Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soyons spirituellement incorrects !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Soyons spirituellement incorrects !   Dim 6 Déc - 19:45

Soyons spirituellement incorrects !



Une personne me faisait part récemment n’avoir jamais été autant dans le contrôle, la répression d’elle-même et le politiquement correct depuis qu’elle était entrée dans le milieu spirituel. Comment cela s’explique-t-il ?

La norme


Il arrive que le milieu spirituel soit perçu comme une famille de substitution, un courant de pensées où l’on se sent enfin compris, en communion d’âme avec d’autres. Pour sauvegarder cette fraternité, il est tentant de se conformer à la pression sociale du groupe, fut-elle douce et bien intentionnée, à adhérer sans réserve à ses valeurs dominantes.

Fondamentalement, la question n’est pas de savoir si je suis ou me comporte autrement que la majorité mais de savoir s’il s’agit du résultat de l’exercice de ma liberté consciente ou simplement de conformisme à l’égard du milieu dans lequel je baigne. Etre dans la norme n’est pas un souci si le choix que j’ai fait librement et en connaissance de cause s’avère correspondre à cette norme. Le but n’est pas d’être original à tout prix… En revanche, si je tente de m’affranchir d’un milieu et que je retombe dans d’autres normes, qui ne sont pas issues de mon propre cheminement intérieur mais qui sont celles en vigueur dans mon nouveau milieu, j’aurai simplement changé de « prison », la nouvelle étant sans doute plus spacieuse et plus jolie mais ne limitant pas moins mon horizon…

S’il est compréhensible de souhaiter respecter les codes d’un milieu pour mieux s’y intégrer, cela peut cependant avoir un impact négatif sur le plan spirituel si ces codes sont éloignés de qui nous sommes vraiment. Porter des vêtements ethniques, respirer de l’encens ou écouter une symphonie pour bols tibétains n’ont jamais rendu qui que ce soit spirituel et ne sont d’ailleurs en rien un passage obligé sur un chemin de réalisation de soi. Au contraire, suivre ces codes par conformisme ou mimétisme, machinalement et sans y mettre de cœur ou de conscience ne peut que rendre moins présent à soi-même (cfr. l’article sur les rituels).

La vraie liberté consisterait plutôt à être chevelu baba-cool au sein d’un cabinet d’avocats ou de porter le costume trois-pièces dans une communauté hippie, mais pour peu qu’il s’agisse d’un élan naturel et spontané, et non d’une volonté de se démarquer ou de provoquer, ce qui serait une autre forme de conformisme (en faisant le contraire de la norme du milieu, on continue à se positionner par rapport à cette norme, plutôt qu’être en adéquation avec soi-même).

Le bon profil spirituel


La spiritualité est une notion aussi vaste que fourre-tout, où tout et son contraire s’offrent à qui le souhaite. Si certaines personnes voient dans quelle direction aller, beaucoup sont perdus et se raccrochent volontiers à des balises édictées par d’autres, qui deviennent parfois des normes, voire des injonctions.

En règle générale, on attend d’une personne sur un chemin spirituel qu’elle ne se mette pas en colère, ne ressente pas « d’émotions négatives » comme la jalousie ou la haine, ne fume pas ni ne boive d’alcool, consomme bio et durable, ne mange pas de viande, soit conscientisée face au réchauffement climatique et aux enjeux écologiques, ne diffuse que des « énergies hautes » comme l’amour, ait une sexualité sublimée, prône un retour à la simplicité volontaire, ait pris des distances avec le modèle consumériste et néolibéral, soit en permanence dans la compassion et l’entraide…
Globalement, tout cela paraît très positif. Cela devient pourtant problématique quand l’ordre des choses est inversé : ce n’est pas manger des légumes bio qui rend plus spirituel, c’est l’évolution sur le chemin spirituel qui amène à manger en conscience. Arrivé à un certain niveau de conscience, cela s’impose naturellement avec évidence, sans effort de volonté, presque comme une conséquence indirecte.

En revanche, en mettant la charrue avant les bœufs, tous ces objectifs extérieurs non encore intégrés deviennent un « idéal » difficilement atteignable, poussant les gens à être en lutte constante avec eux-mêmes pour se rapprocher de ce prétendu Graal. Cela génère des effets pervers, que l’on retrouve dans la plupart des grandes religions : en assignant aux gens un idéal inaccessible par le plus grand nombre, le fossé entre cet absolu et leur réalité quotidienne, plutôt que de les encourager à progresser, les tiraille et les pousse vers la mésestime de soi, la culpabilité, la névrose ou l’hypocrisie (où seules les apparences extérieures sont sauves…), qui seront autant d’obstacles à une progression spirituelle.
Ainsi, s’efforcer d’être plus compatissant en espérant que cela favorisera son évolution spirituelle est à mon avis faire fausse route : c’est en progressant sur son chemin spirituel que la compassion viendra d’elle-même.

Une petite précision s’impose ici. Le présent article ne s’intéresse et n’aborde que le plan spirituel. Il existe, par exemple, de nombreuses bonnes raisons d’être respectueux de la nature qui ne sont pas en lien avec l’évolution spirituelle. Je ne prône donc pas qu’il faille attendre d’être un Bouddha pour commencer à trier ses déchets et agir sur le monde qui nous entoure…

Devenir soi-même la suite sur http://presenceasoi.be/soyons-spirituellement-incorrects/
Revenir en haut Aller en bas
 
Soyons spirituellement incorrects !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soyons des chrétiens authentiques !
» Soyons serviteurs de tous et laissons le Christ, seul Maître, nous juger avec sa Miséricorde.
» Soyons logiques.....
» soyons léger :)
» Protégez-vous spirituellement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Spiritualité/Philosophie/ Théorie :: Eveil spirituel / Développement personnel-
Sauter vers: