtant à Marduk/Belus entrainant ainsi sa propre destruction suivie de la mort des êtres vivants (animaux vivant dans l’eau) qu’elle abritait.

Cette genèse est également racontée par les 7 tablettes d'argile cuite Assyriennes, découvertes vers 1860 par les archéologues britanniques A.H Layard et George Smith, dans les ruines du Palais et de la Bibliothèque du Roi Assyrien Assur-bani-pal (668-626 Av. J-C) à Nineveh (Ninive) capitale de l’empire Assyrien. Tablettes dont l’histoire est rapportée dans le livre de Sir E. A. Wallis Budge, donnant plus de détails sur la guerre menée par les dieux de l’obscurité et du désordre - Apsus, Tiamat- contre les dieux de l’ordre et de lumière – Marduk, Aruru/Ishtar-

Les deux récits, l’un Chaldéen l’autre Assyrien, forment sans doute les deux versions d’une même histoire beaucoup plus ancienne racontée par les scribes des premiers empires Chaldéens dont Berosus dit avoir lu les récits dans la bibliothèque de Babylone avant sa destruction, récits portant sur plus de quinze myriades. Une myriade étant égale à 540 saris, lesquels représentent chacun une année lunaire de 222 mois équivalente à 18,5 années terrestres, cela nous donne une bibliothèque racontant l’histoire des civilisations anciennes sur au moins 149.850 années terrestres !

Nous sommes bien loin de la fable biblique qui situe l’Eden et les dinosaures vers les quatre mille ans avant J-C, comme de l’histoire officielle que l’on nous enseigne sur les bancs des écoles et qui fait remonter la première sédentarisation de l’homo sapiens-sapiens et le début de l’agriculture en Mésopotamie vers 12.000 avant J-C.

Ceci sans parler des fables de la préhistoire officielle nous faisant descendre d’ancêtres communs, grands primates ayant traversé la Corne d’Afrique il ya 400.000 ans pour peupler la Terre, pendant que des élèves scribes Akkadiens (ancêtres des Chaldéens) fréquentaient des écoles publiques et apprenaient à calculer la racine carrée de 2 et des hypoténuses de triangles rectangles.

Dans son livre "Bybloniaka" dont quelques fragments nous ont été rapportés par les historiens grecs, Berosus l’écrivain de l’histoire de la Chaldée antique, fit le récit suivant rapporté (récit rapporté par Alexandre Polyhestor) :

" Dans la première année, on dit qu’apparut de la mer Erythrée à la frontière de la Babylonie un animal insensé appelé Oannes (le même évènement a été relaté par un autre historien grec appelé Apollodore), il a le corps entier d’un poisson, sous sa tête il a une tête humaine qui pousse un peu à côté et au-dessous d’une tête de poisson et il a des pieds semblables à ceux d’un homme qui poussent un peu à côté de la queue de poisson. Il a une voix d’homme. Son image a été conservée avec soin même encore aujourd’hui. (Berosus dit que) cet animal passe le jour en compagnie des hommes, il ne consomme aucune nourriture, il transmet aux hommes la pratique des lettres, des mathématiques et de toutes sortes d’arts, la fondation des cités, la construction des sanctuaires la promulgation des lois et il enseignait la géométrie, il montrait les semences et les récoltes, en général tout ce qui concerne la vie domestiquée il le transmet aux hommes. Depuis ce temps-là, on a rien trouvé de supplémentaire. Au coucher du soleil, cet animal Oannes peut retourner dans la mer et pendant les nuits il passait sa vie dans la haute mer. Car il était amphibie." (Voir la reproduction ci-contre d’un bas-relief représentant Oannes appelé aussi Ea).

Dans son deuxième livre, Berosus nous donne la liste des dix lignées de rois Chaldéens (Dynasties dans le sens où les rois fils succédant aux rois pères, portaient tous le même prénom et ce jusqu’au changement de régime) qui se sont succédés depuis le Grand Déluge avec une date précise qui, depuis, a fait couler beaucoup d’encre tant elle est importante du point de vue historique pour la datation du cataclysme de façon précise.

Berosus avait probablement écrit (I I) saris en chiffres Chaldéens, ce qui pouvait aussi bien se lire 2 comme 120 comme 3600 comme 1200 (I/3 de 3600) saris ! L’historien grec qui nous rapporte ces écrits en a conclu que l’auteur voulait dire 120 saris et l’a multiplié par 3600 (602) pour obtenir l’équivalent en années terrestres c'est-à-dire 432.000 ans, chiffre totalement incongru par rapport à la cohérence du récit de Berosus (voir la traduction du fragment de texte).

En réalité, une dizaine de dynasties Chaldéennes ayant chacune duré en moyenne entre 400 et 500 ans, devraient toutes représenter une période de 1200 saris et non pas 120 comme cela a été rapporté, qui exprimés en années lunaires sont équivalents à 1200 X 222/12 = 22200 années terrestres.

Ceci veut dire que Berosus situe le Grand Déluge quelques 22.200 années terrestres avant le dernier roi Chaldéen dont il a écrit l’histoire, que ce roi nommé Evechoüs ayant régné vers 1800 Av. J-C, le corps céleste qui aurait provoqué ce cataclysme devrait avoir parcouru depuis :

- 22.200 + 1800 +2011 = 26.011 années terrestres à aujourd’hui et,

- 22.200 + 1800 + 1984 = 25984 années terrestres en 1984 !


Rappelez-vous que la Constante de Ninive laissait prévoir l’existence d’un corps céleste en révolution autour de notre soleil en 26.250 années de 360 jours ou 25980 années de 365 jours ?

Bingo !


C’est probablement comme ça que Nostradamus s’est exclamé quand il a compris la vraie date cachée derrière le récit de Berosus ainsi que l’importance de la tablette comportant la Constance de Ninive. D’où son quatrain 10-72

L'an mil neuf cens I nonante neuf sept I mois

1900 X 12 = 22800 mois + 9 9 7 mois = 23 797 mois = 1983 + 1 mois (0,9996 d'un mois) = 1984

Du ciel viendra un grand Roy d'effrayeur Tyche – Nemesis – Planette X – Apsus - Chaos
Resusciter le grand Roy d'Angolmois, - Le grand Roi Mogol, casqué avec des cornes - Elenin
Auant apres Mars regner par bon-heur. A vous d’expliquer le sens de cette phrase.

A suivre. Source : Je Bloque donc Je Suis


************




Bonjour,
Le mensonge sur nos origines n'aura cessé d'être alimenté et entretenu, car si la vérité venait un jour à éclater, c'est tout leur pouvoir qui s'écroulerait comme un château de carte peu d'entre-nous ont une idée d'o^nous venons, qui nous a créé et pourquoi. bien entendu tout ceci reste malgré-tout au stade de la théorie, néanmoins ils existent de bons faisceaux de présomptions comme on dit. N'empêche cela reste des cas isolé qui pour la majeur partie du temps se font passer pour des illuminés ou conspirationnistes. Or cela tiens bien plus la route de ce qu' on lis dans la presse mainstream. Il existent des preuves aussi bien historiques que scientifiques. Quand on soumet la bible à la science, c'est pour le plus souvent démonter certaines histoires qui y sont contées. Pour étudier nos origines, rien de tel que de se pencher sur la Mésopotamie. Cette terre antique qui est "snober" par la plupart des historiens préfèrent en rester à L' Égypte. Et quand c'est pour relater l'empire qui lui est antérieur, c'est pour raconter n'importe quoi. Regarder par-exemple comme ils laisse l'EI saccager d'inestimable trésor, croyez vous qu'ils laisserai faire un tel massacre dans les musé égyptien du Caire ou ailleurs, certainement pas. Pourtant l'UNESCO a lancer un cris d'alerte, et l'armée iranienne c'était portée garant pour protéger les musés ou sites archéologiques. Mais ils laisse faire car les élites savent bien, et nous le peuple devons rester dans l'ignorance de nos vrais origines et accepter de vivre dans une croyances quelconque au choix. Moi j'ai choisi, j'ai choisi la voie du milieu, celle de la vérité, j'ai choisi de vivre en temps qu'homme libre, et je développe ma condition divine, celle-là même qui nous fut offerte par nos vrai créateurs venu d'ailleurs et qu'ils nous créa à leur images. Quand les historiens décident d'un peu parler de l'empire akkadien, ou ici de l'homo sapiens, c'est pour nous mentir tout inverser et brouiller les pistes, pour ne pas empiéter sur les livres religieux ou d'histoire officiel.
Voici un article intéressant qui a défaut de tout révolutionner, vous montrera quel est la bonne piste à suivre, bonne lecture :
Orné pour Le Nouveau Monde 2015.


Annunaki – La paléontologie officielle, une mascarade !



Grace aux articles de cette série, je me propose de faire avec vous un voyage dans l’Histoire et dans le temps pour essayer de comprendre les vraies origines des civilisations humaines sur Terre.

Ma passion pour ce sujet avait commencé le jour où j’avais voulu établir une chronologie entre Lucy, notre arrière-arrière-arrière grand-mère à tous, ayant vécue il ya cinq millions d’années dans la Corne d’Afrique entre l’Érythrée et la Somalie, d’une part et de l’autre, le début de la sédentarisation des Homo sapiens-sapiens vers 10.000 ans Av. J.-C, dans le croissant fertile de la Mésopotamie, comme nous l’enseignent les thèses officielles de l’histoire pré-diluvienne.

Je le dis maintenant avec le recul, j’avais très naïvement pensé pouvoir reconstruire ce cheminement dans ses grandes lignes, en partant de la préhistoire officielle et en remontant dans le temps et dans l’espace afin de mieux comprendre comment notre race a-t-elle évoluée et comment s’est-elle adaptée à son environnement, au cours de cette période de cinq millions d’années qui nous séparant de Lucy.


Une interrogation somme toute banale que tout le monde aura fait au moins une fois dans sa vie, pensant sans doute comme moi, qu’arrivé à l’âge adulte sans en avoir la réponse ne peut prouver qu’une chose : que j’étais certainement un élève dissipé.

Grande était ma surprise quand je découvris que la tâche n’était pas aussi simple !

Les paléontologues nous expliquent que les êtres humains dans leur ensemble sont issus d’une seule lignée celle de Lucy notre ancêtre commune. Originaires d’Afrique ils auraient commencé à se disperser et à occuper l’ensemble de la planète il ya environ 100.000 ans, lorsqu’un groupe d’individus (pas plus d’une centaine) s’était aventuré à longer la côte passant d’un continent à l’autre, traversant la corne d’Afrique en direction de l’Asie. Ensuite, comme par magie : Paf ! Abracadabra ! Nous voilà en Mésopotamie il ya dix mille ans avec des homo sapiens-sapiens qui commencent à sortir de leurs caves pour habiter sous des huttes, les voilà qui abandonnent la cueillette au profit d’une culture agricole rudimentaire et qui baragouinent quelques sons en guise de communication.

Que s’est-il passé entre ces trois dates ? Ni les historiens ni les paléontologues n’ont vraiment de réponse à cette question ! Tous nos chercheurs du CNRS, ces milliers de fonctionnaires payés à vie par nos impôts, n’en savent rien !

empreinte de pied humain daté de 130 millions d'années 2On parle tout de même d’un gap historique non pas de cinq, de cinquante ou encore de cinq cent mille ans…, mais de cinq millions d’années. Voir beaucoup plus si la théorie de Lucy ancêtre de l’humanité s’avère être une fausse piste comme le laisserait croire des découvertes étonnantes prouvant que l’homme à marché et chassé le dinosaure il ya 130 MILLIONS d’années (voir photo ci contre).



Et que font nos chercheurs fonctionnarisés pour expliquer cette distorsion incroyable entre d’un côté des dizaines de milliers et de l’autre des centaines de millions d’années ?

La réponse est incroyable : Rien !

Ils s’en fichent comme de leurs premières chemises car ils savent qu’ils seront payés quoi qu’il arrive et quoi qu’ils fassent ou ne fassent pas.

Dans votre fort intérieur, vous vous dites : ça y est il tape encore sur les fonctionnaires

C’est vrai que les fonctionnaires du CNRS (ces milliers de chercheurs que l’on paie à ne rien faire) nous présentent de temps en temps quelques morceaux d’os ou de crânes prétendus “humains“, trouvés par d’autres chercheurs et exhibés à l’occasion pour annoncer la découverte de ce fameux chainon manquant. C’est vrai qu’ils exposent aussi des silex, des sépultures ainsi que des reproductions de très belles fresques murales datant du paléolithique, 20.000 ans avant notre ère.

Mais reconnaissez que leurs explications contenues dans les livres d’histoire ancienne, ne tiennent pas la route.L-homme-prehistorique---



Avouez tout de même que cette fable du bipède humain resté sauvage depuis son origine jusqu’à la genèse racontée et datée par l’ancien et le nouveau testament ( -6.000 ans) , fable selon laquelle il était tout juste capable de se réfugier dans des grottes naturelles, d’allumer un feu et de chasser le bison en utilisant un silex fixé au bout d’une lance rudimentaire, est grotesque !

Vous admettez bien que cette explication ne cadre pas avec ce que nous savons par ailleurs !

Sinon, que dire du développement de l’écriture, des mathématiques, des observations astronomiques, des connaissances de techniques agricoles très élaborées des Nabatéens, des dizaines de milliers d’années que la mise au point de ces techniques et connaissances avait demandé aux civilisations qui les avaient inventées, enrichies et transmises ? Que dire des constructions gigantesques que l’on trouve ça et là partout dans le monde et dont l’ancienneté se compte en dizaine voire en centaines de millier d’années ? (voir ci-contre la citée de TIWANAKU en Bolivie, construite il ya 17.000 ans par une ancienne civilisation que personne ne connait).



Quelles réponses nos chercheurs parasites donnent-ils à tout ça ?

Walou, Nada, Makeinch, circulez ya rien à voir ! Un silence gêné et assourdissant !

Quoi ? L’homme est resté sauvage à dormir dans des grottes et à pourchasser ses proies comme le font les bêtes féroces pendant 130 millions d’années et puis tout d’un coup il s’est mis à labourer la terre et à construire des pyramides et à inventer une écriture rudimentaire il ya à peine 10.000 ans ?

Mdr ! S’exclameront certains d’entre vous et ils auront raison car moi aussi j’étais presque mort de rire en relisant l’histoire telle qu’enseignée aujourd’hui dans les livres destinés à nos collégiens et lycéens !

Charles Darwin (1809-1882) célèbre pour sa théorie sur l’évolution des espèces, nous explique comment de simples formes de vie pouvaient-elles évoluer grâce à des changements accidentels, pour devenir de plus en plus complexes et pour former de nouvelles espèces. Un primate pouvant ainsi évoluer et devenir humain sur une période aussi courte que cinq millions d’années.

Si cette théorie de l’évolution est aujourd’hui universellement acceptée, ce n’était certainement pas le cas au moment sa publication. Comme vous pouvez facilement l’imaginer, une idée aussi révolutionnaire en rapport à son époque ne pouvait que subir une opposition farouche en provenance tout d’abord de l’académie scientifique britannique elle-même, et ensuite de certains scientifiques contemporains à Charles Darwin, agissant sous l’influence de sectes religieuses dont les deux églises anglicane et romaine.



Charles Darwin disait que l’homme et le singe avait sans doute un ancêtre commun “The Missing Link“ dont les caractéristiques morphologiques : squelette, forme et volume du crâne.., devaient être totalement différentes de celles des primates ou de l’homme moderne.

Le problème c’est que malgré toute les fouilles archéologiques conduite depuis la fin du 19ème siècle, tout au long du 20ème et jusqu’à nos jours, nous n’avons trouvé aucune trace de ce “ chainon manquant “. Rien même pas une dent, même pas une empreinte de pas figée dans la glaise. On avait bien cru que l’homme de Java était bien cet ancêtre recherché jusqu’au jour où Eugène Dubois, le médecin anatomiste qui l’avait découvert, avoua lui-même avoir utilisé un crâne de primate associé à un fémur d’homme et les deux ne provenaient pas du même individu.

Que dire de cette absence de preuve ? Que la théorie de Darwin est fausse.., ou peut-être que nos archéologues ne chercheraient pas ces traces sur la bonne période ?

Ces recherches ne portent que sur une période de dix millions d’années à partir d’aujourd’hui, du fait même que Lucy décrétée ancêtre commune et première hominide, soit elle-même datée de cinq millions d’années !



Mais si l’homme et non pas le primate ou l’hominide, avait marché et laissé des traces typiques et irréfutables il ya 130 millions d’années, comme l’atteste la découverte du Dale Paterson à Glen Rose au Texas, alors ne fallait-il pas chercher ces traces plutôt sur une période couvrant cinq cent millions d’années, pour autant que les cataclysmes géologiques cycliques ne les aient pas fait disparaitre ?

Vous l’avez compris, avec la théorie de Lucy, les historiens, les paléontologues, les chercheurs se moquent de nous !


Pourquoi essaient-ils de nous faire prendre des vessies pour des lanternes ?


Il aurait été plus simple de dire qu’on ne pourra sans doute pas découvrir des traces tangibles de l’ancêtre commun au singe et à l’homme parce que c’est trop loin dans le temps et que la Terre ayant connu de grands cataclysmes sur cette période, ces traces ont certainement disparu comme le furent les dinosaures il ya 65 millions d’années.

C’est en voulant répondre à cette question que j’ai mis à jour ce que je crois être la plus grande et la plus infâme des conspirations que la civilisation Judéo-chrétienne ait jamais inventée pour maquiller son histoire et pour justifier sa stratégie de domination envers les autres peuples.

Restez avec moi, soyez patient et je vous promets qu’à la fin de cette série d’articles vous aurez la preuve que les trois religions monothéistes ont délibérément falsifié l’Histoire pour cacher la véritable origine de l’homme.


Source : Je Blogue donc je suis

_________________
...Speranza, Prima Chi Nasce Ultima Chi More...
...L'espoir, Premier a Naitre Dernier a Mourir...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.weonlypass.com
Alchimie

avatar

Messages : 24
Points : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Re: Les Humains... Ces extraterrestres...   Mer 25 Mar - 13:49

Beaucoup de chose ont été romancé pour expliquer l'origin de la terre ne serait ce qu'à travers la bibble , le coranmais aussi dans d'autres religions , beaucoup de termes poetiquesnguerriers et de nom de dieux et deesses ont été donnée à des cataclysme , des montagnes a des lements et que sais je d'autres .

j'ai aussi fais des recherche , j'ai aussi suivi un peu l'histoire d'enki qui , selon moi , n'est pas différentes des autres que j'ai pu lire ailleurs .

ensuite , oui , biens ûr la paleantologie n'est pas une science exacte et les chercheurs y vont a tatons ( pas evident d'analyser un fragment d'os qui date de milliers d'années ) ensuite des théories sont exposées sans cesse evoluant au fil des recherches, decouverte faites sur le terrain ou à travers des documents retrouvés .

Concernant la destruction par les américains de certains document précieux , il faut garder à l'esrit qu'ils etaient là pour coloniser et detruire tout ce qui pouvait representer la culture du payx visé etait l'un de leurs objectifs ( comme tout bon pays colonisateurs quel que soit l'epoque) 

Je finirais par une reflexion concernant nos origines extraterrestres , bien sûr que nous sommes tous d'origine extraterrestres , il n faut pas oublier que la terre avant de prendre corp etait bombardé par des météorites de toute provenance, il parait même que l'eau est arrivée après 
par contre l'adn est la resultante d'une reaction chimique maisje ne saurais plus dire lequel par contre désolée ( je n'ai pas beaucoup de savoir) 

et puis , si j'ajoute qu'il est très possible que l'homme puisse avoir evoluer de manière expotentielle durant cette periode , il ne faut pas oublier que son regime s'est enrichis par la suite des qu'il a commencé a decouvrir et manier les premières outils d'où un accroissement du volume cerebral et il faut aussi savoir que dans la nature , les mutations spontanées ne sont pas si rare ( le rat en est un bon exemple ainsi que le cafard) et celles qui servent sont gardée en mémoire et transmise par la suite . 

En tout cas merci pour ce post très documenté mais je pense pas assez neutre Smile il a été decouvert que nos origines sont africaines et que seuls 6 femmes etaient à l'origine étonnant non ?
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Messages : 792
Points : 1288
Réputation : 38
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 44
Localisation : Où ça ?

MessageSujet: Re: Les Humains... Ces extraterrestres...   Mer 25 Mar - 15:00

Bonsoir alchimie,
Merci pour ta réaction. Tu soulignes que cela manque de neutralité, et je n'en disconviens pas, c'est notre vision de la création de l'humanité, c'est un mélange de nos recherches personnelles, de ressenti et mémoire akashaque. D'ailleurs on doit poursuivre on a pas terminé, mais cela demande du temps et de la concentration, car il n'y a pas de copier/coller, on a tout écrit. On est fort passionné sur l'histoire de nos origines, et des 1er civilisations. Mais je conçois tout à fait qu'il est bien difficile de savoir à quel saint se vouer (sourire). Sans compter qu'à partir du moment que l'on rajoute les théories "ancians alien" cela crée souvent la crédulité voir l’irritation du lecteur, mais on assume, surtout que l'on affirme rien non plus. Néanmoins c'est une conviction profonde, que notre condition divine nous a été volé. Que les religions on servit à conditionné les masses depuis des milliers d'années pour nous faire perdre la connaissance qui était enseignée dans l’ancien paganisme. Pour les Etats-Unis et leur volonté de détruire les anciens vestiges sumérien, cela ne s'arrête pas à détruire une dominé une nation car ici il s'agit de l'une des civilisations les plus anciennes et qui va à l'encontre des dogmes établis, que se soit religieux ou historique.
Revenir en haut Aller en bas
Alchimie

avatar

Messages : 24
Points : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Re: Les Humains... Ces extraterrestres...   Mer 25 Mar - 15:47

Re coucou Orné Very Happy,

 dans les recherches que j'ai faites, je laisse mon esprit ouvert et aussi un certain sens critique ( sourire) je fais la même chose envers moi Wink , je te crois quand tu dis avoir tout écrit car j'ai vu un peu tout cela ( même les ancients aliens mais parfois les explications sont un peu tirée par les cheveux je trouve pour combler les trous obon, on ne leur en voudra pas , les historiens le font aussi Wink )  et je me rend compte du temp de travail qu'il a fallu pour mettre bout à bout toutes ces recherches ;

Après concernant les religions , j'ai un avis un peu , commen tdire partager , selon ces dernières permettent parfois d'être un tremplin vers une spiritualité plus libre des que l'on s'aperçoit de certains illogisme , je ne pourrais pas être aussi tranchante sur ces dernières car souvent et je pense que tu dois le savoir , sonnt souvent detourner pour certaines visions et bien sûr se cacher des certains crimes en psalmodiant le nom de dieu ( c'est pratique d'ailleurs) 

Après tu sais je ne vois pas les gens comme une masse mais plutot comme un peuple dont chaque representants à ses particularités , bien sûr nous sommes tout et toutes un peu conditionnées 
euh désolée pour le ti Hs , mais il me semblait important de le preciser .

Après concernant la théorie que tu avance , je ne suis ni pour ni contre car elle est aussi amené à evoluer autant que les autres . Smile
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Les Humains... Ces extraterrestres...   Jeu 14 Mai - 5:15

Bonjour les amis I love you
Ils existent beaucoup de mythes et légendes de part le monde qui parlent de nos hypothétiques origines extraterrestres. Chez les indiens, elles se sont transmit de bouches en oreilles, entre maîtres et élèves, ce qui laisse supposer que ces histoires sont restées telle qu'elles fut racontées au tout début. Il y a la célèbre légende sur l'Atlantide et Mû raconté par les Hopis par exemple, L'Afrique aussi comportent son lots de légendes racontant se genre d'histoires... Elles ont été aussi transmise de bouches en oreilles, ce qui les rends intéressant, en voici des exemples :
Akasha.  



D’après la tradition africaine, nos ancêtres sont des Extra-terrestres (vidéo)



Cette créature hybride ou extraterrestre a été découverte en Namibie en 2012, voir  voir cet article

A l’instar de Mayas, des Hopis et d’autres peuples indigènes, plusieurs peuples d’Afrique tels que les Dogons, les Kongos ou encore les Zulus affirment aussi que leurs ancêtres viennent de l’espace, autrement dit, ils sont Extra-terrestres.



Vu sur LNOM

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Humains... Ces extraterrestres...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Humains... Ces extraterrestres...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Humains... Ces extraterrestres...
» Souvenirs et Rêves Extraterrestres, et vous ?
» Une ado croate sort du coma en parlant allemand
» Le phénomène ovni et la foi chretienne
» Faut-il croire aux extraterrestres ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Spiritualité/Philosophie/ Théorie :: Les Théories: Qui sommes nous-
Sauter vers: