Le partage le nerf de ma guerre. Nouveau paradigmes, soyons la révolution.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Lun 16 Nov - 10:22

Bonjour mes frères & sœurs cheers
Depuis le fameux vendredi 13, et les différents courants des médias relayant ces faits horribles, on dois se farcir des tas de pseudo spécialistes soporifiques qui n'ont rien d'intéressant à nous apprendre..Ils ne font qu'entretenir l'ignorance ambiante de la masse à coup de discours biaisé et aseptiser. Mais certains médias plus éclairé se fient à de vrais spécialistes qui ont été sur le terrain et ont dû former des acteurs direct de conflits, ce qui rend leurs dire bien plus cohérent et réels. Voici un de ceux-là, il est à écouter d'urgence !
Akasha.


Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand)



Le management de la terreur… Ah ces Allemands… en plus, cette personne sait de quoi elle parle… Ce ne sont ni des théories, ni des élucubrations, c’est la froide réalité. En France, nous sommes obligés d’aller chercher à l’extérieur des spécialistes (des vrais), pour nous parler du terrorisme que nous subissons.



Source : Réseaux International

L’indécente moquerie

« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes » (Bossuet)

L’hypocrisie autour des attentats de Paris, complaisamment reproduite par des médias en dessous de tout, est si indécente qu’il est nécessaire de remettre les points sur les i, par simple respect pour la mémoire des victimes. Les cofondateurs de l’Etat Islamique viennent aujourd’hui verser des larmes de crocodile ; au royaume de la com’, le foutage de gueule est roi.


Obama fut l’un des premiers à exprimer ses condoléances et sa « sympathie ». Il ne nous a malheureusement pas expliqué pourquoi son pays a amoureusement accompagné la montée en puissance de Daech. Des documents déclassifiés du DIA (le renseignement militaire américain) datant de 2012 montrent que les Etats-Unis, ses alliés du Golfe et la Turquie souhaitaient favoriser la création d’une « principauté salafiste » dans l’est de la Syrie « afin d’isoler le régime » Assad. Le directeur de l’époque du DIA, le général Michael Flynn, a avoué que l’administration Obama était parfaitement au courant de ce qui allait arriver et que c’était souhaité (« une décision délibérée »).

Erdogan a fait part de sa compassion, c’est gentil à lui… Il n’est cependant un secret pour personne que le sultan soutient à bout de bras Al Qaeda, à qui il a été jusqu’à fournir du Sarin, et surtout l’Etat Islamique, ce qu’a reconnu le vice-président US Biden l’année dernière. Pour continuer à alimenter Daech en armes, Ankara est même prêt à faire la guerre aux Kurdes, ce qui ne semble absolument pas gêner l’Occident prêt à toutes les compromissions. Mais après tout, n’est-ce pas Fabius qui déclarait qu’Al Nosra (= Al Qaeda en Syrie) faisait « du bon boulot » ?

L’Arabie saoudite et le Qatar se sont fendus d’un communiqué pour déplorer les attaques de Paris. On aimerait qu’ils déplorent également les milliards de pétrodollars qu’ils déversent chaque année pour financer des milliers d’écoles coraniques dans le monde promouvant leur vision fondamentaliste de l’islam, véritables usines à terroristes. On aimerait qu’ils déplorent le fait d’avoir, après Al Qaeda dans les années 80, une nouvelle fois aidé et armé un monstre – Daech – censé casser l’arc chiite que leur mentalité moyenâgeuse et sectaire craignait plus que tout. Secret de polichinelle éventé par Biden encore, ou par le général Clarke, gens peu suspects de « conspirationnisme ». Cela n’empêche pourtant pas nos dirigeants d’aller se vautrer dans les ors des palais saoudiens pour signer des contrats.

Quant à Merkel et son pathétique « nous mènerons le combat ensemble« , qu’elle nous explique déjà comment a pu lui venir l’idée abracadabrante de vouloir, pour les beaux yeux du patronat allemand à la recherche de main d’oeuvre bon marché, ouvrir l’Europe à des millions de réfugiés parmi lesquels s’étaient évidemment infiltrés des terroristes, comme le répétaient les services de renseignement. L’un des tueurs de vendredi avait un passeport syrien… Combien d’autres dans des cellules dormantes ?

N’est-ce pas cette même clique de dirigeants occidentaux, pétromonarchiques et turc qui ont, tous ensemble, semé le chaos en Irak, en Libye et en Syrie, détruisant les structures étatiques fragiles de ces pays, ouvrant la voix à la guerre civile et à l’anarchie, créant d’énormes sanctuaires djihadistes dont Ben Laden n’aurait même pas pu rêver ?

Je n’ai jamais été adepte du « tous pourris », formule généralement creuse et qui ne règle rien. Mais il est difficile en l’occurrence de penser autre chose…

Observatus geopoliticus | 14 Novembre 2015

Source: http://www.chroniquesdugrandjeu.com/
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Lun 16 Nov - 19:05

Un analyste politique ayant assisté aux attentats de Paris déclare à Russia Today que la « guerre à la terreur » est orchestrée de l’extérieur, par l’OTAN !



Gearoid O Colmain, interrogé comme analyste politique ayant assisté aux événements de Paris, explique froidement que l’on assiste depuis plusieurs semaines à une intensification de la propagande des médias concernant les terroristes et les musulmans, laquelle a pour but et pour effet de déclencher la peur.

Il dit que la « guerre à la terreur » est orchestrée de l’extérieur, par l’OTAN !


Il poursuit en disant qu’il y a une guerre contre les populations civiles, une forme de néo-colonialisme pour les soumettre à un nouvel ordre mondial. Ce nouvel ordre mondial, ajoute-t-il, est constitué d’une élite dirigeante tyrannique qui ne se préoccupe que de ses intérêts. Il n’y aucune guerre contre le terrorisme selon lui. Il y a la guerre qui utilise des groupes de terroristes contre les Etats-nations qui résistent à l’hégémonie des États-Unis et d’Israël. Ces terroristes sont financés et formés par les agences occidentales de renseignement.

Il enchaîne en disant que l’ISIS est une création des États-Unis. Nous le savons, dit-il, par des documents américains déclassifiés de la Defense Intelligence Agency (DIA). Le gouvernement français tente de rallier un soutien pour plus d’intervention militaire en Syrie. Il veut mettre la main sur le jeu. Le jeu est presque perdu puisque la Russie est en train de détruire l’ISIS.
Selon Colmain, il y a des membres de l’ISIS entrés en Europe qui sont déguisés en réfugiés. Ils vont déstabiliser l’Europe centrale pense-t-il [c’est en fait l’unique raison de leur arrivée!].
Le gouvernement français veut mettre la main sur le jeu en Syrie et soutenir ceux que l’on appelle les rebelles « modérés ». Il n’y a pas de « rebelles modérés » en Syrie. Le jeu en Syrie ne sert que les élites occidentales.

Le gouvernement français est très inquiet à l’égard des médias alternatifs, ceux qu’il appelle les « théoriciens du complot », et il sévira contre eux. Il a déjà commencé. Un professeur a déjà été congédié pour avoir suggéré qu’il peut y avoir un lien entre l’impérialisme français et le terrorisme. Les élites françaises utilisent les musulmans comme des pions pour diviser et conquérir: pour diviser les gens et les monter les uns contre les autres.

Si tout cela continue, nous serons bientôt sous la loi martiale, termine Colmain.

Source : Conscience du peuple


13-Novembre : l'Occident ne peut combattre le jihadisme en soutenant ses parrains !

Depuis plusieurs années, j’ai pu comprendre, étayer et documenter le fait que les réseaux jihadistes sont non seulement des ennemis mortels des peuples à travers le monde, mais qu’ils sont aussi des forces clandestinement utilisées par les États occidentaux et leurs alliés du golfe Persique dans la satisfaction d’intérêts profonds inavouables. En mars dernier, dans un important article intitulé « L’État islamique, cancer du capitalisme moderne », Nafeez Ahmed avait résumé cette instrumentalisation récurrente de milices jihadistes par les principales puissances de l’OTAN et leurs partenaires afin de déstabiliser l’Afghanistan, la Bosnie, le Kosovo, la Libye puis la Syrie. Comme l’a souligné le journaliste Marc de Miramon dans L'Humanitéen juillet 2015, « [p]our Alain Chouet, ancien chef du service de renseignements de sécurité à la DGSE, la “guerre de civilisation” et celle contre le “terrorisme” brandies par le gouvernement [français] comme par l’opposition de droite constituent une imposture qui en masque une autre, celle de l’alliance militaire entre les pays occidentaux et les parrains financiers du djihad. » Dans le contexte de cette interview, Alain Chouet désignait les pétromonarchies wahhabites, essentiellement l’Arabie saoudite et le Qatar, auxquelles la France vend des armements sophistiqués malgré leur soutien notoire aux principaux réseaux jihadistes – et pas seulement en Syrie. Soulignons-le : Monsieur Chouet est un ancien officier de renseignement qui a travaillé de nombreuses années en tant que chef du contre-terrorisme à la DGSE, les services secrets extérieurs français. Cet homme plus que tout autre sait de quoi il parle lorsqu’il affirme que nos « alliés » du Golfe sont « les parrains financiers du djihad ». Ainsi, son constat est aussi alarmant que révoltant en ce funeste 13-Novembre, dans notre France déjà meurtrie par les attentats de Charlie Hebdo, de l’Hyper Cacher et de Montrouge.


En janvier 2015, à la suite de ces attentats abominables, j’avais écrit dans un élan de rage et de tristesse que « notre actuel ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a ouvertement soutenu en décembre 2012 le Front al-Nosra – c’est-à-dire la branche “syrienne” d’al-Qaïda. [À cette époque, cette organisation incluait Daech, ces deux factions s’étant séparées en avril 2013]. (…) [S]elon les informations du journal Le Monde, “la décision des États-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes, a été vivement critiquée par des soutiens de l’opposition [en Syrie]. M. Fabius a ainsi estimé, mercredi, que “tous les Arabes étaient vent debout” contre la position américaine, “parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot”. “C’était très net, et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne”, a ajouté le ministre.” (…) Plus grave encore : en août 2014, le journal Le Monde a révélé que le Président Hollande avait ordonné aux services spéciaux français de livrer clandestinement des armes de guerre à des rebelles “modérés” en Syrie – ce qui est contraire à la Charte des Nations Unies [et à l’embargo sur les armes alors en vigueur]. Malheureusement, il s’est avéré [que, selon le Canard Enchaîné du 21 janvier 2015, la plupart] des armements livrés par les services français sont – d’une manière ou d’une autre – tombés entre les mains de groupes jihadistes, qui se réjouissent aujourd’hui de la vague d’attentats qui déstabilise la France en profondeur. » Et l’État français n’est pas le seul fautif dans ce fiasco syrien. Selon l’expert Joshua Landis, « entre 60 et 80 % des armes que les États-Unis ont introduites en Syrie [depuis 2011] sont allées à al-Qaïda et les groupes qui lui sont affiliés ».

À partir de l’année 2014, deux parlementaires de l’opposition ont successivement dénoncé le rôle trouble des services spéciaux français dans ce conflit, l’un d’entre eux ayant même déclaré en juin 2015 sur La Chaîne Parlementaire que « la France soutient al-Qaïda en Syrie ». En effet, d’après le député Claude Goasguen, « la France [appuie] des rebelles syriens, qui sont soi-disant des rebelles démocrates. (…) Qui a récupéré les rebelles syriens démocrates ? [Le Front] al-Nosra. Qu’est-ce que c’est qu’al-Nosra, al-Nosra c’est pas al-Qaïda ? (…) [C]ertains rebelles ont été récupérés par al-Qaïda avec des armes françaises[.] (…) Monsieur [le député (PS) Olivier Dussopt], nous continuons à fournir des armes à al-Nosra, par l’intermédiaire des rebelles syriens ! Je le dis, je l’ai dit à Monsieur le Drian en Commission de la Défense, je l’ai dit à Monsieur Fabius, comme tous les autres députés [sic]. Il va falloir éclairer tout ça ! L’attitude de la France en Syrie n’est pas nette ! » Comme je l’avais souligné à l’époque, ces révélations fracassantes du député Goasguen ont été quasiment ignorées par les médias français. J’avais également relevé le fait que ce « député LR accus[ait] l’actuel gouvernement de soutenir al-Qaïda en Syrie (Front al-Nosra), alors que la majorité précédente, dont il est issu, s’était accommodée du fait qu’al-Qaïda en Libye (GICL) avait été intégrée aux opérations de l’OTAN ! Voila à quel niveau notre État s’est abaissé, depuis quelques années, dans sa post-“politique arabe de la France”. Néanmoins, même en cas de changement de majorité, le prochain gouvernement continuera certainement de vendre des armements sophistiqués au Qatar et à l’Arabie saoudite – qui restent les principaux soutiens du jihadisme à travers le monde. »

Plus globalement, depuis le 11-Septembre, les intérêts profonds évoqués au début de cet article représentent un nombre inestimable de milliards de dollars de bénéfices pour différentes entreprises privées, principalement générés par la soi-disant « guerre “contre” le terrorisme ». Financées à perte par les contribuables occidentaux, ces interventions militaires catastrophiques et meurtrières ont engendré d’immenses profits pour les multinationales impliquées dans ce désastre mondial – tout en déstabilisant le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Asie centrale au point que les groupes extrémistes qui y sévissent aujourd’hui semblent inarrêtables. La catastrophe qu’a constitué jusqu’à présent cette soi-disant « guerre “contre” le terrorisme » est sans précédent : elle aurait tué au moins 1,3 millions de civils rien qu’en Irak et en « AfPak » depuis 2001, les foyers jihadistes se sont multipliés à travers le monde, et tant Daech qu’al-Qaïda semblent plus menaçants, fanatiques et enracinés que jamais. Affirmons-le clairement : dans le monde occidental, ce fléau jihadiste justifie des guerres à la légalité, à l’efficacité et à la légitimité douteuses, tout en accélérant un basculement autoritaire de nos États – ce qui s’est notamment traduit en France par la dangereuse « loi Renseignement ». À l’heure où j’écris ces lignes, le Président Hollande vient de décréter l’état d’urgence national, et nul doute qu’un durcissement sécuritaire majeur est en vue – sans parler d’une escalade militaire qui aggravera certainement ces conflits trop lointains et complexes pour que les citoyens s’y opposent. Au vu de l’échec retentissant de la « guerre globale “contre” le terrorisme », il serait peut-être temps de réfléchir collectivement à son utilité, au lieu de céder à la tentation de répondre à la violence par la violence.

Néanmoins, ces guerres auto-génératrices ne doivent plus masquer une réalité aussi cruelle que scandaleuse : depuis la fin des années 1970, des puissances occidentales majeures et leurs alliés du Golfe ont soutenu l’essor des principaux réseaux islamistes à travers le monde, que ce soit de manière directe ou non selon les circonstances et les acteurs concernés. En octobre 2015, après qu’une parlementaire états-unienne ait dénoncé sur CNN le soutien d’al-Qaïda par la CIA pour renverser Bachar el-Assad, un ancien officier de la CIA spécialisé dans le contreterrorisme m’a confirmé la collaboration de l’Agence avec cette nébuleuse terroriste pour faire tomber le gouvernement syrien. Récemment, j’ai étudié en profondeur l’implication massive et clandestine des services spéciaux occidentaux et moyen-orientaux dans le soutien de réseaux jihadistes combattant le régime el-Assad, dont la branche « syrienne » d’al-Qaïda. Insistons sur ce point : cet engagement clandestin de l’Agence et de ses alliés contre le gouvernement syrien implique militairement la France. En effet, en la comparant à la guerre secrète de la CIA en Afghanistan, l’éditorialiste du Point Michel Colomès a récemment écrit que les « Américains et [les] Français, depuis l’entrée de la Russie dans la guerre syrienne, fournissent des armes à des islamistes réputés fréquentables. Ils ont la mémoire courte ». D’autres « islamistes réputés fréquentables » qui seraient revenus de Syrie sont-ils à l’origine de ces terribles attentats du 13-Novembre ? Il est encore trop tôt pour répondre à cette question, mais il est clair que ces terroristes ont agi de façon coordonnée selon un mode opératoire clairement militarisé et jihadiste – deux, voire trois kamikazes ayant actionné leurs bombes devant notre Stade de France, symbole de l’unité, de la liesse populaire et du rassemblement.

Dans notre pays meurtri par ce funeste 13-Novembre, le fait que le gouvernement français soutienne des jihadistes à l’étranger, et qu’il commerce sereinement avec leurs principaux parrains étatiques est grave, dangereux et inacceptable ! Aucune raison d’État, aucun intérêt supérieur, aucun impératif économique, diplomatique ou géopolitique ne peuvent le justifier. Ce constat doit susciter la mobilisation générale de tous les citoyens français. Nous devons faire pression sur notre gouvernement afin qu’il cesse d’armer et de soutenir les États qui répandent le fléau jihadiste à travers le monde depuis des décennies, au premier rang desquels l’Arabie saoudite et le Qatar. En effet, comme l’avait déclaré Alain Chouet dans l’interview citée au début de cet article, « ce que nous appelons “salafisme”, en arabe, cela s’appelle “wahhabisme”. Et là nous sommes à contre-emploi de manière systématique et dans toutes les situations d’affrontement militaire, puisqu’au Moyen-Orient, au Sahel, en Somalie, au Nigeria, etc., nous sommes alliés avec ceux qui sponsorisent depuis trente ans le phénomène terroriste. »

Mes chers compatriotes, je vous remercie d’envoyer massivement cet article au Président de notre République, à nos élus et à votre entourage, puisque l’État français et ses alliés occidentaux ne peuvent combattre le fléau jihadiste en soutenant ses parrains du golfe Persique. Ils ne pourront pas non plus lutter efficacement contre le terrorisme s’ils appuient clandestinement des réseaux islamistes pour renverser des gouvernements étrangers, comme en Libye puis en Syrie. Mobilisons-nous pour mettre en échec ces politiques profondes dangereuses et inacceptables !

Maxime Chaix

Source : Dedefensa.org Voir les nombreux liens sur l'article original
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Messages : 792
Points : 1288
Réputation : 38
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 44
Localisation : Où ça ?

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Mar 17 Nov - 14:01

Pierre Conesa : “C’est nous qui avons déclaré la guerre !”



Pierre Conesa est ancien haut fonctionnaire du Ministère de la Défense (France).

Spécialiste des questions stratégiques internationales et en particulier militaires. Pierre Conesa est un praticien des relations internationales et stratégiques qu’il a pratiqué pendant une vingtaine d’années au ministère de la Défense dans différents services (autres qu’administratifs). Il a été à la création de la Délégation aux Affaires stratégiques comme sous directeur Questions régionales puis comme Adjoint au Directeur. Il a été rédacteur du Premier plan stratégique de soutien aux exportations d’armements, Adjoint au Directeur des Relations internationales de la Délégation Générale à l’Armement chargé de la politique d’exportations, puis chargé auprès du CEMA d’un rapport sur le Renseignement d’Intérêt militaire. Il a conçu le Campus de Défense de l’Ecole militaire. Il a dirigé pendant les huit dernières années un important cabinet d’Intelligence économique.

Il est par ailleurs maître de conférences à Sciences Po et à l’ENA. Il est également consultant pour France 24, membre du Conseil scientifique de la Fondation Res Publica.

Source : Les Crises
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Mar 17 Nov - 20:16

Incroyable : lorsque François Hollande déclarait que le gouvernement interprète les actes terroristes pour justifier une dérive sécuritaire et la suppression de libertés – 14 Janvier 2009 :



Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Mer 18 Nov - 10:38

Haute trahison : les services de renseignements algériens avaient prévenu la France des attentats de Paris et donné le nom du kamikaze du Bataclan



(17/11/15 20:48) Cet article est une pièce centrale du puzzle. Apparemment de nombreux pays savaient ce qui se préparaient, en ont informé la France...qui n'a rien fait pour éviter les attentats. Tout d'abord, Israël a avertit les services français deux semaines avantIsraël a avertit les services français deux semaines avan. Puis se fut le tour de l'Irak un jour avant. La Turquie également dit avoir alerté la France au sujet d'Omar Ismaïl Mostefaï. On apprend aujourd'hui que les services algériens aussi avaient prévenu la France. Dans ces conditions, on voit mal comment les Etats-Unis ne pouvaient pas être au courant, eux qui ont des oreilles qui traînent un peu partout.

Si c'est bien le cas, soit Washington n'en a pas averti la France soit celle-ci a ignoré ces avertissements (ce qui rappelle furieusement le 11 septembre): dans les deux cas, cela pose problème. On constate donc que ces manquements graves des services de renseignements français dépassent de loin l'incompétence. Avec autant d'avertissements et des renseignements précis incluant le nom du preneur d'otage qui s'est fait explosé au Bataclan (l'alerte à même été donnée par deux fois pour Mostefaï), nous avons la confirmation de la pré-connaissance par les services secrets de suffisamment d’informations capitales pour arrêter ces attentats.

Que peux-t-on espérer de mieux que le nom de l'un des terroristes dans ce type d'affaire? C'est une preuve inespérée qui aurait dû suffire à déjouer ces attentats. Au lieu de cela, la France a manifestement préféré laisser faire. Au delà de cette tragédie qui a endeuillé la nation, le peuple français devrait se lever d'une voix pour demander la destitution de l’exécutif français et sa mise en examen pour Haute trahison. Il n'y a pas d'autres mots. Faites connaitre cette information autour de vous jusqu'en Alaska. Fawkes

--------

Attentats de Paris : le DRS algérien avait prévenu la DGSE


Au cours du mois d’octobre dernier, le DRS, les services secrets algériens, ont transmis une note exhaustive à la DGSE dans laquelle ils préviennent leurs homologues français d’un fort risque d’attentats terroristes dans la région parisienne au niveau des « centres abritant des grands rassemblements de foules ».

Le DRS a fourni une liste de noms de certains « radicaux » français d’origine algérienne et maghrébine qui sont entrés en contact avec les combattants algériens de Daech.
Placés sous surveillance depuis plusieurs mois par les renseignements algériens, ces combattants ont longuement conversé avec des radicaux français qui ont séjourné, pour certains d’entre eux, dans les camps syriens.

Le DRS, selon nos sources, dispose aussi d’agents très bien entraînés qui ont infiltré les rangs de Daech depuis plusieurs mois en se faisant passer pour des candidats au djihad.

Le DRS s’est procuré, ainsi, grâce à ces agents infiltrés des informations très précieuses sur les plans de l’organisation terroriste. « C’est ce qui explique, d’ailleurs, pourquoi nous n’avons pas subi d’attaques d’une aussi grande cruauté que celles de Paris », se targue un officier du DRS qui ne comprend pas le manque de réactivité de la DGSE face aux informations qui leur ont été transmises.

Le DRS inquiet


Dans sa note, le DRS avait signalé les agissements suspects de Omar Ismaïl Mostefaï, l’un des kamikazes français du Bataclan dont la radicalisation avait été signalée par les services du contre-espionnage algérien lors de ses séjours successifs en Algérie auprès de sa famille. Le DRS avait aussi demandé dans sa note des échanges d’informations au sujet des réseaux Belges qui s’activent énormément pour envoyer des renforts à Daech en Syrie.

L’incapacité de la Belgique à contrôler les va-et-vients de ces radicaux a suscité une profonde inquiétude chez les responsables du DRS. Ces derniers ont même élaboré une liste nominative des « frères », ces jeunes radicaux originaires de France, dont des jeunes issues des banlieues ou des français convertis, qui arrivent dans les aéroports algériens pour rallier ensuite des centres de formation « théologique » proches du courant salafiste.

Pistés et surveillés, ces curieux visiteurs retournent en France après avoir amélioré leur arabe et leur connaissance de la religion. Et comme par hasard, plusieurs d’entre eux ont été repérés par le DRS en Syrie ou à la frontière turque. Mais, dans les esprits de plusieurs officiers du DRS, "quelque chose ne tourne pas rond en ce moment au sein des services de la DGSE."

Source : Mondafrique/Fawkesnews
Revenir en haut Aller en bas
orné

avatar

Messages : 792
Points : 1288
Réputation : 38
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 44
Localisation : Où ça ?

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Mer 18 Nov - 13:55

L'instant M : Yves de Kerdrel (Valeurs actuelles) "Squarcini révèle que la Syrie a la liste des djihadistes français opérant sur son sol"

Yves de Kerdrel, directeur de la publication de Valeurs actuelles, révèle l'information inédite de l'interview de Bernard Squarcini qui paraîtra dans l'édition de ce jeudi 19 novembre. L'ancien directeur de la DCRI y affirme que les services secrets syriens ont la liste des combattants djihadistes français opérant en Syrie.


L'instant M : Yves de Kerdrel (Valeurs... par franceinter

Jean-Loup Izambert – L’Etat français protège les terroristes

Journaliste d’investigation indépendant, Jean-Loup Izambert a publié le premier tome de son ouvrage, « 56, l’Etat français complice de groupes criminels ».
Il nous explique comment des filières terroristes bénéficient de la tolérance voire de la complicité et des financements des dirigeants français depuis plus de 25 ans… Il revient sur l’organisation des Frères Musulmans, colonne vertébrale du terrorisme islamiste dans le monde entier.



Source : News360x
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Mer 18 Nov - 20:47

Bonsoir mes frères & soeurs Very Happy
Voici enfin la traduction de l'interview de Gearoid O’Colmain ( journaliste et auteur). Que je vous avais proposé en début de sujet. Un must quand à dire les choses comme elle le sont en vérité.
Akasha.


Tout comprendre sur les attentats de Paris en 10 minutes

Gearoid O’Colmain décrypte la "guerre contre le terrorisme"



Le journaliste et auteur Gearoid O’Colmain renverse les clichés sur les événements en cours. Seule l’élite à l’origine de ces attentats autoproduits profite de la tragédie actuelle.


« Il y a une guerre qui est menée en utilisant des terroristes par proxy [intermédiaire, NDLR], qui sont utilisés contre des Ètats-nations qui résistent à l’hégémonie américaine et israélienne, et qui sont utilisés aussi pour discipliner la population active en Europe dans un contexte de chômage de masse et d’austérité. »



Source : E&R
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Jeu 19 Nov - 6:11

INVESTIG’ACTION. Terrorisme : Michel Collon accuse et lance un appel !

Suite aux évènements tragiques du 13 novembre 2015 à Paris, Michel Collon revient sur les causes du terrorisme et accuse les responsables.



http://www.michelcollon.info/Terrorisme-Michel-Collon-accuse-et.html
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Jeu 19 Nov - 20:13

RAPPEL !

Zoom : Jean-Loup Izambert - L’Etat français protège les terroristes (18-11-2015)

Journaliste d’investigation indépendant, Jean-Loup Izambert a publié le premier tome de son ouvrage, "56, l’Etat français complice de groupes criminels".
Il nous explique comment des filières terroristes bénéficient de la tolérance voire de la complicité et des financements des dirigeants français depuis plus de 25 ans… Il revient sur l’organisation des Frères Musulmans, colonne vertébrale du terrorisme islamiste dans le monde entier.

http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes


Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Ven 20 Nov - 20:03

Fourniture d’armes aux terroristes : lorsque la France (François Hollande) et le Royaume-Uni (David Cameron) arment les rebelles syriens :



Syrie : François Hollande confirme la livraison d'armes aux rebelles

«Les rebelles syriens méritent tout notre soutien». François Hollande a été clair sur sa position en Syrie, ravagée par la guerre civile depuis plus de trois ans, dans son interview donnée au journal Le Monde, jeudi.

La France a bien livré des armes aux rebelles Syriens, en lutte contre les forces loyalistes. Ces livraisons sont intervenues «il y a plusieurs mois, quand des rebelles syriens faisaient face à la fois aux armées du dictateur Bachar al-Assad et au comportement de ce groupe terroriste, l'Etat islamique», a détaillé François Hollande.

«On ne pouvait pas laisser les seuls Syriens, qui préparaient la démocratie (...), être sans armes», a-t-il justifié. Et de poursuivre : «Aujourd'hui encore, c'est terrible ce qui se passe en Syrie», avec «d'un côté, l'Etat de Bachar al-Assad qui continue de pilonner et de massacrer, (de l'autre) l'Etat islamique (l'EI) et, au milieu, celles et ceux qui étaient supposés préparer l'avenir et qui sont pris en tenaille». Et de conclure : «Nous ne devons pas relâcher le soutien que nous avions accordé à ces rebelles qui sont les seuls à participer à l'esprit démocratique».

Une livraison en concertation avec les Etats-Unis et la Grande Bretagne

L'information circulait depuis 2013 sans être réellement confirmée par les autorités. En mars de cette même année, le Nouvel Observateur affirmait en effet que la France avait livré des armes aux rebelles. Selon l'hebdomadaire, qui citaient une source anonyme au sien de l'appareil d'Etat, le président avait commencé la livraison à la mi-décembre 2012, «en concertation avec la Grande-Bretagne et les Etats-Unis». François Hollande confirme à nouveau ce jeudi que ce genre d'opération ne peut «pas se faire seul» et «se fait en bonne intelligence avec l'Europe et les Américains».

Banlieue d'Alep (Syrie), 2013. Ahmed, 13 ans (à gauche), et Faris, 16 ans, se battent au sein de la brigade Sadeq Al Amin, aux côtés des rebelles. De nombreux jeunes Syriens ont été enrôlés comme soldats. (AFP/Mahmud al-Halabi)

Les groupes auxquels étaient destinés les armes étaient soigneusement «sélectionnés par les services de renseignement», d'après le Nouvel Observateur. La personne de confiance était alors le président de la Coalition nationale syrienne, Ahmed Moaz al-Khatib (qui a démissionné depuis), «seul représentant du peuple syrien». Les armes livrées étaient du «matériel léger, essentiellement des munitions et des fusils d'assaut type Famas».

Depuis le début de la guerre en Syrie, en mars 2011, plusieurs groupes rebelles se sont constitués pour lutter contre le régime en place. Les autorités occidentales, l'UE et les Etats-Unis, ont reconnu l'Armée Syrienne Libre (ASL), dont le commandement est basé en Turquie. Le groupe a reconnu l'autorité du (CNS) Conseil national syrien.

Source : Le Parizien


Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Sam 21 Nov - 21:14

[2013] La France annonce qu’elle armera les rebelles syriens + exemple “d’Opposition modérée”

Mes bon amis, il faut quand même avoir l’envie d’informer au corps pour ne pas tout laisser tomber quand on voit des trucs comme ça…

14/03/2013 Syrie: France et Grande-Bretagne vont livrer des armes aux rebelles annonce Laurent Fabius


SYRIE – C’est la première fois que la France se positionne de manière aussi significative dans le conflit syrien.

La France, mais aussi la Grande-Bretagne, vont en effet demander d’avancer la prochaine réunion de l’Union européenne sur l’embargo sur les armes pour la Syrie et, à défaut d’unanimité, décideront d’en livrer à titre national aux rebelles.

Paris et Londres demandent “aux Européens, maintenant, de lever l’embargo pour que les résistants aient la possibilité de se défendre”, déclare le ministre. A défaut de l’unanimité requise à l’Union européenne pour lever cette mesure, les deux pays prendront la décision de livrer des armes, car la France “est une nation souveraine”, a précisé Laurent Fabius.

“Nous considérons que c’est un pas dans la bonne direction, a réagi le porte-parole de l’opposition syrienne, Walid al-Bounni. (…) Bachar al-Assad n’acceptera de solution politique (à la crise) que lorsqu’il saura qu’il a face à lui une force (armée) qui va le renverser”. “Tant que les Européens et les Américains n’arment pas la rébellion, ils sont en train de dire à Bachar al-Assad ‘continue de te battre’”, a-t-il estimé. Et “tant que les Iraniens et les Russes continuent de lui offrir leur soutien, il (Bachar al-Assad) restera convaincu qu’il va gagner”, a ajouté le porte-parole.

“Dans une violation flagrante du droit international, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a annoncé la volonté de son pays et celle de la Grande-Bretagne de fournir des armes aux groupes terroristes”, a de son côté vigoureusement réagit Damas, via l’agence officielle syrienne Sana.

Mardi, le Premier ministre britannique David Cameron avait déjà indiqué que son pays pourrait se désolidariser de l’embargo de l’UE en cours, en fournissant des armes à l’opposition syrienne pour lutter contre le président Bachar al-Assad.

La prochaine réunion de l’Union européenne sur l’examen de l’embargo sur les armes à destination de la Syrie est prévue fin mai. Mais le ministre français veut faire bouger les choses rapidement.

“Il faut aller très vite” et “nous allons demander avec les Britanniques que la réunion (…) soit avancée”, a-t-il dit, n’excluant pas qu’elle intervienne avant fin mars. “On ne peut pas accepter qu’il y ait ce déséquilibre actuel avec d’un côté l’Iran et la Russie qui livrent des armes à Bachar et de l’autre des résistants qui ne peuvent pas se défendre”, a fait valoir Laurent Fabius. “Lever l’embargo c’est un des seuls moyens qui restent pour faire bouger politiquement la situation”, a-t-il estimé.

Rappelons que le conflit en Syrie a fait, selon l’ONU, plus de 70.000 morts depuis son déclenchement le 15 mars 2011.

Source : : Huffington Post, 14/03/2013

===========================================


L’embargo a finalement été levé…

Mais ce n’est pas important, Hollande a avoué que la France livrait des armes depuis mi 2012…


«Nous avons commencé quand nous avons eu la certitude qu’elles iraient dans des mains sûres»,

Pas de bol, l’ancien chef de région de la CIA au Moyen-Orient, le grand espion Robert Baer, a indiqué “les États-Unis ont été incapables d’identifier le moindre groupe syrien dit « modéré » lorsque la guerre civile a débuté” (Source : L"Humanité).

===========================================

En images chez nous :



Interview à la télé russe en 2013 d’un chef de l’Armée Syrienne Libre - voyons qui sont ces modérés à qui nous avons livré des armes :



Ici, un islamiste de la brigade salafiste Ahrar al-Sham avec un missile Milan français :



===========================================

“Amusant” sinon, décryptage d’un reportage de France 2 par un pro, partisan du gouvernement syrien… Ça vaut le coup :


Source : Les Crises.fr
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Dim 22 Nov - 20:19

La France arme El Nosra et Daech



=================================

Laurent Fabius , El Nosra fait du bon travail



==============================

Plus de 500 jihadistes soignés au Ziv Medical Centre



Plusieurs journalistes participant à un voyage de presse à l’initiative de l’Australia/Israel and Jewish Affairs Council (AIJAC) ont pu visiter le Ziv Medical Centre, à Zefat (Nord d’Israël). L’hôpital dispose d’un service spécialisé dans la traumatologie de guerre. Il est conventionné avec les Forces de Défense d’Israël. Dans ce cadre, il traite des « réfugiés » syriens.

Tandis que le reste du groupe (le rédacteur en chef adjoint du Daily Telegraph, Ben English ; le journaliste de Seven News, Alex Hart ; le reporter politique de Sky News, David Lipson ; le rédacteur en chef de l’Australian Financial Review, Aaron Patrick ; le chef de rubrique politique du Sydney Morning Herald et de The Age, Bevan Shields) suivait les organisateurs, une célèbre journaliste de News Corp, Sharri Markson, s’attarda avec des patients pour recueillir leur témoignages. Elle pu ainsi vérifier que plus de 500 d’entre eux sont des membres d’Al-Qaïda, blessés durant les combats en Syrie. Elle était en train de noter des détails sur la manière dont ils sont transférés en Israël pour y être soignés, puis renvoyés poursuivre le jihad en Syrie, lorsqu’elle a été interpellée par des officiers de sécurité.



En septembre 2014, le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, s’était fait photographier dans cet hôpital en train de visiter des jihadistes d’Al-Qaïda et de les féliciter.



Les jihadistes avaient alors enlevé les observateurs philippins et fidjiens de l’Onu chargés de surveiller la ligne de cessez-le-feu du Golan occupé. Durant les négociations pour leur libération, les Nations Unies versèrent une rançon à Al-Qaïda qui fut virée sur un compte bancaire sans provoquer la moindre enquête internationale pour identifier le receveur. En définitive, les Casques bleus se retirèrent, de sorte qu’aujourd’hui les armées israélienne et syrienne ne sont plus séparées par l’Onu, mais par Al-Qaïda.


Source : http://www.voltairenet.org/article189367.html

=================================

Une chaîne de télévision égyptienne révèle qu’ISIS (Daesh) est une création du Mossad instrumentalisée par les services de renseignement d’Israël, des États-Unis, et du Royaume-uni :



Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Ven 4 Déc - 20:55

Attentats du 13 novembre 2015 et état d'urgence Lionel Denis dénonce avec raison la disparition de l'état de droit et de la liberté d'expression





Voir le reste sur le site de Blueman
Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 1534
Points : 2728
Réputation : 50
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 40
Localisation : par là tout droit

MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   Ven 18 Déc - 20:26

Analyse par Francis Cousin des attentats terroristes du 13 Novembre 2015 :
OTAN, CIA, États-Unis, Nouvel Ordre Mondial, et stratégie de la tension – 16 Décembre 2015 :




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Énorme ! Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) + un autre article coup de poing vérité !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean d'Ormesson écrit à François Hollande au sujet de la réforme de l'éducation
» Écrits 2012 : sujets de français
» La sophrologie.
» Où se souvenir d’avoir eu mal fait davantage souffrir…
» [4ème] Le Cid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fils de la loi de UN :: Actualités Mondiales :: Autres-
Sauter vers: