Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jeanne-Louise Ramonet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulunga

avatar

Messages : 142
Points : 234
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Jeanne-Louise Ramonet   Mer 30 Déc - 18:03

----











Jeanne-Louise Ramonet


 
Marie Jeanne Louise Ramonet est née le 7 octobre 1910 et elle est morte  le 19 février 1995, au petit hameau de Kerizinen en Bretagne. 

En 1936, elle partit à Lourdes avec le pèlerinage diocésain des malades. Ce fut l‘unique voyage de sa vie. Devant la grotte, elle supplia la Vierge de lui accorder la santé pour pouvoir faire son travail à la ferme.

Elle fut exaucée.

Deux ans après, Marie lui apparut le 15 septembre 1938 tandis qu’elle gardait deux vaches, tout en tricotant. La Vierge était vêtue d'une robe bleue bordée de blanc et serrée par une double cordelière.

Elle portait un voile et un manteau blancs et un chapelet aux grains blancs, à la chaîne dorée, pendait à son poignet droit.
 
Jeanne-Louise ne s'y attendait absolument pas: «Je croyais qu'il n'y avait que les enfants qui ont des apparitions», dira-t-elle plus tard.

La Vierge Marie et Jésus sont apparus à Jeanne-Louise Ramonet à plusieurs reprises entre 1938 et 1965. Malgré les interdits diocésains successifs, les fidèles commencèrent à affluer à Kerizinen.

Les apparitions dans le champ de Kerizinen étaient généralement accompagnées de miracles (jaillissement d’une source miraculeuse en 1952, pluie de pétales de rose) et donnaient lieu, presque à chaque fois, à un message.



Jeanne Louise aidant à l'aménagement autour de la source à Kérizinen






Voir :
http://www.touteslespropheties.net/jeanne-louise-ramonet/

Prophéties Extraits :



En 1952, elle vit jaillir une source et entendit cet avertissement:

 « Je couvrirai de ma protection ces terres bretonnes d'où doit surgir une France nouvelle, une France chrétienne gouvernée par ce Grand Monarque, envoyé spécial de Dieu, défenseur de l'Eglise et de la liberté.



Sous son règne, toute justice sera rendue. »




Le 18 février 1961

« Les prophéties ont toujours existé dans l'Eglise de Dieu.
L'ancien et le nouveau Testament en contiennent beaucoup et elles sont de foi...


................................



Aujourd'hui, éprouvant le besoin de justifier les coups de sa colère avant le Jugement dernier, il a soin de nous avertir de l'arrivée de grands châtiments.

Certes, les prophéties des malheurs sont toujours conditionnelles.
Elles ne sont que des menaces paternelles de la part de Dieu pour nous forcer à revenir à lui par de saintes terreurs.

Voilà pourquoi on doit avoir à cœur de les propager comme un excellent moyen de conversion, puisque la crainte de Dieu est le commencement de la sagesse, de la vertu et du salut des pécheurs ».
 

En 1958, elle reçoit le message suivant :

« Si Dieu frappe, c'est qu'Il veut purifier et distribuer de grands bienfaits.

..................................



Le 21 novembre 1857, la Vierge Marie lui dit :  

 
« Que les actuels fléaux purificateurs vous mènent donc à la conversion et vous cesserez de craindre ; sinon le ciel ne se purgera que par de plus grands châtiments.
 
Ceux-ci auront le caractère de l'imprévu, de la soudaineté, de la violence et de l'irrésistibilité, provoquant une mortalité prodigieuse de l'espèce humaine.
Le dernier choc surtout sera épouvantable, moins général que le Déluge, mais plus cruel, car il sera de feu et de sang.
 
Dieu interviendra visiblement pour avoir raison de l'humanité révoltée, pour écraser l'impiété et afin d'éclairer le rationalisme.
Il coupera, tranchant les membres gâtés et gangrenés de la société chrétienne, afin de sauver le reste du Corps mystique de son Eglise.
  Il vengera le sang de ses victimes et de ses justes que les impies auront persécutés.
 
Bien que tant de fléaux et de châtiments aideront à convertir un bon nombre d'âmes, il y aura toujours des pécheurs jusqu'à la fin, des pécheurs impénitents, devenant de plus en plus méchants et furieux sous les coups de la Justice de Dieu.
 
Sur ces pécheurs enracinés dans leur impénitence Dieu fera subitement tomber son tonnerre et les écrasera tous.
  Alors l'on saura qu'il est le maître de ce monde qu'Il a créé et dont on prétend le chasser...
 
Que mes célestes messages soient donc une source constante de joie et d'espérance pour tous ceux qui, par leur foi, leur confiance et leur amour, aident à la réalisation de ce grand triomphe, aujourd'hui très proche, et qui sera un double Règne d'amour du Cœur de Jésus et de mon Cœur Immaculé. »
 

Le 5 mars 1955, la Vierge Marie lui dit :

"Mais, chrétiens, courage, le Règne de Dieu est proche.
Il s'ouvrira par un fait aussi éclatant qu'inattendu. Dieu se plaira à confondre l'orgueil des impies.
Il brisera les obstacles et renversera les projets de ceux qui empêchent la lumière de se faire. »

 

Le 27 décembre 1947, la Vierge Marie lui dit :

« O France que J'aime entre toutes les nations, ô France que Je voudrais sauver, pourquoi restes-tu sourde à mes appels ?
Préfères-tu voir tes champs devenir un champ de bataille, ta terre piétinée par des adversaires ne laissant derrière eux que cadavres et sol rougi ?
Préfères-tu voir tes villes détruites, anéanties, englouties ?

O France, ta vie est en danger. Je ne puis te sauver sans toi.

Je trouve bien de ces âmes ardentes qui prient et se sanctifient selon mes demandes et mes désirs : avec elles Je puis encore espérer ton salut.
Mais tes fautes sont si graves, tes péchés sont si lourds, surtout tes péchés contre la pureté, qu'il faut que tous prient, prient toujours et sans se lasser ! »



Le 29 avril 1948, la Vierge Marie lui dit :


« Je descends pour relever la France. Dans quelque temps, Je lui donnerai un grand chef, un Roi.
Elle connaîtra alors un tel redressement que son influence spirituelle sera prépondérante dans l'univers


Mais Je descends surtout pour vos âmes, pour les pécheurs.

C'est par la Bretagne, qui m'est restée le plus fidèle, que Je veux rechristianiser la France qui, revenue au Christ, revêtira un caractère tellement religieux qu'elle redeviendra la lumière des peuples païens. »




Le 16 avril 1961 :

« Nul ne peut douter que Je veuille donner la paix au monde, la vraie paix: celle qui exclut tout conflit, toute violence, tout trouble; celle qui engendre le bonheur et la joie du cœur.

Cette paix, aidez-moi à l'obtenir de Dieu par votre charité et par votre prière. »

 
La Vierge dit encore :

« Considérez donc mes révélations comme une Apocalypse mariale concordant très bien avec l'Apocalypse de saint Jean...
Elles doivent vous consoler et vous fortifier.

 
Les propager est donc un acte de charité... »


 
----
Revenir en haut Aller en bas
 
Jeanne-Louise Ramonet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KERIZINEN
» Henriette Campan
» Sainte Jeanne-Françoise de Chantal, commentaire du jour "Ne devais-tu pas...avoir pitié de ton compagnon,..."
» Fantôme de Jeanne d'Arc
» SAINTE JEANNE D'ARC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Terre :: Mystères / Secrets / Énigmes-
Sauter vers: