Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réflexion sur un modèle économique plus viable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anarcoco

avatar

Messages : 59
Points : 95
Réputation : 10
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Réflexion sur un modèle économique plus viable   Dim 22 Mar - 11:13

Bonjour  study,
J'aimerais vous présenter ce modèle économique afin de comprendre ses limites, toutes les réactions sont les bienvenues ! cheers

Voilà un schéma qui permet (je l'espère) de mieux comprendre de quoi il s'agit:

Maintenant, je vais tenter d'expliquer son fonctionnement.
En premier lieu, nous disposons de 3 différentes administrations publiques:
-Une première qui s'occupe de la répartition des métiers, son rôle est de proposer un emploi aux chômeurs, et de répartir la population dans les différents secteurs, en fonction des compétences et souhaits de chacun.
-Une seconde administration qui se charge de la répartition des ressources, elle redistribue les ressources en fonction des demandes, afin de réapprovisionner une usine, un hôpital, ou encore un supermarché. En clair, c'est la gestion et le transport des ressources à travers le territoire.
-Une troisième administration s'occupe de la régulation des monnaies du pays, et joue le rôle de bureau de change entre ces différentes monnaies.

Comment fonctionne tout cela ?

Pour commencer, l'administration qui répartie les métiers va proposer des emplois à la population en fonction des compétences et souhaits de chacun évidement. Ensuite, ces travailleurs vont produire des Biens & Services, mais sans les vendre. Ils toucheront un salaire en fonction du temps de travail. Ce salaire est virtuel, électronique, au même titre que notre monnaie: appelons cette monnaie la monnaie temps. Cette monnaie, comme son nom l'indique, est une monnaie qui est liée au temps de travail, une heure de travail offre une heure en monnaie temps. De cette manière, chaque salaire est égal peu importe la profession, à partir du moment où le temps travaillé est équivalent. A ce stade, nous avons des travailleurs qui disposent d'un salaire comptabilisé en monnaie temps, ainsi que des Biens & Services produit.

L'administration de la répartition des ressources entre donc en jeu: elle va faire l'inventaire des ressources disponibles (j'entend par là les Biens & Services), et voir quels secteurs en demandent, tout en gérant intelligemment ces ressources. Si un hôpital et une usine de télévision demandent la même chose, et que la ressource en question est en quantité limitée, il va de soit que l'hôpital est prioritaire.
Ces ressources sont donc réparties gratuitement à travers le territoire, afin de fournir le nécessaire à la production et à l'entretien de la population.

Une fois les ressources réparties dans les différents supermarchés, magasins, boutiques, usines, écoles, etc... La population peut utiliser son salaire en monnaie temps, afin de subvenir à ses besoins, et d'acheter le nécessaire. Une fois la monnaie temps utilisée pour acheter quelque chose, elle disparait. De cette manière, il y a une création et une destruction de monnaie temps, et sa valeur reste donc fixe (principe économique). A ce stade, les travailleurs ont produit des ressources en échange d'un salaire, ces ressources sont réparties à travers le pays, soit pour produire à nouveaux, soit pour être consommée par la population, à l'aide de la monnaie temps. Voilà la base du système !

Il faut ajouter quelques principes supplémentaires pour répondre à certains problèmes:
-Pour éviter la spéculation, et inciter la population à utiliser son salaire plutôt qu'a le garder, il faut que cette monnaie perde de sa valeur au fil du temps. On ne peut donc plus garder son argent en attendant une hausse de sa valeur, sachant qu'elle ne peut que diminuer.
-Afin d'éviter la pénurie de certaines ressources, des emplois peuvent être davantage rémunérés en temps que d'autres (ex: 1h de travail offre 1h10 de monnaie temps). Ce salaire plus élevé va donc inciter les individus à produire une ressource très demandée.
-La valeur de la monnaie temps (autrement dit le pouvoir d'achat de cette monnaie) est indexée sur la production totale du pays. De ce fait, la production faites par les machines n'est plus au profit d'une entreprise, mais bien au profit de la société entière. Sachant que la production faites par des machines est très importante et toujours grandissante, cela va donc permettre à la population de travailler moins tout en gardant un niveau de vie élevé.
-Si la société produit en abondance, et que la production répond correctement à la demande, il n'y aura pas de chômage, mais simplement une baisse générale du temps de travail fournit par chaque travailleur. Pour illustrer cela, imaginer que l'on demande à chaque français de travailler 1h en moins par jour, afin de donner un emploi à chaque chômeur, sans pour autant diminuer son salaire.
-Il peut exister une seconde monnaie, qui se destine non pas à la consommation à l'intérieur du territoire, mais à la consommation à l'étranger ainsi qu'aux échanges commerciaux. Appelons là monnaie or. Pour obtenir cette monnaie or, il suffit d'échanger de la monnaie temps contre de la monnaie or. L'opération inverse n'est pas possible, on ne peut pas acheter de la monnaie temps avec de la monnaie or, afin d'éviter que les pays étrangers puissent influencer la valeur de la monnaie temps. Cette monnaie or pourra aussi être intrinsèque (voir message plus bas pour des explications).

On peut donc simplifier à:
Monnaie temps: monnaie intérieure utilisée pour la consommation.
Monnaie or: monnaie extérieure utilisée pour les échanges commerciaux (et le tourisme).


Voilà, je pense avoir dis l'essentiel, j'attend impatiemment vos remarques ! 


Dernière édition par Anarcoco le Dim 22 Mar - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Viking

avatar

Messages : 56
Points : 88
Réputation : 4
Date d'inscription : 20/03/2015
Localisation : Dans un coin de l'univers

MessageSujet: Re: Réflexion sur un modèle économique plus viable   Dim 22 Mar - 11:28

Oui pourquoi pas, ton modèle en vaut bien d'autres et qui sont actuels aujourd'hui mais le problème est que nous aurons toujours et toujours le même souci : le gouvernement !
Tant que celui-ci n'aura pas changer dans le fond et dans la forme et que tous ces gens qui ne pensent qu'a une chose : s'en foutre plein les poches, resteront bien ancrés sur leurs chaises, on pourra rien changer pour un modèle viable.
Et ça, je le dis pour tous les partis et pseudo partis qui nous font les marionnettes devant la télé et se retrouvent pour déjeuner au frais de la princesse... tous à mettre dans le même sac !!
Revenir en haut Aller en bas
Anarcoco

avatar

Messages : 59
Points : 95
Réputation : 10
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Réflexion sur un modèle économique plus viable   Dim 22 Mar - 11:36

Oui Viking, il est évident que nous vivons dans un monde de corruption, même si ce n'est pas la question ici.  Razz
Je demande plus un jugement sur le système moins que sur l'Homme en lui-même.

Je pense que ce système permet de limiter (même si on ne peut pas empêcher) les inégalités. Déjà il offre un salaire égal pour tous (ou presque, mais on peut imaginer que les boulots "dégradants" seront plus payés car moins recherchés, donc si ils veulent plus d'argent, faudra mettre la main à la pâte). Et admettons qu'ils s'en mettent plein les poches, leur argent perdra de sa valeur avec le temps.

Après comme tu le dis, je pense qu'un changement de système économique ne sera pas demain la veille, les puissants de ce monde s'accrocheront à leurs richesses. Nous devons juste prendre conscience que nous sommes une force de travail, et pas eux.
Revenir en haut Aller en bas
Le Viking

avatar

Messages : 56
Points : 88
Réputation : 4
Date d'inscription : 20/03/2015
Localisation : Dans un coin de l'univers

MessageSujet: Re: Réflexion sur un modèle économique plus viable   Dim 22 Mar - 12:01

Oui, voilà après une réflexion étendue sur le sujet, ton modèle est plutôt viable et équitable pour tous. j'aime cette idée de séparer les monnaies et de perte de valeur qui oblige d'une certaine manière à consommer donc à faire tourner la machine économique.Reste à savoir si dans le système de répartition des métiers, tout le monde va y trouver son compte et que certains métiers encore une fois ne se trouvent pas bouchés, puisque tu dis, je cite : " l'administration qui répartie les métiers va proposer des emplois à la population en fonction des compétences et souhaits de chacun évidement. " peut-être qu'à ce niveau se créera un déséquilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Anarcoco

avatar

Messages : 59
Points : 95
Réputation : 10
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Réflexion sur un modèle économique plus viable   Dim 22 Mar - 12:39

Tout juste, il me parait difficile d'imaginer toute une population avec un travail de rêve. Voilà pourquoi les emplois moins valorisants seraient mieux payés, de cette manière, ces travailleurs qui occupent des emplois dévalorisants auront la satisfaction d'être mieux payé, ou de travailler moins que les autres (sachant que c'est mieux payé, tu peux soit décider d'augmenter ton niveau de vie avec le même temps de travail, soit de garder le même niveau de vie avec moins de temps de travail). Mais de toute manière ça ne risque pas d'être pire que notre société, car dans notre modèle, les boulots "dégradants" sont bien souvent moins payés.
Enfin, je me dis que les machines peuvent s'occuper de certains de ces emplois dégradants dans la mesure du possible.
Donc c'est vrai, le problème n'est pas résolu, mais il est au moins réduit par rapport à notre société, à l'aide des machines qui diminue le travail dégradant fait par la population, ainsi qu'en proposant un salaire plus attractif, qui peut faire office de consolation ou de récompense.


Dernière édition par Anarcoco le Dim 22 Mar - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anarcoco

avatar

Messages : 59
Points : 95
Réputation : 10
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Réflexion sur un modèle économique plus viable   Dim 22 Mar - 14:25

Idée à préciser: la monnaie or doit elle être une monnaie intrinsèque ?

Qu'est ce qu'une monnaie intrinsèque ? C'est une monnaie qui a de la valeur pour ce qu'elle est. Par exemple, les pièces d'or sont une monnaie intrinsèque, car si on fait fondre cette pièce, vous avez toujours la même valeur en poche, la valeur de la pièce étant indexée sur celle de l'or.
Les avantages d'une telle monnaie sont divers: déjà, une monnaie intrinsèque ne subit pas les fluctuations extérieures, car l'or restera toujours de l'or. Au contraire, la monnaie que nous utilisons est une monnaie dite fiduciaire, car elle n'a pas de réelle valeur. Du jour au lendemain, les billets que nous utilisons peuvent perdre toute leur valeur, car cette valeur ne repose sur rien, si ce n'est la confiance. La monnaie intrinsèque elle, est une monnaie qui garde ça valeur.

Problème: cette monnaie intrinsèque ne peut être qu'en quantité limitée (mais garantit par la même occasion sa valeur).
Autre problème: cette monnaie est plus difficile à gérer, car les pièces d'or sont plus compliquées que la monnaie virtuelle pour faire des échanges. 
Solution: étalonner la valeur de la monnaie or sur un stock d'or que détient le pays. De ce fait, la monnaie peut être virtuelle tout en étant indexée sur la valeur de l'or. On garde les avantages sans les défauts. Cependant si la quantité de monnaie or augmente, cela oblige aussi le pays à augmenter ses stocks d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Anarcoco

avatar

Messages : 59
Points : 95
Réputation : 10
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Réflexion sur un modèle économique plus viable   Lun 23 Mar - 13:39

Clarifications et explications:


Ce modèle prend en compte l'existence de biens communs, autrement dit, gratuits et accessibles à tous: soins, éducation, art...
De cette manière, même si certains individus ont une mauvaise gestion de leurs revenus, cela donne tout de même accès à un minimum de ressources destinées à augmenter le Bien-être.


Mise en situation:
Admettons que le pays produise des ressources pour l'équivalent de 1 000 000 monnaie temps, avec une population de 10 000 habitants. Voilà comme vont être réparties les ressources: 
On suppose que l'équivalent de 500 000 en ressources repart dans le processus productif, afin de pouvoir continuer à produire, entretenir les machines, etc...
Il reste donc l'équivalent de 500 000 en ressources dédié à la consommation. Pour connaitre le salaire de chaque individu, il faut donc faire (500 000/10 000), ce qui revient à diviser les ressources par la population totale. 500 000/10 000=50.
Chacun aura donc un salaire de 50 monnaie temps (pour un même temps de travail, peu importe le travail accomplit). Ainsi, même si toute la population consomme tout son argent disponible, il n'y aura pas de pénurie (à condition qu'il n'y ait pas d'achat massif d'un même bien).
Enfin, les biens qui n'ont pas étés achetés par la population peuvent soit remplir les stocks, soit être revendus à l'étranger, soit être détruits si aucune utilisation n'est trouvée (dans ce cas, on pourra diminuer la production de ce bien, afin d'optimiser l'utilisation des hommes et des machines, tout en évitant le gaspillage de ressources).


Les limites:
Une première limite apparait dans le cas où la production d'un bien n'est pas suffisante pour répondre à la demande de la population (il faut tout de même noter que cette limite apparait pour n'importe quel modèle économique).
Une solution à cette limite est indiquée plus haut: offrir des salaires plus hauts dans les domaines qui nécessitent de la main d'œuvre, ce qui incitera la population à se diriger vers ce métier. Au contraire de notre modèle actuel qui se concentre dans les secteurs les plus lucratifs, ce système se concentre dans les secteurs les plus importants, ou dans ceux qui nécessites plus de main d'œuvre.


La seconde limite, qui présente selon moi un véritable problème, est l'existence de passagers clandestins (pour utiliser le terme sociologique). Un passager clandestin est une personne qui va moins travailler, sachant pertinemment que ça ne changera rien pour elle. Exemple: votre patron est en réunion, donc pourquoi se faire chier à travailler ? autant faire une pause ! Very Happy
Dans notre cas précis, ce serait des gens qui travaillerait qu'à peine, sachant qu'ils toucheront leur salaire, peu importe la quantité produite.
Solution partielle: Offrir un travail que l'employer aime, augmentant le bien être de l'individu, et la production par la même occasion.
Créer des listes de prioritaires ? Un travailleur productif sera prioritaire dans un secteur qui demande de la main d'œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Réflexion sur un modèle économique plus viable   Lun 23 Mar - 15:16

Bonsoir ici
Oui c'est pas mal à 1er vue, l'ennui c'est que c'est encore basé sur la productivité, et ces toujours les banques qui répartit les valeurs. Ce qui se résume à, un système qui sera vite récupéré par les mêmes qui détiennent le pouvoir. Ce qu'il faudrait c'est un model de société basé sur le commerce équitable et le partage. Que se soit les améliorations les richesses des matières 1er et précieuses, le savoir, la gestion de la planète.

Aussi les énergies libres et dites propres doivent être développées. Et laissé tombé les énergies fossiles et sales comme l'uranium enrichis...

Chaque citoyens de la terre à droit à une pension universelle !


La gouvernance doit être aux mains de personnes de savoir, où les universités seront au centre des débats pour que les avancées dans divers domaines se voient appliquée rapidement pour le développement de de l'humanité.

La nouvelle société doit être basé sur le savoir, c'est la seule solution possible pour que l'humanité soit enfin viable pour tous, et non une poignée de élu qui vis royalement sur le dos des autres tout en détruisant la planète. ...

Antoine, je t'avais parler hier soir de deux jeunes gens sur PR qui avaient de la suite dans les idées, et avait des idées pertinentes pour la réforme du système...Je t'avais promis de chercher, je l'ai fait et retrouver leurs post et sujets. Je te met les liens .

Une Alternative au capitalisme : La gestion Universitaire par Mikeperillon
De la libération vers l'évolution Par Tenzo45


Voilà voilà...Bonne lecture mon cher Antoine bizou flower
Revenir en haut Aller en bas
Anarcoco

avatar

Messages : 59
Points : 95
Réputation : 10
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Réflexion sur un modèle économique plus viable   Lun 23 Mar - 16:53

Merci Akasha  Razz

Ce système se base sur la production (c'est ce que tu voulais dire par productivité ?), et c'est logique pour moi. Ce type de système permet d'apporter profusion et diversité dans les ressources disponibles à chacun. Sans oublier que les machines + la disparition du chômage permet d'allouer plus de temps au développement personnel de chacun. Je pense aussi que chacun devrait disposer d'un revenu de base, et le système que je propose va dans cette idée là.

En ce qui concerne les banques, je n'y ai pas fait référence, tout simplement parce que je pense qu'une banque peut très bien devenir un simple secteur de l'administration, évitant ainsi le corporatisme des banques privées. Je ne pense pas que le problème soit les banques, mais simplement la mauvaise gestion et les mauvaises intentions des hommes qui les contrôlent. Quand un pays dispose d'une monnaie, il est nécessaire d'avoir une banque non ? Sauf bien entendu si la monnaie est intrinsèque, mais dans ce cas ça limite grandement les échanges et les possibilités.

"un model de société basé sur le commerce équitable et le partage" Si le système proposé ici ne se base pas sur le commerce équitable (qui aura simplement disparu), il se base bien sur le partage.

"La gouvernance doit être aux mains de personnes de savoir, où les universités seront au centre des débats pour que les avancées dans divers domaines se voient appliquée rapidement pour le développement de l'humanité." Bien d'accord, nous devons nous réapproprier la sphère intellectuelle et le reste suivra !

Je n'ai pas encore eu le temps de visionner ta vidéo (promis je le ferais Very Happy), mais les deux liens que tu as posté ne fonctionnent pas pour moi, ça me demande de me connecter, or je n'avais pas de compte sur PR (erreur impardonnable de ma part), et comme je ne peux plus m'inscrire, je suis dans une impasse. Laughing Aurais-tu l'amabilité de les poster sur ce fofo s'il te plait ?  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexion sur un modèle économique plus viable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion sur un modèle économique plus viable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'animal est-il un être de réflexion ?
» Réflexion sur la prière
» modèle linéaire et proportion
» Le modèle sociopsychologique du phénomène ovni.
» Nouvel Ordre Mondial : les responsables de la crise économique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Actualités Mondiales :: Crise Financière / Economique-
Sauter vers: