Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La couleur des murs et la santé émotionnelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 41
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: La couleur des murs et la santé émotionnelle   Ven 5 Fév - 20:30

La couleur des murs et la santé émotionnelle

Les murs sont des éléments de construction mais ils ont également une valeur symbolique dans nos vies.



Ils représentent un obstacle dans l’espace, et métaphoriquement, ils nous rappellent qu’il y a des limites à toute chose.

Si vous y pensez, vous vous rendez compte que presque tous les humains passent une bonne partie de leur vie à voir des murs tout autour d’eux, à la maison, au bureau, dans un hôtel ou dans n’importe quel bâtiment dans lequel ils se trouvent.

“La couleur est un moyen d’exercer une influence directe sur l’âme. La couleur est la touche. L’oeil est le marteau. L’âme est le piano aux cordes nombreuses.« -Wassily Kandinski-


L’entourage physique a une influence sur la manière dont fonctionne la pensée et sur la façon dont s’organisent les émotions. Bien que cela semble improbable, les murs aussi nous parlent.

La couleur




La perception de la couleur est subjective dans une grande mesure. En tant que telles, les couleurs n’existent pas.

Elles se forment dans le cerveau à partir du décodage des signaux qu’émet la lumière sur les objets. En plus de cela, sous certains états émotionnels, les couleurs peuvent être perçues de manière différente.


Certaines formes de dépression font que la personne perçoit une sorte de hâle sombre devant tout ce qu’elle voit.

D’autres affections, comme la schizophrénie font que la couleur des objets peut trembloter, être incandescente ou déformée.

Il a été vérifié que la couleur a des effets sur la santé, en activant et en inhibant les processus biochimiques et hormonaux.

Les murs et l’effet de la couleur


La couleur des murs est un facteur qui peut contribuer à stimuler ou à stabiliser nos émotions.

L’idéal est de pouvoir changer fréquemment la couleur de ses murs, mais comme c’est quasiment impossible, nous pouvons utiliser une couleur qui ne soit pas homogène.

Sur les quatre murs d’une chambre, deux peuvent être d’une couleur et les deux autres d’une autre couleur, ou trois d’une même couleur et un d’une autre, ou bien chaque mur d’une couleur différente, si cela est esthétique.

Le fait d’être influencé par plusieurs couleurs à la fois est agréable, et peut influencer de manière positive le moral.

Les murs sont aussi une alternative intéressante, surtout s’ils représentent des scènes naturelles comme des champs verts ou la mer.


Les effets sur les émotions


Chaque couleur a une incidence différente sur les émotions. Alors que certaines nous stimulent, d’autres nous apaisent. Voyons les effets de chaque couleur :

Le blanc. C’est une couleur neutre qui apporte de la lumière et une sensation d’amplitude dans une chambre.
Elle a un effet de tranquillité et de fraîcheur, qui facilite la concentration et qui permet aux murs de passer inaperçus. Le blanc est indiqué pour les personnes qui se trouvent dans un état d’altération émotionnelle élevée.

Le vert. C’est une couleur tranquillisante qui entraîne l’expression des sentiments de confiance et de bien-être.
On l’utilise beaucoup dans les hôpitaux, pour ces effets. Il est conseillé pour diminuer l’angoisse et réduire l’activité quand elle est excessive. Dans les petits espaces, il faut utiliser un vert très doux.

Le bleu. Cette couleur transmet une sensation de paix et de concorde. C’est une couleur mentale qui permet d’harmoniser les relations dans les espaces où il y a beaucoup de conflit.
Le bleu doit être utilisé avec parcimonie car à l’excès, il mène à l’apathie et à l’inappétence. Il est recommandé d’opter pour le bleu clair ou un turquoise léger.

Le jaune. Il s’agit d’une couleur énergétique qui aide à dépasser les peurs, à combattre la dépression et à augmenter la sécurité.
Il est particulièrement recommandé pour les personnes qui traversent des périodes de deuil ou qui souffrent de mélancolie.
Le jaune encourage à agir et favorise l’optimisme. Tous ses tons sont adaptés.

Le rouge. Sur les murs, le rouge doit être utilisée avec précaution. N’importe quel excès de cette couleur génère de l’inquiétude et stimule l’apparition de sentiments agressifs.
Le rouge est stressant, donc le mieux est de l’inclure dans de petits éléments décoratifs ou sur les murs des couloirs, dans des endroits où l’on ne reste pas très longtemps.


Images de Pascal Campion etc Art Exchange

http://nospensees.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
La couleur des murs et la santé émotionnelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» «La santé émotionnelle, nouveau graal de la psychologie»
» L'aura (Description, exercice et couleur).
» La cigarette n'est pas bon pour la santé !
» Textes littéraires sur le thème de la couleur.
» Top Santé: article sur le Végétarisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Environnement :: Alternatives de vie :: Faite le vous même / Idées de création-
Sauter vers: