Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Alternative de société et conscience pour Gaya.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Alternative de société et conscience pour Gaya.   Mar 17 Mar - 21:49

Une petite astuce pour être relié à la terre mère, et se déconnecter du matérialisme en plein milieu urbain.
Orné et moi se demandions comment ferions-nous si nous n'étions pas en contact direct avec la nature et la terre mère.nous avons la chance extraordinaire malgré le fait de vivre en périphérique, d'avoir derrière chez nous, un véritable poumon vert.Ainsi que d'être à peine à dix minute en voiture d'une vaste forêt. néanmoins nous nous posions la question,"et si nous vivions dans une mégapole, vraiment éloigné du moindre petit espace vert, que ferions-nous bien ?". Et bien il existe en musique électronique un style musicale appelé "field recording" (enregistrement sur ​​le terrain). C'est souvent l'oeuvre d'ingénieur du son, très douer à rendre vraiment l'espace sonore des plus vivant. l'un des plus fameux est Chris Watson anciens membre des mythiques cabaret voltaire, Et ayant travailler pour la BBC pour divers reportages dédié à la faune et la flore justement. on peu citer aussi l'espagnole Francisco Lopez et en particulier son oeuvre "La Seva" Selva est l'une des grandes forêts vierges primordiale, située en Bolivie.





Voici un article explicatif et regroupant plusieurs références intéressantes.
http://www.lamediatheque.be/dec/genres_musicaux/field_recording_des_micros/index.php?reset=1&secured=

Devenir responsable et actif à un changement

Autre chose, je profite de l'occasion pour parler un peu du régime végétarien. Evidemment tous le monde est libre de ses choix. Ceci dis, et je le pense vraiment, nous sommes arrivé à un point ou se choix s'impose comme étant une responsabilité envers la terre et l'humanité toute entière. En moins d'un siècle, c'est absolument renversant le mal que nous avons causer à la planète, c'est scandaleux. Il est donc normal de prendre ses responsabilités, de plus je suis sûr que spirituellement et sur la santé cela a un impact des plus positif. Cela nous permet de nous éloigné du monde matériel et d'être relier à Gaya et les énergies téleuriques, et le monde céleste. ainsi que d’acquérir un champ vibratoire plus vaste, car manger de la viande équivaut à absorbé les énergies négatives dû à la souffrance de l'animale. revenons sur l'impact écologique, l'énergie dépensée à maintenir un régime carnivore est ahurissant, à se rythme nous allons droit dans le mure. réfléchissez y.

Agissez !
Sur notre niveaux de dépense d'énergie aussi, il  y a beaucoup à dire. Je pense qu'une réforme est aussi souhaitable. a notre niveaux, nous avons supprimé sèche linge et lave vaisselle, ainsi que tout robots ménager et aspirateur. limité l'utilisation de la voiture, et revus à la baisse la plupart des gadgets de tout borts, vêtements, bijoux, ustensiles inutiles, maquillages, etc....
l'usages de la télévisions cinéma, et toutes sortes de divertissements abrutissants et coûtant beaucoup trop à la collectivité.
Il faut revoir aussi le mode de consommation qui selon nous doit resté le plus possible local et national tant que possible, IL FAUT ENRAILLER L ULTRA LIBERALISME !!
Créez de mini groupes, et militez d'abord dans votre quartier. Parlez autours de vous conscientisez petit à petit. Puis vous verrez, de contact en contact, vous pâtisserez des liens avec d'autres groupes.


Rejetez le monde matérialiste.

Dans cette optique, rein de mieux que la méditation et le yoga. Petit à petit vous prendrez consciences du monde aurique et akashique, de votre esprit et énergie. afin de quitter la matière.mais attention, on ne dois pas pour autant négliger notre corps, car il est notre temple, nos corps subtils y sont nicher. Et sans enveloppe de chaire, notre âme ne peu évoluer. Sur se point, le yoga est extraordinaire.
une très belle manière aussi de se relier à la source de toute choses et à Gaya, est le travail sur les 4 éléments, et se en pleine nature. avec rituels et méditations spécifiques, vous deviendrez de plus en plus connecté avec le grand tout. flower

Voici un beau rituel et méditation basé sur les 4 éléments et 4 directions connecté à notre anatomie occulte;
http://ecoledesmysteresdunouvelage.org/Pyramide.htm
résultat garanti ou remboursé lol! 

Et une séance de yoga des plus productif proposé et enseigné par la belle Ana Bret^^



N'oubliez pas de faire kapalabati durant les postures
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Alternative de société et conscience pour Gaya.   Mar 17 Mar - 21:51

Bonsoir les gens  I love you
Si il y a bien une chose dont les gens ne savent plus faire c'est se poser, lever le pieds, et de vivre  bounce  Se qui nous rend malade à la longue, et nous exposent à tout les maux de la société, alors apprenez à aller à contre_courant !!   flower


L’urgence de ralentir

Aux quatre coins de la planète, des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l’urgence et de l’immédiateté pour redonner sens au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique latine ou encore en Inde, Philippe Borrel est allé à la découverte d’initiatives, individuelles et collectives, qui proposent des alternatives basées sur d’autres paradigmes.





« Course suicidaire et inconsciente », selon Edgar Morin, l’accélération financière et technologique, déconnectée du rythme de l’homme, mène notre système à l’épuisement et vers des catastrophes tout à la fois écologiques, économiques et sociales. Mais alors que des algorithmes accentuent de manière exponentielle la spéculation financière hors de tout contrôle, aux quatre coins de la planète, des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l’urgence et de l’immédiateté, pour redonner sens au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique latine ou encore en Inde, Philippe Borrel, auteur d’Un monde sans humains ?, est allé à la découverte de ces initiatives, individuelles et collectives, qui proposent des alternatives basées sur d’autres paradigmes.

Reprendre le contrôle

Au Rajasthan, le Barefoot College fondé par Bunker Roy recrute des femmes de milieux ruraux pour les former à l’ingénierie solaire ; les villes de Romans-sur-Isère et de Bristol ont mis en place une monnaie locale pour résister à la toute-puissance des banques ; à Ithaca, au nord de New York, des coopératives font leur preuve pour relocaliser l’économie… À rebours du « train fou » du modèle dominant, ces alternatives citoyennes, qui rejoignent les analyses de philosophes, sociologues, économistes et scientifiques, pourraient bien être les pionnières du monde de demain. Autant de gestes qui remettent l’homme au cœur du Système.




Voici un reportage qui proposes une de ces nombreuse alternatives de société, dont on a déjà évoquer ici ;


Le projet Venus

Le projet Venus propose un plan complet pour une refonte de la société au terme de laquelle l’humanité, la technologie et la nature seront en mesure de coexister dans un état d’équilibre.


Nous connaissons les échecs du communisme (forcer les gens à produire une certaine quantité ne marche pas). En revanche, le système capitaliste a aussi échoué car l’être humain est enchaîné par l’argent (surtout avec la dette et les cycles de dépression et de prospérité, l’argent est une barrière aux ressources et la machine devient une menace aux métiers de l’homme et provoque une perte de métiers.

M. Fresco propose une économie basée sur les ressources du monde. Ce système va encourager le développement maximal de l’Homme.

La machine est nécessaire pour le progrès, mais il faut un système où une personne ne perd pas sa capacité de survivre à cause de la technologie. La technologie doit être l’ami de l’être humain. L’internet a déjà libéré l’humanité et elle a aidé à promouvoir des échanges entre les êtres humains du monde. Nous pouvons aller plus loin.

Au lieu de travailler dur juste pour avoir un peu d’argent pour survivre, il faut faire des projets pour apprendre plus, s’exprimer plus et découvrir plus sur la planète.

Au lieu d’avoir un monde où chaque individu se spécialise dans un petit domaine et ignore le reste de la beauté du monde, il faut un système pour encourager les gens à apprendre le maximum et à devenir des individus complets.

Les recherches scientifiques doivent encourager l’amélioration de la vie humaine et la compréhension de la planète au lieu du profit. Il faut aussi encourager l’art, la science et les voyages (l’argent et le manque de temps sont des grosses barrières contre la fréquence des voyages et les échanges entre les peuples du monde).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont augmenté la production de leur flotte navale malgré le manque d’or. Ils ont ignoré le système monétaire et ils se focalisaient sur les ressources disponibles. Cependant, pourquoi personne ne fait cela lors des moments de paix ?

Le monde dispose d’assez de ressources pour que l’humanité soit heureuse.

Il faut juste abolir la notion d’argent, surtout lorsque cela explique premièrement le manque de volonté dans la recherche de sources d’énergie alternatives et deuxièmement l’existence d’entreprises qui fabriquent le même produit au lieu de fabriquer de nouveaux produits pour faire avancer l’humanité. L’abolition de l’argent et le fait de voir les ressources du monde comme l’héritage commun des membres de la planète vont réduire le nombre de crimes (la notion de crime ne sera pas éliminée car l’attitude antisociale peut encore causer des soucis, mais la réhabilitation sera le but de ce système et l’abolition de l’argent va certainement réduire le nombre de crimes commis), enlever la corruption de la politique, réduire le nombre de guerres et rendre le monde beaucoup plus altruiste.

Les États-nations et les religions sont trop égoïstes et il faut reconnaître l’existence d’un monde.

L’abolition du système monétaire va causer l’abolition de certains métiers (exemple: les dirigeants de banques) et abolir la notion de métier pour gagner de l’argent. Cependant, le but ici est d’avoir des métiers pour encourager les gens à faire des projets afin de s’épanouir et de passer librement d’un domaine à un autre.

Nous ne voulons plus d’un monde où il faut travailler pour avoir de l’argent juste pour acheter des éléments de survie. L’argent et le manque de temps sont des barrières aux voyages, etc. (sauf pour les gens de Wall Street et les hommes politiques corrompus).

Fresco propose des sources d’énergie propres, des maisons moins vulnérables, des ordinateurs pour surveiller la qualité du sol agricole, construire de nouvelles villes, etc.


Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Alternative de société et conscience pour Gaya.   Mar 17 Mar - 21:54

NOTE AKASHA/ Bonjour mes amis  I love you 
Aujourd'hui, j'aimerais vous proposez quelques alternatives de société. Afin d'un peu compléter se dont je parle dans l'intitulé du sujet. Surtout que si nous continuons ainsi, il ne s'agira plus d'une alternative de société, mais bien d'une nécessiter ! Il est selon moi important de bien géré sa vie, et de faire bien attention à tout. Se n'est pas seulement dans le but de faire des économies, mais bien de ne plus gaspiller pour rien, et de bien faire attention aux ressources de notre planète qui ne sont pas inépuisable..Et aussi comme déjà dénoncer, ne pas contribuer à se système injuste et qui crée des disparités entre les différentes nations, engrange des bénéfices colossaux pour les un et des pertes pour les autres, ainsi que de l'exploitation en outrance..On ne peux raisonnablement continuer ainsi et faire comme de si de rien était sans en payer les conséquences à terme. Il y a donc une responsabilisation à mettre en place et de conscientiser les autres. Je rappelle aussi que les bénéfices personnelles aussi sur la santé que la vie sociale ne sont pas négligeable, et est aussi un bon argument pour convaincre les plus sceptiques sur le bien fondé de changer à se point son système de consommation.
Je vous proposes donc un ou deux articles proposant quelques astuces pour s'y aider, bonne lecture  study 


Augmenter son pouvoir d’achat: 50 astuces pour faire ses courses

seul fait d’informer ne suffit pas, l’information qui détaille et rétabli certaines vérités au sujet de l’actualité vous aide à comprendre, mais pas à vous préparer ni à améliorer votre vie. Parmi les améliorations possibles, il y a le fait que faire quelques économies pour que les fins de mois soient moins difficiles, « surtout les 30 derniers jours » comme le disait si bien Coluche… Chaque euro économisé peut alors être investi ailleurs, dans de « l’utile » voire de l’indispensable, mais beaucoup « oublient » que pour faire des économies, il y a certaines astuces qui peuvent être intéressantes, comme lorsque l’on fait ses courses par exemple. Voilà le pourquoi d’une telle liste, à vous de voir si réellement elle vous apporte quelque chose, et s’il y a de quoi s’en inspirer, ce qui devrait être possible, 50 astuces, il y a forcément de quoi piocher non?




   Comme vous le savez peut-être déjà, j’ai une grande famille – une femme et moi plus six enfants. Plus un chat et un chien. Nous avons besoin de  beaucoup de nourriture. Les courses (avec le loyer et la voiture et le carburant) sont une de nos plus grosses dépenses. J’affecte autant que je peux de notre budget pour nos courses, simplement parce que je veux être sûr que nous ne soyons jamais à court de nourriture. De plus, cuisiner sa propre nourriture est bien moins cher qu’aller manger dehors.

   Et comme je me figure que la plupart de mes lecteurs, qu’ils aient de grandes familles ou non, font des courses de temps en temps, j’ai pensé que je pouvais vous donner quelques unes de mes astuces favorites. Ce ne sont pas des astuces originales – j’en ai pris des douzaine au fil des années de magazines, livres et sites web. Mais ce sont les meilleures, plus quelques unes que j’ai trouvé par moi-même.Donc prenez et choisissez parmi ces astuces, qui je l’espère seront utiles pour vous et votre famille :

     1  Allez-y toujours avec une liste. Si vous y allez sans liste, vous pouvez tout aussi bien jeter votre argent par la fenêtre. Encore mieux, donnez-le moi, j’en ai probablement plus besoin que vous Smile . Plus sérieusement, vous devez préparer une liste de tout ce dont vous avez besoin, tirée de votre menu hebdomadaire (astuce suivante) et vérifiez-la pour être sûr que vous n’avez pas déjà quelque chose dans votre garde-manger, frigo ou congélateur. Soyez sûr de ne rien oublier. A présent tenez-vous à cette liste.
     2  Planifiez un menu hebdomadaire. C’est la meilleure manière de vous assurer que votre liste est complète, et que vous avez assez pour vos dîners de famille pour la semaine. Je planifie souvent un menu hebdomadaire et ensuite le duplique à la semaine suivante – de cette manière je peux faire les courses pour deux semaines. Planifiez un soir pour manger les restes.
      3 N’y allez pas quand vous avez faim. C’est une astuce commune, mais elle est vraie: quand vous avez faim, vous voulez acheter tout sorte de mauvaise nourriture industrielle. Vous allez finir par dépenser beaucoup plus. Mangez un bon repas d’abord, et vous aurez plus de chances de vous en tenir à votre liste.
      4 Ayez un budget. Quand je vais dans un magasin, je sais exactement combien je peux dépenser. Ensuite je fais de mon mieux pour rester dans cette limite. Si vous ne savez pas combien vous pouvez dépenser, vous allez probablement dépenser trop. (more…)
5 Tenez un compte rigoureux et instantané de vos dépenses. En relation avec l’astuce précédente, si vous voulez rester dans les limites de votre budget, il est préférable de savoir où vous en êtes. De cette manière, quand vous pouvez voir que vous allez dépasser cette limite, vous pouvez choisir si vous avez réellement besoin de cette boîte de 500 grammes de bonbons. Je tiens un compte de mes courses, arrondie de manière à ce que je puisse rapidement calculer. Un objet coûte 1,85 € ? Je l’arrondi à 2 €. Ainsi je n’ai pas besoin d’une calculette ou de compétences incroyables en mathématiques.
6 Gardez une liste sur votre frigo, et écrivez-y les choses immédiatement. Quand vous n’avez plus quelque chose, ne le laissez pas s’échapper de votre mémoire. Notez le immédiatement, et vous n’aurez plus jamais à courir retourner au supermarché parce que vous avez oublié les oeufs.
7 Faites une liste pour votre garde-manger. Faites une liste de tout ce qui normalement est stocké dans votre garde-manger. Gardez-la affichée sur votre garde-manger. Faites un bâton à coté de chaque chose pour indiquer la quantité que vous avez (si vous avez deux boîtes de sauce tomate, mettez deux bâtons). Ensuite, quand vous utilisez quelque chose, barrez le bâton. Cela rend les choses beaucoup plus faciles quand vous devez vous occuper de cette liste.
8 Gardez des choses stockées pour des repas rapides. Les repas faciles peuvent être des spaghetti, ou des hamburgers, ou des choses à poêler rapidement. Nous avons ainsi toujours les ingrédients à portée de main quand nous voulons préparer quelque chose rapidement quand nous sommes fatigués.
9 Achetez en package quand cela a du sens. Si vous pouvez économiser de l’argent, sur un mois ou deux, en achetant un package, planifiez de le faire. Soyez sûr que vous aurez tout fini avant que cela se périme – l’achat en package ne sera pas moins cher si vous ne l’utilisez pas.
10 Gardez vos tickets, et entrez les ensuite dans un tableur.  Ce sera votre liste de prix. Utilisez-les afin de savoir quand un package ou une promotion est une bonne affaire. C’est aussi un excellent moyen de comparer les prix entre les magasins. Le fichier peut aussi servir de checklist à utiliser quand vous faites votre liste de course.

Voir la suite sur Habitudes Zen

Vous pouvez également compléter la liste avec vos astuces personnelles, n'hésitez pas.
 flower 

----------------------------------------


A fond pour vivre sans un rond : cinq exemples à suivre



Certains subissent la crise de plein fouet, d’autres ne s’en rendent pas compte car le monde ne s’effrite que trop doucement autour d’eux, et les médias entretiennent plutôt bien le mensonge sur la situation actuelle. Pourtant, si on ne regarde qu’en France, la situation est catastrophique, ce qui a poussé Valls ainsi que Hollande à nous prévenir discrètement: La rentrée sera difficile, on va en prendre plein la poire! Juste pour le petit aperçu:




   Comment se porte notre économie ? Le lecture du Canard du mercredi 6 août 2014 est assez terrible. On y apprend que :

   -Le déficit du budget va atteindre 4,3 au moins au lieu des 3,5% du Pib (P.2)
   -La croissance est proche de zéro et le risque de déflation est réel (P.2)
   -La dette publique de la France va dépasser les 2000 milliards d’Euros, soit presque 100% du PIB (P.2)
   -La situation économique est grave (Montebourg) P. 2
   -Le drapeau noir flotte sur le budget des armées. Les multiples opérations extérieures de notre prestigieux chef de guerre , le Pt Hollande ont coûté 1,2 milliards alors que seulement 0,45 milliard était prévu. Un trou à combler de 750 millions d’Euros. P.2
   -Bataille entre la mairie de Paris (Hidalgo.PS) et le gouvernement, qui veut saigner à blanc les finances de la capitale… P.3.
   -Le crédit agricole, a perdu (pas pour tout le monde…) 708 millions d’Euros dans son « aventure portugaise » P.3.

   Article complet sur EconomieMatin.fr

Et ceci, ce n’est que pour la France, le reste de l’économie n’est pas dans un état meilleur, que cela soit pour l’Allemagne avec la Deutsche Bank dont l’exposition est apocalyptiquel (et le mot est faible), ou l’économie américaine zombifiée depuis longtemps qui ne tient que grâce à différentes magouilles!

Bref, le krach financier est inévitable, tout fini toujours par retomber, et l’économie ne va pas échapper à la règle.

La meilleure solution qui se présente à nous est d’apprendre à vivre sans argent dans un premier temps, un concept difficilement concevable qui qui aura tout son sens si un krach planétaire survient, alors pourquoi ne pas s’inspirer de ceux qui ont déjà sauté le pas, 5 exemple pour vous prouver que c’est possible, reste à savoir qui en sera capable le moment venu…


   Alors que le concept de revenu universel ou « de base » fait progressivement des émules, certain(e)s décident d’aller encore plus loin et de vivre volontairement sans argent. Pourquoi ? Comment ? Réponses avec cinq parcours de vie en France comme à l’étranger.

   
  Heidemarie Schwermer, vit sans argent depuis 17 ans

   C’est en 1996 que cette ancienne institutrice allemande âgée aujourd’hui de 71 ans décide de se passer d’argent
. Prenant conscience qu’elle ne dépensait presque rien et que tout ce dont elle avait besoin semblait se présenter à elle naturellement, elle revend son appartement et décide de vivre de façon nomade. Ses enfants sont assez grands pour s’assumer, et elle subvient à ses besoins en ayant recours au troc de compétences.

   Pour elle, l’argent éloigne de l’essentiel: se débarrasser du superflu permet un mode de vie plus sain et heureux. Elle a écrit ]deux livres pour raconter son mode de vie (les recettes sont reversées à des œuvres de charité) et le documentaire « vivre sans argent » est entièrement consacré à son choix de vie.

   
  Daniel Suelo, vit sans argent depuis près de 14 ans

   L’américain Daniel Shellabarger vit sans argent depuis septembre 2000
. Issu de la classe moyenne, ayant suivi des études supérieures, sain de corps et d’esprit, sa décision s’accompagne alors d’un allègement total: plus de papiers d’identité, plus de permis de conduire, un nom raccourci (« Suelo ») et un logement plus que sobre: une grotte au cœur de l’Utah.

   Il vit de cueillette, de glanage, de dons et ne propose rien en retour. S’il subvient ainsi à ses besoins de base, il arrive également à « vivre entouré d’amis et à trouver un sens à son existence » relate l’ouvrage de Mark Sundeen consacré au personnage et à son mode de vie. De fait, Suelo ne paye pas d’impôts, mais décline aussi tout bon alimentaire ou toute forme d’aide sociale.

   S’il est possible de suivre Suelo sur son blog, les deux reportages suivants (en anglais) expliquent en détail comment cet homme arrive à bien vivre autrement.
 
Elf Pavlik, vit sans argent depuis cinq ans

   Ce développeur web travaillait auparavant dans le secteur du luxe aux Etats-Unis. Depuis bientôt cinq ans
, il propose ses compétences à des missions d’intérêt général et vit avec un simple sac à dos pour maison, ainsi que le raconte le premier épisode de la (très réussie) web-série Side Ways (où de nombreux  détails sont donnés sur son mode de vie).

   
   En Angleterre, Mark Boyle a vécu deux ans sans argent

   Cet anglais de 35 ans raconte son expérience dans un livre, The Moneyless Manifesto. Equipé d’un simple panneau solaire pour l’électricité et d’un four à bois, il se lance dans cette « freeconomy » pour saisir à quel point nous pouvons réapprendre à vivre autrement, en entretenant d’autres liens sociaux.

   Son site web old.justfortheloveofit.org réunit aujourd’hui 50 000 membres à travers le monde dont plusieurs centaines de Français, avec plus de 500 000 compétences à échanger, au point de fusionner avec StreetBank, un site d’échange de savoirs et de compétences.

   Son expérience vient d’être traduite en français par les éditions Les Arènes, et s’intitule tout simplement L’homme sans argent.

   
  En France, Benjamin Lesage vit sans argent depuis 3 ans

   Il relate son expérience sur Rue89, où l’on apprend qu’il est aussi facile de se débrouiller ainsi en France.
« Dans notre économie actuelle, la confiance est monopolisée par les banques et les billets. Si l’argent est si important c’est parce que nous lui faisons confiance, nous savons qu’avec tant d’euros, nous pourrons obtenir ce dont nous avons besoin » explique le jeune homme en insistant sur le besoin d’un retour à la confiance dans notre société.

   Citant l’économiste américain Charles Eiseinstein (vidéo suivante) il est persuadé qu’une économie basée sur le don est la suite logique pour l’être humain », même si « quelques conditions subsistent cependant. Notre économie de marché doit se convertir en économie de partage, transition nécessaire à l’économie de don. Cette conversion doit être globale pour fonctionner et n’est plausible que si le système économique et social est morcelé en milliers de communautés d’environs 200 habitants ».

   Source+vidéos sur AlternativeBlogLe monde.fr


__________________

Pour conclure cet article, un très beau titre de field recording..Pour se déconnecter un peu de cette société de consumérisme en outrance et s'abandonner aux sons de la nature, bonne écoute !







________________________________

Puis une séance de yoga accompagnée de la belle Ana Brett Wink



_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Alternative de société et conscience pour Gaya.   Mar 17 Mar - 22:00

Bonjour bonjour  I love you
Mon dieu Theyd, je t'avais oublié, excuse moi  Embarassed , j'ai beaucoup à faire tu vois, enfin voilà, je te répond.
Alors au fait concernant de vivre sans argent, je l'ai poster surtout à titre d'information, afin de montré que cela est possible...Mais à mon niveau, je n'ai pas cette prétention..Car si c'est effectivement possible, il faut rester lucide, c'est compliquer à plus d'un titre...Il faut déjà être libre de certaine responsabilités. Surtout de toute attaches et conditionnements... Wink
Alors voilà se que je préconises (lire mon intitulé de sujet, partie deux). Donc cela signifie, qu'il faut procéder par étapes, jusqu'à à arrivé à une humanité sans argent !  C'est pour cela que nous devons tous agir à notre petit niveau selon se que nous sommes capable de mettre en oeuvre...Sinon au niveau des grandes instances commencer par la décroissance proposé dans l'article de Orné serait un bon début... bounce
Voilà, j'espère répondre à tes questions.
Sinon voici un reportage, qui me semble intéressant, car il nous proposes des solutions concrètes qui pourrait s'avérée efficace sur le long termes et permettre de sortir de ce système ultralibérale en outrance, bonne découverte Wink


Global Partage

Les ressources de la planète qui s’épuisent, une crise économique qui devient une crise du système économique… Face à ce constat, des pionniers de plus en plus nombreux cherchent des pistes pour vivre mieux et de façon plus durable. C’est ainsi que l’idée du partage a fait son chemin jusqu’à devenir une petite révolution qui touche désormais toutes les activités.

Alors, autre_chose...Dans une période de crise et de récession, être débrouillard et habille peut réellement s'avérer d'un grand secourt... cheers Et proposer des idées et s'entre_aider n'est jamais de trop...Un système qui est en recrudescence est le troc ! Et pour les plus futés d'entre-nous, on peux réaliser de très bonnes affaires et une économie non négligeable, voyez donc ce reportage



Les As du troc

Aliments, vêtements, informatique, pour Daniel, rien ne se perd, rien ne s’achète, tout s’échange. Ce chauffeur de bus, père de cinq enfants, est devenu un as du troc.


Bon sang ! ça crains j'ai pas accès à l'embed code, donc je vous mets le lien pour la visionner : http://vk.com/video235476034_169622678?hash=f5b7875b4ec84972

* * * * * *


Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Alternative de société et conscience pour Gaya.   Mar 17 Mar - 22:03

Bonjour les p'tits loupzz
On continue dans la série "ils l'ont fait" Et dans le concept, je me suis trouvée une nouvelle copine ! Elle s'appelle Anaïs, elle est jeune (24 ans) motivée et autonome... Cette jeune femme nous montres qu'il est possible de vivre autrement et tout en étant épanouis, sans ressentir de frustrations et de manque. Anaïs a un rêve, et elle tient à arriver au bout de son projet, sans l'aide de l'appareil capitaliste, chapeau !!
Tvr et le producteur alternatif Quark, lui avait consacré un reportage. Je vous le poste bonne découverte  flower


Anaïs s’en va-t-en guerre



Anaïs s’en va-t-en guerre, diffusé le 17 avril sur TV Rennes, (le 20 mai sur Fortune) aurait pu rester dans un cercle restreint. Il comptabilise désormais 240.000 vues sur le replay. L’équivalent d’une audience très honnête sur Arte.





« Beaucoup de gens appellent, Anaïs reçoit 300 mails par jour »,



poursuit le producteur. Quark l’aide à y répondre et met en place une page sur Ulule pour ceux qui veulent la soutenir.

(…) Anaïs, de son côté, est en pleine récolte. «J’ai déjeuné avec elle hier, confie la réalisatrice. Elle travaille 15 heures par jour, elle a énormément de commandes, c’est extraordinaire.»

Sur son site, Anaïs écrit:

Merci à tous pour votre soutien, vos propositions d’aide et vos messages chaleureux. Je ne peux pas répondre à tous rapidement mais n’hésitez pas à contacter la production du documentaire quarkprod@wanadoo.fr pour tous les renseignements dont vous avez besoin.

Pour ceux qui souhaite me rencontrer, je serai présente:

*aux portes ouvertes de Biscuits and co, chez Mickael et Isabelle Pierre, à Vignoc le dimanche 15 Juin de 9h30 à 18h30. ZA le tertre 35630 Vignoc. Marché de producteurs, concert et restauration sur place.

*au marché de l’AMAP de Trémereuc le dimanche 22 Juin.

*au marché d’été de Cherrueix, le jeudi soir de 17h à 20h, à partir du 10 Juillet.

(…)

Merci à vous je suis très touchée par toutes vos réactions. Certains de vos messages m’ont même fait pleurer…

Vivons d’amour et d’eau chaude!


Anaïs


20minutes.fr

———————————————————————————————————————————–

Anaïs a 24 ans. Elle vit seule dans une petite maison au milieu d’un champ en Bretagne. Rien ne l’arrête. Ni l’administration, ni les professeurs misogynes, ni le tracteur en panne, ni les caprices du temps, ni demain ne lui font peur.




En accord avec ses convictions profondes, portée par son rêve de toujours : celui de devenir agricultrice et de faire pousser des plantes aromatiques et médicinales. Le film accompagne cette jusqu’au-boutiste. Seule contre tous. Peu lui importe. Elle sait qu’elle gagnera.




Réalisé par Marion Gervais (TVR 17/04/2014)

Vous pouvez retrouver Anaïs et le fruit de son travail sur son son site

Vu sur Fortune


* * * * * *


Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Alternative de société et conscience pour Gaya.   Mar 17 Mar - 22:04

30 minutes pour changer une vie !




Thierry Casasnovas. Vous venez d’arriver sur ce site, ou bien vous croisez un ami dans la rue qui vous fait part de difficultés dans sa vie , de son mal être , de son désir « d’aller mieux » sans savoir où commencer…voici trente minutes pour saisir « l’esprit » de ce changement radical de point de vue , ce changement de modèle sans précédent qui impacte bien plus largement que le strict domaine de la « santé » .






Santé_Nutrition

* * * * * *


Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Alternative de société et conscience pour Gaya.   Lun 20 Avr - 3:58

Bonjour mes frères et sœurs  hugme
Voilà exactement le genre de projet qui fait chaud au cœur  I love you  Car c'est toujours grisant de voir ce qu'on défend et préconise, se voit réaliser...C'est exactement ce en vers quoi nous devons nous diriger...Bon c'est loin d'être gagné, mais c'est très encourageant de voir qu'ils y en a qui se lancent, ils nous restent plus qu'à suivre...Car n'oublions pas que TAFTA est en passe d'être appliqué, il sera donc urgent de ne pas baisser les bras, et de continuer à vivre autrement. Et surtout consommer différemment de la masse "moutonnée"  
Acheter locale n'a que des avantages sur le plan sociale et de la santé, de plus on ne participe plus à cette mascarade du capitalisme et du mondialisme..Donc faite tous l'effort, dites non au consumérisme !!  
Akasha. (images choisi par Akasha)



Des supermarchés en circuit court



À l’heure du réchauffement climatique, limiter l’empreinte carbone de nos aliments est aussi une priorité. FUTURE part découvrir ces supermarchés qui renouent avec les circuits courts, pour le plus grand plaisir des producteurs et des fins gourmets !




Arte Future Mag 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alternative de société et conscience pour Gaya.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alternative de société et conscience pour Gaya.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Littérature et société
» messages reçus en septembre 2009 lors d'une médite pour Gaya
» Pour la réévangélisation de nos société moderne
» [société]Etes-vous pour la peine de mort ???
» Quelle rapport de tension à appliquer en tension contiue et en alternative en HT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Spiritualité/Philosophie/ Théorie :: Interrogations / Réflexions personnelles-
Sauter vers: