Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Description des Mondes Invisibles : Paramhansa Yogananda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulunga

avatar

Messages : 142
Points : 234
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Description des Mondes Invisibles : Paramhansa Yogananda   Sam 16 Jan - 18:14

----


Explication : Sri Yukteswar Gourou de Paramhansa Yogananda qui avait quitté son corps terrestre définitivement
s'est matérialisé
par la suite pour rencontré Paramhansa Yogananda
et lors de cette matérialisation
Sri Yukteswar a décrit certains aspects des mondes "invisibles"



----


L'immortel Mahavatar Babaji




Om Namah Shivaya... Om Namah Shivaya... Om Namah Shivaya.......











Autobiographie d'un YOGI, par Paramhansa Yogananda, Éditions Kriya Yoga de Babaji

http://jacquesfortier.tripod.com/Yogananda.html
Extraits des pages 402 À  418




DESCRIPTION DES MONDES INVISIBLES




 J'avais observé Sri Yukteswar avec affection pendant qu'il faisait sa merveilleuse présentation.

    « Gourou angélique, » dis-je, « votre corps semble exactement comme il était la dernière fois que j'ai pleuré sur lui à l'ashram de Puri.

    « Ah oui, mon nouveau corps est une copie parfaite de l'ancien. Je matérialise ou dématérialise cette forme à volonté, beaucoup plus souvent que je ne le faisais sur la terre. Par la dématérialisation rapide, je voyage maintenant instantanément sur l'express-lumière de planète en planète ou, évidemment, du cosmos astral au causal, ou jusqu'au cosmos physique. » Mon gourou divin se mit à sourire. « Bien que tu te déplace bien rapidement ces jours-ci, je n'ai pas eu de problème à te trouver à Bombay! »

    « O Maître, je souffrais si profondément de votre décès! »

    « Ah, en quoi suis-je mort? N'y a t'il pas une contradiction? » Les yeux de Sri Yukteswar brillaient d'amour et d'amusement.

 « Tout comme les prophètes qui sont envoyés sur la terre pour aider les hommes à écouler leur karma physique, j'ai été guidé par Dieu vers une planète astrale pour servir de sauveur, » expliquait Sri Yukteswar. « On l'appelle "Hiranyaloka" ou "Planète astrale illuminée". Là-bas, j'aide les êtres avancés à se débarrasser du karma astral et ainsi à se libérer des renaissances astrales. Les habitants d'Hiranyaloka sont hautement développés spirituellement; ils ont tous acquis dans leur dernière incarnation sur terre, le pouvoir donné par la méditation et quitter consciemment le corps physique à sa mort. Personne ne peut venir sur Hiranyaloka à moins d'avoir passé sur terre de l'état de "sabikalpa samadhi" à l'état plus élevé de "nirbikalpa samadhi".{En "sabikalpa samadhi" le dévot a progressé spirituellement jusqu'à un état d'union divine, mais ne peut maintenir sa conscience cosmique sauf dans l'état de transe immobile. En méditant continuellement, il atteint l'état supérieur de "nirbikalpa samadhi", dans lequel il peut se déplacer à son gré dans le monde et accomplir ses tâches extérieures sans aucune perte de réalisation divine.}

    « Les habitants de Hiranyaloka ont déjà traversé les sphères astrales ordinaires, où presque tous les êtres de la terre doivent aller après la mort; là ils ont épuisé plusieurs des graines de leurs actions passées dans les mondes astraux. Seuls des êtres avancés peuvent accomplir efficacement un travail rédempteur dans les mondes astraux. Alors, pour mieux libérer leurs âmes du cocon des traces karmiques logées dans leurs corps astraux, ces êtres supérieurs furent attirés par la loi cosmique pour renaître avec des corps astraux neufs sur Hiranyaloka, le soleil astral, ou paradis, où je suis ressucité pour les aider. Il y a aussi des êtres hautement évolués sur Hiranyaloka qui sont venus du monde supérieur plus subtil, le monde causal. »

« Maître adorable, veuillez m'en dire plus sur le cosmos astral. »

    « Il y a plusieurs planètes astrales, fourmillantes d'êtres astraux, » commença ainsi le Maître. « Pour voyager d'une planète à une autre, les habitants utilisent des plans astraux, ou des masses de lumière, plus rapides que l'électricité ou que les énergies radioactives.

    « L'univers astral, fait de diverses vibrations subtiles de lumière et de couleur, est des centaines de fois plus grand que le cosmos matériel. Toute la création physique est suspendue comme un petit panier solide sous l'énorme ballon lumineux de la sphère astrale. Tout comme plusieurs soleils et étoiles physiques se baladent dans l'espace, il existe d'innombrables soleils et systèmes stellaires astraux. Leurs planètes ont des soleils et des lunes astrales, plus beaux que ceux du plan physique. Les luminaires astrales ressemblent à des aurores boréales - l'aurore astrale solaire étant plus brillant que l'aurore lunaire avec ses rayons plus doux. Les jours et les nuits astraux sont plus longs que ceux de la terre.

    « L'univers astral est infiniment beau, propre et ordonné. Il n'y a pas de planètes mortes ou de contrées désertes. Les imperfections terrestres - les mauvaises herbes, les bactéries, les insectes, les serpents - y sont absents. Contrairement aux climats et aux saisons variables de la terre, les planètes astrales maintiennent le climat constant d'un printemps éternel, avec occasionnellement de la neige blanche et lumineuse, et de la pluie de lumières multicolores. Les planètes astrales abondent en lacs opales, en mers éclatantes et en rivières d'arc-en-ciel.

« L'univers astral ordinaire - non le paradis astral subtil de Hiranyaloka - est peuplé de millions d'êtres astraux qui sont arrivés de la terre plus ou moins récemment, et également de myriades de fées, de sirènes, de poissons, d'animaux, de lutins, de gnomes, de demi-dieux et d'esprits, qui demeurent tous sur des planètes différentes en fonction de leurs qualifications karmiques. Divers résidences sphériques ou régions vibratoires sont disponibles pour les bons et les mauvais esprits. Les bons peuvent voyager librement, mais les mauvais esprits sont confinés dans des zones limitées. Tout comme les êtres humains qui vivent à la surface de la terre, les vers dans le sol, les poissons dans l'eau, et les oiseaux dans les airs, les êtres astraux de catégories différentes sont assignés dans des quartiers vibratoires appropriés.


    « Pour les anges noirs déchus des autres mondes, les frictions et les guerres se font avec des bombes de vietrons ou de rayons vibratoires "mantriques". Ces êtres astraux habitent les régions remplies de ténèbres du cosmos astral inférieur, afin d'épuiser leur mauvais karma. 
  
« Dans les vastes domaines au-dessus de la sombre prison astrale, tout est brillant et merveilleux. Le cosmos astral est naturellement mieux harmonisé que la terre à la volonté divine et au plan de perfection. Tous les objets astraux sont d'abord manifestés par la volonté de Dieu, et en partie par l'appel de la volonté des êtres astraux. Ils possèdent le pouvoir de modifier ou d'améliorer la grâce et la forme de quoi que ce soit qui a déjà été créé par le Seigneur. Il a donné à ses enfants astraux la liberté et le privilège de changer ou d'améliorer le cosmos astral à volonté. Sur la terre, un solide doit être transformé en liquide ou en d'autres formes par des procédés naturels ou chimiques, mais les solides astraux sont changés en liquides astraux ou en gaz, ou en énergie, uniquement et instantanément par la volonté des habitants.

    « La terre est noire de luttes et de meurtres en mer, sur terre et dans les airs, » poursuivait mon gourou, « Toutefois les domaines astraux jouissent heureusement d'harmonie et d'égalité. Les êtres astraux matérialisent et dématérialisent leur forme à volonté. Les fleurs, les poissons ou les animaux peuvent se métamorphoser en hommes astraux pour quelque temps. Tous les êtres astraux sont libres d'assumer n'importe quelle forme, et peuvent aisément communier ensemble. Aucune loi naturelle fixe ou définie ne les limite - par exemple on peut demander à n'importe quel arbre astral de produire une mangue astrale ou un autre fruit désiré, une fleur ou n'importe quel objet en fait. Certaines distinctions karmiques sont présentes, mais il n'y a pas de distinction dans le monde astral au sujet de la préférence des diverses formes. Tout vibre de la lumière créatrice de Dieu.

    « Personne ne nait de la femme; les êtres astraux matérialisent leur progéniture grâce à leur volonté cosmique en des formes astrales condensées spécialement conçues. Les êtres qui récemment se sont physiquement désincarnés arrivent dans une famille astrale sur invitation, attirés par des tendances mentales et spirituelles similaires.

    « Le corps astral n'est pas sujet à la chaleur et au froid, ou à d'autres conditions naturelles. L'anatomie comprend un cerveau astral, ou le lotus de lumière aux mille pétales, et six centres éveillés dans la "sushumna", ou l'axe cérébro-spinal. Le cœur pompe de l'énergie cosmique ainsi que de la lumière provenant du cerveau astral, et les dirige dans les nerfs et les cellules du corps astral, ou vietrons. Les êtres astraux peuvent altérer leur corps par la force vietronique ou par des vibrations mantriques".

    « Le corps astral est la contrepartie exacte de la dernière forme physique. Les êtres astraux conservent la même apparence qu'ils avaient durant la jeunesse lors de leur séjour précédent sur terre; à l'occasion, un être astral choisit, comme dans mon cas, de garder son apparence plus âgée. » Le Maître dont émanait l'essence même de la jeunesse riait joyeusement. 
 
    « Contrairement au monde physique spatial à trois dimensions perçu seulement par les 5 sens, les sphères astrales sont visibles pour le 6e sens qui inclut tout -- l'intuition, » poursuivait Sri Yukteswar. « Par pur sentiment intuitif, tout être astral voit, entend, sent, goûte, et touche. Ils possèdent trois yeux, dont deux sont partiellement fermés. Le 3e et principal œil astral, placé verticalement sur le front, est ouvert. Les êtres astraux ont tous les organes extérieurs sensoriels -- oreilles, yeux, nez, langue, et peau -- toutefois ils utilisent le sens intuitif pour faire l'expérience des sensations dans n'importe quelle partie du corps; ils peuvent voir avec l'oreille, le nez, ou la peau. Ils sont capables de voir avec les yeux ou la langue, et peuvent goûter avec les oreilles ou la peau, etc. {Des exemples de tels pouvoirs existent même sur terre, comme dans le cas de Helen Keller, et d'autres êtres rares.}

    « Le corps physique de l'homme est exposé à d'innombrables dangers, et est facilement blessé ou mutilé; le corps astral éthérique peut occasionnellement se faire couper ou contusionner mais il est guéri sur le champ simplement par la volonté. »

    « Gouroudeva, est-ce que toutes les personnes astrales sont belles? »

    « Dans le monde astral on sait que la beauté est une qualité spirituelle, et non une structure extérieure, » répondit Sri Yukteswar. » Les êtres astraux attachent donc peu d'importance aux traits du visage. Ils ont toutefois le privilège de se costumer à volonté avec des corps nouveaux et colorés, matérialisés astralement. Tout comme les hommes du monde se parent de nouveaux attraits pour les galas, les êtres astraux trouvent des occasions pour s'attifer de formes spécialement conçues.

    « Les joyeuses festivités astrales sur les planètes astrales plus élevées comme Hiranyaloka ont lieu lorsqu'un être est libéré du monde astral suite à un progrès spirituel, et est donc prêt à entrer dans le monde causal. En de telles occasions, le Père Céleste Invisible, et les saints qui sont fusionnés en Lui, Se matérialisent en des corps de leurs propres choix et Se joignent aux célébrations astrales. Pour plaire à son bien-aimé dévot, le Seigneur prend n'importe quelle forme désirée. Si le dévot a voué un culte de dévotion, il voit Dieu sous la forme de la Mère Divine. Pour Jésus, l'aspect paternel de l'Infini était plus attrayant que toute autre conception. L'individualité dont le Créateur a doté chacune de ses créatures soumet la versalité du Seigneur à toute une gamme d'exigences concevables et inconcevables ! » Mon gourou et moi avons ri joyeusement ensemble. 
 
    « Les amis d'autres vies se reconnaissent facilement dans le monde astral, » poursuivait Sri Yukteswar avec sa merveilleuse voix au son de flûte. « Se réjouissant de l'immortalité de l'amitié, ils réalisent le caractère indestructible de l'amour, dont on doute souvent au moment des tristes et illusoires séparations de la vie terrestre.







Voir :

http://www.lesfilsdelaloideun.com/t1168-ma-ananda-moyi#bottom
http://www.lesfilsdelaloideun.com/t1194-mahavatar-babaji-le-maitre-immortel#4156


----

Revenir en haut Aller en bas
Yulunga

avatar

Messages : 142
Points : 234
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Re: Description des Mondes Invisibles : Paramhansa Yogananda   Lun 18 Jan - 18:22

----











Paramhansa Yogananda



http://jacquesfortier.tripod.com/Yogananda.html


Une Expérience en Conscience Cosmique



    Mon corps s'immobilisa, enraciné; le souffle fut attiré hors de mes poumons comme par un aimant géant. L'âme et l'esprit ont immédiatement perdu leurs limites physiques, et se sont écoulés par tous mes pores telle une lumière fluide et perçante. La chair était comme morte, toutefois dans l'intensité de ma conscience je savais que jamais auparavant je n'avais été pleinement vivant. Mon sens d'identité n'était plus confiné étroitement à un corps mais embrassait tous les atomes aux alentours. Les gens sur les rues éloignées semblaient traverser lentement au loin ma propre périphérie. Les racines des arbres et des plantes apparaissaient à travers la pâle transparence du sol; je discernais le courant interne de leur sève.

    Tout le voisinage se présentait nu devant moi. Ma vue ordinaire frontale était maintenant transformée en un vaste champ de vision périphérique, percevant tout simultanément. À travers l'arrière de ma tête, je voyais des hommes éloignés sur le chemin Rai Ghat, et j'ai remarqué une vache blanche qui s'approchait d'un pas lent. Quand elle a atteint l'emplacement en face de la grille de l'ashram, je l'ai observée avec mes deux yeux physiques. Pendant qu'elle passait derrière le mur de brique, j'ai continué à la voir clairement.

    Tous les objets à l'intérieur de mon regard panoramique tremblaient et vibraient comme des films en accéléré. Mon corps, celui du Maître, la cour avec ses piliers, les meubles et le plancher, les arbres et la lumière solaire, s'agitaient violemment à l'occasion, jusqu'à ce qu'ils se fondent tous en une mer luminescente; un peu comme les cristaux de sucre, se dissolvent lorsqu'on les jette dans un verre d'eau, après le avoir agités.

 La lumière unifiante alternait avec les matérialisations de formes, alors que les métamorphoses rév
élaient la loi de cause à effet dans la création.

Une joie océanique déferlait sur les berges calmes et illimitées de mon âme. J'ai réalisé que l'Esprit de Dieu est une félicité inépuisable; Son corps est fait d'innombrables tissus de lumière.

Une gloire grandissante à l'intérieur de moi commençait à envelopper les villes, les continents, la terre, les systèmes solaires et stellaires, les nébuleuses ténues, et les univers flottants. Le cosmos tout entier, tendrement lumineux,

comme une ville vue de loin la nuit, luisait faiblement au sein de l'infinitude de mon être. Les contours généraux nettement dessinés pâlissaient quelque peu aux limites les plus éloignées; je pouvais y discerner une douce radiance qui ne faiblit jamais. C'était d'une subtilité impossible à décrire; les images planétaires étaient faites d'une lumière plus gros
sière.
 


    La dispersion des rayons divins jaillissait d'une Source Éternelle, se déployant en galaxies, transfigurées par des auras ineffables.

Je voyais encore et encore les faisceaux créatifs se condenser en des constellations, puis se transformer en des couches d'une flamme transparente. Par une réversion rythmique, des sextillions de mondes s'évanouissaient en un lustre diaphane; le feu devenait firmament.


    Je prenais connaissance du centre de l'empyrée comme étant un point de perception intuitive dans mon coeur. Une splendeur irradiante émergea à partir de mon noyau vers toutes les parties de la structure universelle.

L'"amrita" de félicité, le nectar de l'immortalité, coulait en moi avec la fluidité du vif argent. J'ai entendu la voix créatrice de Dieu résonner en tant qu
e "Aum", la vibration du Moteur Cosmique.

    Le souffle revint soudainement dans mes poumons. J'ai réalisé avec un désappointement  presque insupportable que j'avais perdu mon immensité infinie. J'étais une fois de plus limité par la cage humiliante d'un corps qui n'accomode pas facilement l'Esprit. Comme un enfant prodigue, je m'étais enfui de ma maison macrocosmique et je m'étais emprisonné dans un microcosme étroit.








Voir :
http://www.lesfilsdelaloideun.com/t1168-ma-ananda-moyi#bottom
http://www.lesfilsdelaloideun.com/t1168-ma-ananda-moyi#4169
http://www.lesfilsdelaloideun.com/t1194-mahavatar-babaji-le-maitre-immortel#bottom



----
Revenir en haut Aller en bas
Yulunga

avatar

Messages : 142
Points : 234
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Re: Description des Mondes Invisibles : Paramhansa Yogananda   Ven 22 Jan - 19:53

----





Paroles de la vidéo :

Aad Sach, Jugaad Sach
True in the beginning, True throughout the ages
Vrai au commencement, Vrai à travers les âges

Haibhay Sach, Nanak Hosee Bhay Sach
True here and now, O Nanak, God shall forever be True
Vrai ici et maintenant, O Nanak,  DIEU sera Vrai pour toujours !
( This chant is from Baba Siri Chand who was the eldest son of Guru Nanak (the first Guru of the Sikhs).)



 
http://jacquesfortier.tripod.com/Yogananda.html


Extraits :

« Les désirs causals sont exaucés par la perception seulement. Les êtres presque libres qui n'ont qu'un corps causal voient tout l'univers comme des réalisations des rêves-idées de Dieu; ils peuvent matérialiser tout et n'importe quoi simplement par la pensée. Les êtres causals considèrent donc le plaisir des sensations physiques ou des délices astraux comme grossier et suffocant pour la fine sensibilité de l'âme.

Les êtres causals se défont de leurs désirs en les matérialisant instantanément.
 


Ceux qui se retrouvent couverts seulement du voile du corps causal peuvent tout comme le Créateur amener des univers à se manifester.


Parce que la création est faite de la toile du rêve cosmique, l'âme légèrement revêtue du corps causal a réalisé un pouvoir très vaste.

« Tout ce qu'un être humain peut accomplir par l'imagination, un être causal peut l'accomplir pour de vrai.


L'intelligence humaine la plus colossale est capable, en pensées seulement, d'aller par l'imagination d'un extrême à l'autre, de passer mentalement de planète en planète, de dégringoler éternellement dans un gouffre sans fin, de vrombir comme une fusée sous la voûte des galaxies, ou de scintiller comme un projecteur à travers la voie lactée et les espaces étoilés.


Toutefois les êtres dans le monde causal ont une liberté bien plus grande, et ils peuvent sans effort manifester leurs pensées et les concrétiser instantanément, sans aucune obstruction matérielle ou astrale et sans limitation karmique.

« Dans le monde causal, les âmes se reconnaissent entre elles comme des points individualisés de l'Esprit de joie;






Voir :
http://www.lesfilsdelaloideun.com/t1168-ma-ananda-moyi#4169

http://www.lesfilsdelaloideun.com/t1168-ma-ananda-moyi#bottom
http://www.lesfilsdelaloideun.com/t1194-mahavatar-babaji-le-maitre-immortel#bottom





----
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Description des Mondes Invisibles : Paramhansa Yogananda   

Revenir en haut Aller en bas
 
Description des Mondes Invisibles : Paramhansa Yogananda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description des Mondes Invisibles : Paramhansa Yogananda
» Seul Allah a créé les mondes,qu'ils soient visibles ou invisibles
» recherche description originale d'un château
» les six mondes
» La Description de la Prière du Prophète (Ibn Baz)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Spiritualité/Philosophie/ Théorie :: Eveil spirituel / Développement personnel-
Sauter vers: